29/04/2011

Le viol, une arme de destruction massive

Conseil de sécurité de l'ONU, 5 février 2003

 

Colin Powell au conseil de sécurité. Il brandit au monde entier devant des milliards (enfin ceux qui ont la télévision) que l'Irak a des armes de destructions massives.

 

"Il exprimera deux ans plus tard son "amertume" : interrogé sur ABC, il explique que cette présentation, en grande partie fausse, fait "tache" dans sa carrière."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Colin_Powell

 

Lors d'une séance à huis clos du Conseil de sécurité, l'ambassadrice des Etats-Unis Susan Rice a indiqué que les forces de Kadhafi "étaient approvisionnées en viagra pour que les soldats puissent commettre des viols", a rapporté l'un des diplomates présents.

 

L'ambassadrice n'a pas donné de sources pour étayer ces accusations. Mais un autre diplomate a expliqué qu'elle avait fait ce commentaire lors d'un débat avec un autre ambassadeur pour illustrer le fait que "la coalition est confrontée à un adversaire qui commet des actes répréhensibles".

http://www.tsr.ch/info/monde/3110022-les-usa-denoncent-des-crimes-sexuels-en-libye.html

 

 

Bon ben ca recommence on nous raconte n'importe quoi… imagine le soldat couché au sol entrain de tirer au fusil dérangé par la montée extrémiste de son pénis.

 

 

La secrétaire d'État Madeleine Albright, mentor de Rice et amie de sa famille, pressa Bill Clinton de la nommer comme secrétaire d'État adjointe aux Affaires africaines. Rice n'était pas le premier choix des leaders du Congressional Black Caucusqui la voyaient comme faisant partie de l'"élite noire assimilationniste de Washington" mais elle fit grande impression lors de son audition au Sénat et fut confirmée à son poste, qu'elle conservera jusqu'à la fin de la présidence Clinton.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Susan_Rice

 

Une personne pistonnée. Finira-t-elle comme sa mentor Albright qui, pour mémoire, s'était tirée une balle dans le pied en nettoyant son arme.

 

Je suis prêt à parier que la masse ne rappelle pas des déclarations de "Colin Mc Army" sauf quand on lui rafraichit la mémoire, sur les inepties prononcées par les gendarmes du monde autoproclamé.

 

Longue vie à la connerie, car si elle existe c'est qu'il y a des cons qui la créé et des cons qui l'alimente.

 

…/.

14:51 Publié dans Humour | Tags : guerre, insurgés, libye | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.