13/08/2011

Le grand embrasement

 

 

Une semaine de plus sous les ordres illogiques de l'armée. Encore 2 semaines! Heureusement que la traditionnelle soirée caipirinha a épongé les larmes des hommes sortant. Oui il y a eu des départs vers la liberté. Une joie pour le soldat! Mais un cocktail appelé deuil pour toute la troupe. On s'apprécie toujours plus d'années en années. C'est pareil sur les gradés qui sont moins sympa. « Les « trous de balle » sont toujours plus trou de balle. La recette je vous la donne. Si un soldat est un con sympa, comme nous tous, ça va. S'il grade de lui-même et devient très con, là je vous dis faite gaffe il finira par parler avec ses fesses. Enfin la transition à trou de balle est une formalité puisqu'il n'a pas le choix que de persister dans ce chemin.

Mon éloignement me permet d'avoir un meilleur œil sur l'actualité. Ayant un jour de retard au niveau journaux mais une possibilité de regarder internet. Les émeutes britanniques, la bourse.

 

Ce que je connais de l'Angleterre n'est rien de plus que trois mois passé à Brighton il y a 4 ans. A cette époque j'avais suivi de là-bas les émeutes françaises. Celles-ci avait été montrées avec la même intensité que celles que nous voyons d'ici. Nos médias ont l'art de savoir rendre des images exceptionnelles. Peu importe. J'en connais sur les blog de la tdg, qui vont rassurer et vont juste relayer ce que vous voyez en vous enlevant le doute qui s'appelle réflexion.

 

La situation en Angleterre il y a 4 ans n'était pas génial, chômage, loyers très chers, vie très chère, bref les problèmes habituelles dans les sociétés actuelles. Ceci en est la conséquence. 1981 – 2011. Il y a un retour de guerre entre raciste et étrangers en Angleterre.

 

Cette montée extrême aura bientôt gagné toute l'Europe. Il sera plus aisé de mettre un dictateur au pouvoir européen. Cette histoire ne sera pas adapté au cinéma malheureusement, mais vous pouvez toujours regarder Star Wars. La même histoire avec des sabres laser, ça fait quand même plus rêver.

 

En attendant la bourse fait son travail, il faut faire paniquer les gens de tout les cotés pour que le peuple puisse mieux accepter.


 


 

Les commentaires sont fermés.