11/01/2012

Le travail une torture ?

Mais c'est la 100ème !

Déjà! Mon dieu j'ai dû en mettre des *ç"?#%&/= mais bon ce qui est fait est fait. Contrairement à Hildebrand j'ai pensé à arrêter. Puis le temps m'a apporter la preuve que je pouvais continuer puisque la tdg manquait de défenseurs de la LIBERTE. Il y a bien des blogs qui se sont appropriés le mot mais pas le sens.

Pour aujourd'hui, je pourrai comme d'habitude traiter d'actualité mais honnêtement je ne vois pas l'intérêt. Monti est surpris de voir l'appartition de parti anti-européens dans son pays. Ben pour un un mec qui a un super niveau d'étude, il aurait pas pensé qu'en réduisant les retraites des personnes agées il n'y aurait pas de réaction...je trouve que c'est un mauvais analyste...enfin après...laissons l'Europe libérale se casser la gueule et trendre la main au chinois, puisque c'est ce que veulent les moutons qui suivent leur mauvais bergers.

Bon alors pour la 100ème je vais parler de travail! Vous savez cette chose si rare par ces temps. Hier, on a pu découvrir que le chômage avait augmenté en Suisse en décembre. Rien de grave puisque beaucoup d'entreprises ont fait de bons bénéfice par conséquent l'économie va plus ou moins bien. Mais il faut faire encore des efforts! Mais comment faire des efforts si on ne trouve pas d'emploi ? Cela devient de la torture...ben tiens justement d'où vient le mot "travail"

Travail : vient du latin "tripalium" c'est un instrument d'immobilisation qui était entre autre utilisé pour la torture qui comporte trois pieux. On appelle aussi "travail" un appareil qui sert à immobiliser les chevaux rétifs pour les ferrer ou les soigner. Autrefois le "travail"désignait une personne qui souffre (encore utilisé en obstétrique). Par la suite le mot a été étendu aux occupations demandant un effort pénible et ensuite à toutes les activités de production.

Dès lors, est-ce une torture de ne pas trouver de travail ou est-ce une torture de travailler. Il semblerait que quoi qu'on fasse on soit torturé. Il est préférable de se torturer dans un travail ou l'on se sente bien. Voilà une chose bien rare...

Merci pour votre fidélité...

13:08 Publié dans Humour | Tags : torture, travail | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.