01/02/2012

Les réformes de Sarkozy contre le chômage

Le petit président des intérêts financiers de la république française, alias Nicolas Sarkozy a annoncé différentes promessses (encore et encore et encore) pour lutter contre le chômage.

Je suis étonné de voir des naïfs croirent encore à ses promesses. Oui il faut croire que le président est rentré en campagne en douceur. Il caresse le terrain car il a peur. Il voit que son rival du PS est en tête des sondages. Alors que les libéraux penseraient que je suis heureux, loin de là. Voilà bien longtemps que j'ai compris comme la France fonctionne.

Tout d'abord trop fonctionnaire! Oui et je propose d'ailleurs de remplacer ou de diminuer le salaire de tout les députés qui ne participe pas aux débats de l'assemblée nationale. Je ne vois guère de différence entre ce type de profiteur et un fraudeur de l'ANPE, ou de Pôle Emploi. A méditer.

En parlant du Pôle Emploi voilà quelle nouvelle on peut voir dans la Tribune de Genève de ce jour :

Une éducatrice spécialisée de 53 ans recherchant du travail a reçu une offre d'emploi comme effeuilleuse dans une boîte de nuit. La proposition venait de l'organisme chargé d'accompagner les chômeurs.

«Pas de critère moral»

Si Danielle Casadamont a reçu une telle offre, c'est qu'elle s'était inscrite en acceptant de recevoir toute proposition dans un rayon de 30 kilomètres autour de chez elle, dans le département de l'Hérault.

Apportant cette explication, le chargé de communication de Pôle Emploi précise encore que l'organisme «ne fait pas de discrimination. Dès qu'une entreprise est légale et que son activité l'est aussi, nous avons le devoir en tant que service public de recueillir toutes les offres d'emploi. Il n'y a pas de critère moral». (Newsnet)

http://www.tdg.ch/monde/europe/Le-chomage-lui-propose-un-...

Mais je trouve que c'est une excellente mesure. Des gestionnaires à pôle emploi qui n'ont même plus le temps de regarder le dossier de leurs bénéficiaires et prêt à leur proposer n'importe quel emploi. Il n'est pas question de dire que le travail de strip-teaseuse est dégradant, il est question surtout de se demander combien de temps les chômeurs pourront refuser certains emplois. Dans ce genre de cas il est compréhensible que pas tous le monde soit d'accord de se déshabiller. En Angleterre la question a déjà été élucidée les chômeurs qui refusent un certain nombre d'emplois seront pénalisés par la suspension de leur indemnité. La mesure est bien pour éviter les abus mais dans des cas particuliers comme celui-là je pense qu'il est nécessaire de bien faire les choses!

Cela dit, Sarkozy a promis devant des milliers de français que s'il était élu, il n'y aurait plus de SDF dans les rues. Ayant échoué dans cette simple promesse, autant se dire que toutes promesses qui émergera de ce sinistre personnage n'est que du vent. Libre à vous de voter ou pas pour lui ou pour le pantouflard en face qui ne vaut pas mieux. Une recommandation pour Nicolas S. Après avoir pris un socialiste dans son gouvernement et d'avoir appuyé la candidature de DSK au FMI, je lui conseillerai de reprendre DSK pour le ministère de l'emploi. Verrons-nous peut être le marché de l'emploi aller vers la baisse avec l'ouverture de maison de passe ou autre. Elle était facile je vous l'accorde mais pas si loin de la réalité.

 

Les commentaires sont fermés.