26/03/2012

Créer de la richesse

 

La semaine dernière, je fustigeais l'ancien conseiller d'Etat Mark Muller, sur son indemnité de départ suite à sa démission. A l'heure actuelle un une personne ayant démissionné et qui se retrouve au chômage se voit pénalisée d' 1 ou 2 mois. Heureusement ce dernier n'aura pas de retraite dorée payée sur le dos des contribuables. D'ailleurs est-il normal que nos politiciens touchent des retraites dépassant le maximum, soit la somme de Fr. 2'320.-.

Mais là n'est pas la question. Certains bloggeurs et lecteurs m'avait rétorqué qu'il fallait créer de la richesse pour financer le social. Jusque là il rien d'anormal. Je suggérais d'ailleurs qu'il fallait arrêter entre autre de gaspiller l'argent public pour des fonctionnaires ou magistrats incompétents.

Mais hier sur le site de la rts, on avait droit à une démonstration de « perte de richesse ».

 

LES PRINCIPAUX ACTIONNAIRES AUX DIVIDENDES LIBRES D'IMPÔTS

 

Actionnaires

 

Entreprises

 

Dividendes (en mio.)

 

Dont libres d'impôts

 

Hansjörg Wyss 

 

Synthes 

 

129,6

 

129,6

 

Fam. Jacobs

 

Adecco / Barry Callebaut

 

117,5   

 

117,5   

 

Ivan Glasenberg

 

Glencore

 

102,7

 

102,7

 

Fam. Schmidheiny 

 

Holcim 

 

65,8

 

65,8

 

Viktor Vekselberg

 

Sulzer / OC Oerlikon

 

63,1

 

31

 

Fam. Vontobel

 

Bank Vontobel

 

38,5

 

25,6

 

Fam. Straumann /

Maag

Straumann / Actelion

 

31,8

 

15

 

Fam. Burkard /

Schenker

Sika

 

19,7

 

9,2

 

http://www.rts.ch/info/suisse/3878447-les-principaux-bene...

 

Sans même vouloir saigner nos riches, une simple taxation fiscale de 5 à 10 % pourrait nous permettre de récolter une jolie somme. Et là nous avons que 8 entreprises. Par conséquent l'éternel refrain utilisé par les libéraux qui est de créer de la richesse est complètement absurde et hypocrite. Pas pour rien que le parti libéral est en recul depuis plusieurs années dans notre pays et c'est tant mieux. Il reste encore quelques irréductibles qui se battent pour faire vivre leurs idées libérales. Inutile de résister le chemin de la fosse commune des idées débiles n'est juste plus très loin ; vous pourrez bientôt prendre l'apéro avec les communistes et les socialistes en bon "toutou" vous rejoindrons une fois qu'ils auront terminer de pisser partout.

 

 

09:37 Publié dans Humeur | Tags : finance | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.