08/05/2012

François Hollande contre le nucléaire ?

Qu'est-ce qu'un think tank ?

Selon wikipedia voici la réponse :

Un think tank ou laboratoire d'idées1 est une institution de droit privé, en principe indépendante des partis, à but non lucratif, regroupant des experts et qui produit des études et des propositions dans le domaine des politiques publiques. Alors qu'un laboratoire d'idées réunit des professionnels au sein d'une structure formalisée et produit de façon systématique des études et des rapports, un club ou cercle de réflexion est beaucoup plus informel. Il réunit, souvent autour d'un homme politique ou d'un parti, des personnes de bonne volonté désirant réfléchir sur une base non professionnelle à des problèmes relevant des politiques publiques. Think tank est aussi nommé « brain box » ou « think factory2 » en anglais. En 2010, il y avait 6480 think tanks3 dans le monde. La création de think tanks a été très forte de la fin des années soixante au début des années 2000. Au plus fort de la croissance vers les années 1996, il se créait dans le monde près de 150 think tanks par an. Depuis la création a fortement ralenti3. Les États-Unis restent le pays qui compte le plus de Think tanks suivi, depuis quelques années, par la Chine4.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Think_tank

 

N'ayant pas une vision de la politique de surface comme malheureusement beaucoup de personnes, je regarde ces groupes et ses membres afin de spéculer sur l'avenir. En parlant d'avenir il y a un think tank qui m'avait intéressé il y a 4 ans : la French-American Foundation-France. Le nom de Nathalie Kosciusko-Morizet. Mais ce que je n'avais pas noté c'est que le nouveau président, François Hollande, l'était également.

http://www.french-american.org/files/liste-yl-fr-81-10.pdf

 

Jusque là faire partie d'un groupe rien d'alarmant, on ne va pas crier au complot puisque cette chère association a pour but de renforcer les liens entre les USA et la France. Il est drôle de voir les rôles qu'ils ont joué. Cependant le but de mon billet n'est pas du tout là.

 

La French-American Foundation-France arrive à exister grâce aux dons effectués par de nombreuses sociétés et par l'Etat français. En parcourant la liste des ses membres ont comprendra tout de suite la marge de manoeuvre très serrée de François Hollande.


Leaders

EADS France

blanck

Bienfaiteurs

Allen & Overy EDF
BNP Paribas LVMH
Caisse des Dépôts Russell Reynolds Associates
Clarence Westbury Foundation

blanck

Bienfaiteurs Young Leaders

Aforge Finance Footprint > consultants
Bain & Company Lazard Frères

blanck

Partenaires

FedEx Lafarge
GDF-Suez Sodexo
IBM Veolia

blanck

Actifs

Affine King & Spalding
Air Liquide LaSer
Areva Latham & Watkins
Arianespace Merrill Lynch
Banque Transatlantique Safran
Boston Consulting Group Sita France
Cap Gemini Société Générale
Daniel Féau Conseil Immobilier Vivendi
InterContinental

blank

Nos partenaires / sponsors

Accenture, fondation Arianespace
Citigroup Collège des Bernardins
Commonwealth of Pennsylvania Crédit Coopératif
Crédit Mutuel Findercod
La Fnac La Fondation de France
Groupe Galeries Lafayette Landwell & Associés
Ministère des Affaires étrangères Moët Hennessy
Paul Hastings Photowatt
La Poste RATP Dev
SNCF Sodexo
TOTAL U.S. Embassy in France
Université Paris - Dauphine Vox&Co

http://www.french-american.org/adhesion/nos-membres.html

 

François Hollande n'ira pas dans le sens du démantèlement nucléaire, attendu qu'Areva en fait partie. Bien que l'action ait plongé je suis sûr qu'il y aura une embelli par la suite. Bien entendu j'ai évité la question pétrole puisque Total en fait partie. C'est une autre histoire.

Les commentaires sont fermés.