20/06/2013

Le libéralisme continue sa descente aux enfers!

Il est indéniable que ce système arrive à son point de rupture. Les révoltes se multiplient. Les informations fusent!

La Grèce n'a plus de télévision. L'Espagne se bat avec ses chomeurs. Les SDF brésiliens sont assassinés pour nettoyer la misère pour la coupe du Monde. Ca rappelle la RUSSIE sous le communisme! Comme vous le voyez je suis peut être de pointer le communisme au même titre que le capitalisme. Les deux systèmes étant interdépendants. Mais cette vision est trop désagréable pour les pro-libéraux. Pour l'instant dans tout les cas, tout se passe exactement comme je l'avais exposé.

Voilà la chronique du jour d'Eric Grojean

"Pendant que le milieu bancaire s’inquiète, les multinationales se la coulent douce. Par exemple la multinationale brésilienne Vale qui a implanté son siège international à Saint-Prex, dans le canton de Vaud. C’est la plus grande entreprise productrice de minerai de fer au monde. Elle fait un peu plus de 45 milliards de chiffre d’affaires et 3 milliards de bénéfice net. En étant à Saint-Prex, pour optimiser sa fiscalité, elle bénéficie jusqu’en 2015 d’une exonération de 80% sur les impôts cantonaux et communaux, ainsi que sur l’impôt fédéral direct.

Vale accusée par le fisc brésilien d’avoir soustrait 5,5 milliards d’impôts, des sommes qui seraient bien utiles au gouvernement du Brésil pour investir dans l’éducation ou la santé, ce que demandent les centaines de milliers de manifestants qui s’agitent depuis quelques jours dans les grandes villes du pays.

Le Brésil : un pays qui préférerait avoir des transports publics accessibles qu’une coûteuse Coupe du monde de football en 2014. Une manifestation par ailleurs organisée par la FIFA dont le siège est lui aussi en Suisse, à Zurich. La FIFA qui ne paye pas lourd en impôts malgré les milliards qu’elle brasse vu qu’elle est une association à but non lucratif, ce qui ne l’empêcherait pas de se soustraire au paiement de divers impôts au Brésil, autour de l’organisation de cette Coupe du monde. Des impôts qui là encore seraient bien utiles au gouvernement brésilien pour avoir plus d’hôpitaux et moins de manifestants dans la rue.

En fait, il ne manquerait plus que l’équipe suisse batte le Brésil à la Coupe du monde pour que les Brésiliens aient clairement de bonnes raisons d’être remontés contre la Suisse, mais bon, c’est assez peu probable."

 

 

 

 

Commentaires

Les brésiliens se révoltent non pas contre le libéralisme mais contre l'état qui n'investit pas dans les ressources humaines nécessaires ( santé, éducation, services publiques etc... ) mais contre un état qui préfèrent claquer l'argent publique dans des infrastructures sportives pour des joutes qui dureront 1 mois.

L'Espagne et la Grèce sont victimes n'ont pas du libéralisme mais des dépenses publiques qui ont ruiné l'état social. Victime entre autre de la politique des petits copains, de la corruption et de l'accès aux crédits facile favorisé par l'état.

Pour Eric Grosjean; ce type et un gauchiste anti-capitaliste obsessionnelle qui vit sur l'argent du contribuable. Il crache sur la main qui le nourris. Ces chroniques sont répétitifs et elle tournent toujours autour du même sujet. " les salauds de patrons, les salauds de multinationales, la salope de droite libérale etc..." Bref il utilise un service publique pour diffuser sa propagande anticapitaliste. Le seul truc où je le suit c'est sa critique sur la FIFA.

Si pour vous le libéralisme tourne uniquement autour des multinationales et que vous réussisez par la même occasion à l'accuser d'être à l'origine des endettements publiques origine de la crise européenne ( un comble pour un système qui veut l'état minimum ) c'est que vous n'avez rien compris du libéralisme.

Ce dernier concerne la liberté d'entreprendre; une liberté qui concerne des milliers d'entrepreneurs, de commerçants de petites et moyennes entreprises; qui constitue la grande majeur partie des structure économique des pays. La Suisse c'est 98% que constitue.

Je ne voit pas qu'elle point du rupture vous parlez en évoquant le liberalisme. L'esprit d'entreprendre n'est pas en crise. Les commerces, les magasins et les PME dans les sociétés libérales ( les vraies ) ne ferment pas les une après les autres; elles ne sont pas en rupture de stock ou en quantité de stocks invendables. Le commerce en tant que tel fonctionne toujours. L'innovation n'est pas en panne etc...

D.J

Écrit par : D.J | 20/06/2013

La liberté d'entreprendre ? Il faut encore avoir la liberté d'entreprendre! Les banques sont frileuses en occident. La liberté d'entreprendre est plus facile dans des pays en développement ou aux USA. (je vous surprends là).

Que vous le vouliez ou non, le point de rupture arrive. Depuis 2008 chaque chose j'ai prédit uns crise plus longue que tout les économistes que vous vénérés. J'ai prédit la montée de l'or dans le même temps. Ensuite j'ai prédit une montée des extrèmes vu l'échec des politiciens libéraux-bobo. Il est là le point de rupture. L'implication des lobbys économique dans la politique. Le marché libre est une douce chimère. Rien que prendre les ententes entre Swisscom, Orange et Sunrise sur les tarifs que l'on pait très cher (pour un service compliqué) démontre que la conccurence est aussi une douce chimère pour les croyants du dimanche.

Le Brésil est montré comme une une nation avec une forte croissance, donc tout va bien. Ce qui est faux! Vous oubliez aussi les SDF TUES en pleine rue pour assenir l'arrivée des millionnaires qui tapent dans des ballons!
Enfin, en Suisse la défaite progressive du parti libéral est logique, ils ont fini par défendre les multinationales au lieu des PME (PME que je soutiens bcp plus que n'importe quel libéral) il n'y a qu'à voir l'imposition de ces derniers. Tout est trop lourd pour eux.

Pour ma part je suis le premier qui veut d'un Etat qui tourne au minimum. Je souhaite que l'Etat accompagne dans l'indépendance des citoyens. Et au vu du nombre d'associations il est tout a fait possible. Et je trouve meme que certaines tournent mieux que l'Etat en lui-même. Comme quoi l'autogestion, c'est a dire l'anarchie, l'organisation sans le pouvoir, ne pas confonre avec l'anomie, fonctionne toujours autant.

L'innovation existe, je ne l'ai jamais nié. Les technologies existent mais elles sont simplement freiné par les moyens financiers.

Vous pouvez ne pas être d'accord avec Grojean, c'est votre droit, et une fois de plus je me rends compte que je fais preuve d'une tolérance beaucoup plus forte que vous. Et l'intolérance qu'est-ce que c'est ? une peur de la différence et un refus des êtres différents. Donc rien de démocratique. Alors je vous en conjure, abandonné cette vision d'intolérant car vous risquez d'être torturé ces prochaines années. Nier le, ca pas d'importance. Définition apportée par des experts. Il faut accepter ce que l'on est.

Le point de rupture vous ne le voyez pas. C'est pas grave mon ancien chef analyste financier m'avait prédit suite à mes prédictions que je me trompais et que le dollars avait repris à 1.17 $. J'avais beaucoup ri. Lui n'ont plus n'a pas vu venir les choses. Mais on est pas tous doué en tout.

Enfin, je vous laisse constater que je ne fais toujours pas de censure à votre encontre. Ce qui n'est pas toujours votre cas. Alors leçon de démocratie, de libérté, et de penser, il serait temps que le mot liberté ait une signification réelle.

Bien à vous D.J.

Écrit par : plumenoire | 25/06/2013

Bonjour Plumenoire,

" Le marché libre est une douce chimère. Rien que prendre les ententes entre Swisscom, Orange et Sunrise sur les tarifs que l'on pait très cher (pour un service compliqué) démontre que la conccurence est aussi une douce chimère pour les croyants du dimanche. "

Il n'y a pas que la téléphonie mobile. Moi je peu vous évoquer le domaine du bâtiment et de la construction domaines économique ou la concurrence est féroce avec des prix généralement très bas. Mais maintenant l'efficacité de la concurrence n'est pas uniquement une question de prix qui baissent; mais aussi un encouragement à l'innovation. Les investisseurs encouragent l'esprit d'entreprendre et l'innovation. C'est le but de pouvoir se faire de l'argent en mettant sur la marché de nouveaux produits. Samsung, Apple, Motorola et autres marques ne sont pas en panne d'innovation car impliqué dans une concurrence féroce.

C'est depuis l'ouverture du marché de la téléphonie que l'innovation dans ce domaine à explosé. Vous pouvez peut-être prétendre que les prix sont chère dans le mobile ( dans le fixe par contre les prix ont bien baissé depuis la séparation du téléphone et de la poste; la concurrence a fait le reste ); mais il n'empêche que les natels, Smartphones et autres I-Phones sont bradés voir même quasiment donné lors d'une souscription nouveau contrat avec l'opérateur. Alors que leur prix de vente sont compris en 600 et 1000 franc pour les plus performants. Ce n'était pas le cas avant lors du monopole.

" Vous pouvez ne pas être d'accord avec Grojean, c'est votre droit, et une fois de plus je me rends compte que je fais preuve d'une tolérance beaucoup plus forte que vous. "

Mouais!!! c'est pas trop ce que j'estime être de la vraie intolérance. C'est de la divergence d'opinion et de la critique sévère. Mais cela reste de bonne guerre. Les intolérants eux feront toujours ce qu'il faut pour vous fermiez le bec définitivement pour ne plus être confronté aux idées des autres. Il le font de façon violente soit physiquement ou verbalement. Où insulter son interlocuteur. Il y a ceux aussi qui se lance dans des discussion et qui de suite ne supporte pas d'être contredit et deviennent directement agressif au lieu d'argumenter.

J'ai un autre exemple d'intolérance. Je n'aime Pas Grosjean dans le vie est belle. Mais autrement, c'est un excellant animateur radio question émission musicale. Couleur3 est ma radio préférée ( Hé oui cela m'arrive d'admettre que le publique peut-être meilleur que le privé ). Et je peut vous affirmer que sur les chantiers où je travail j'ai vu des gens devenir franchement agressif parce qu'ils ne supportent pays la musique que Couleur3 passe. Généralement de vieux cons aigris adeptes de Radio nostalgie. Impossible d'être arrangeant Comme par exemple le matin c'est une radio et l'après midi c'est l'autre. Certains acceptent cette alternance radiophonique ( surtout le jeunes ) heureusement que tout le monde n'est pas intolérant.

Bref comme quoi nous pouvons tout les deux partager une même passion

Écrit par : D.J | 28/06/2013

Les commentaires sont fermés.