19/02/2014

Les chialeurs le retour...

Alors qu'avons nous au menu aujourd'hui ?

Aujourd'hui nous avons les larmes de la droite et de la gauche con-fondu a un point qu'ils devraient fusionner. Nos élus, incompétent, pleurent encore pour les votations. Pire encore certain parlent de sécession...vive la démocratie on s'en rend compte qu'en fait les partis où les gens ont de plus en plus de mal à accepter une décision du peuple.

Aujourd'hui, la chialerie est sur la formation les écoles et ERASMUS. L'Europe utilise une arme très simple. La peur. Et quel est le meilleur moyen que de faire réagir un peuple si ce n'est de passer par la jeunesse. Pourtant en y réfléchissant deux secondes, je me suis dit que ceci n'allait pas changer car l'Europe à besoin de nous en matière de grandes écoles comme l'EPFL ou EPFZ ou encore HEC St Gall, où l'Ecole hotelière de lausanne. Dès lors, en bon joueur de poker, je flaire le coup de bluf! Quand on regarde que les pays européens dans leur ensemble n'aident pas suffisament à la formation des jeunes, c'est une terrible blague. Le problème c'est que les gens réagissent à blanc avec une manchette de journal sans pour autant faire le tour de la question.

 

-Entendu ce matin à la radio que la Suisse restera dans un programme educatif (je ne me rappelle plus le nom) à titre provisoire en attendant qu'une législation se fassse.

-Angela Merkel, quant à elle à fait comprendre qu'elle attendrait de voir ce qu'il en est.

 

En conclusion, l'Europe aboie, tout le monde a peur alors qu'elle a autant besoin de nous. Cette Europe qui s'effrite chaque jour, de moins en moins crédible souffre d'un mal être. Peu de pays ou de média osent nous dire que beaucoup d'européens souhaiterait sortir de cette arnaque. Meme David Cameron s'est mis au populisme en disant que s'il est réelu, il lancera un référundum pour quitter l'Euope. Le futur promet d'être intéressant. Mais un conseil, ne prenez pas peur. Ne réagissez pas, c'est le temps des démago qui vont vous pointer du doigt. La vie en est ainsi la démocratie a parlé elle doit être respecté. On pourrait croire à travers ce billet que je suis pour cette initiative. Je vous dirai ni pour ni contre. Les raisons sont simples voir mon billet sur les votations. De toute manière on se faisait avoir soit recto ou verso. Et comme je ne suis pas binaire j'assume.

Merci à tous pour votre fidélité, vous m'impressionnez!

Commentaires

J'apprécie beaucoup vos propos pleins de bon sens. Merci!
Il vaut la peine effectivement de se tenir à l'écart de la mêlée verbale afin de voir posément ce qui va découler concrètement de cette votation.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 20/02/2014

Merci à vous!
Effectivement le détachement de tous mouvements de tous groupe permet de dégager un angle de vu différent. Devant la machine binaire que sont les votations et les analyses d'un côté ou de l'autre des sympatisants politique, j'ai l'impression d'étouffer dans un melasse à l'arrière goût grégaire.

Écrit par : plumenoire | 21/02/2014

Juste. Je ne réagis d'ailleurs plus ou peu, c'était avant qu'il fallait le faire, avec des arguments qui tiennent la route et dont certains ont été lamentablement oubliés et je suis contente du résultat de cette votation, même si, en dehors de cette peur distillée à grands frais, il est bien clair que le nombre de oui, en connaissance de cause, aurait été bien plus important qu'il ne l'a été.

L'UE à laquelle nous avons refusé d'adhérer décide déjà de tout, des médicaments auxquels la simple survie a droit, des assistantes sociales dévouées à d'autres causes que celles des personnes qui ont cotisé toute leur vie, petits vieux, handicapés, malades graves, de la dislocation des familles de nos anciens étrangers sur le sol depuis plus de 30 ans et qui ont contribué à notre essor en se voyant licenciés à 50 ans... et cela personne n'en a parlé. C'est une honte !

Et bien d'autres choses encore.

Alors laissons les chiens aboyer, la caravane passe, le peuple se réveille d'un long sommeil.

Et L'UE qui veut nous faire peur est en réalité morte de peur et réagit comme un enfant à l'école maternelle à qui l'on prend son bonbon. Attendons donc que sa crise passe et qu'elle grandisse un peu, si elle le peut. Mais à mon humble avis, elle va plutôt s'écrouler d'elle-même.

Reste à organiser un monde plus sain, plus humain, plus holistique, plus conscient. Et cela, il faut de toute urgence le commencer maintenant, pour les suivants, même si la plupart d'entre-nous ne le verrons pas.

Merci à vous Plume Noire, de ramener un peu de bon sens dans un monde qui ne vit que sur des concepts et ne connait rien de l'expérience.

Angela Merkel a été la seule à réagir de façon pragmatique et posée. Ce qui m'a surpris, vu la manière dont elle a réagi avec la Grèce, la mettant sur la paille encore plus, mais peut-être qu'elle en a déjà tiré les leçons.

Écrit par : Jmemêledetout | 21/02/2014

Merci à vous de le lire tout d'abord.

Le reste de votre commentaire conclue encore mieux mon billet. Je n'en pense pas moins.

Écrit par : plumenoire | 21/02/2014

Monsieur ou Madame Jmemêledetout: "décide déjà de tout, des médicaments". Exact et sauf erreur il y a une directive qui interdit l'association de deux principes actifs dans une même préparation: essayez donc de trouver du Fucicort en France.

Écrit par : Charles | 21/02/2014

Les commentaires sont fermés.