30/06/2014

Tu ne désireras pas injustement le bien des autres!

Dernier commandement du décalogue! Enfin! Pas facile de suivre ces derniers mois et de produire assez.

L'écriture, le dessin, la scène, la radio etc...tant d'activités qui font un bien fou! L'art, lorsqu'il est brute, permet d'exprimer une véritable émotion qui ne peut être ressenti que par certain. C'est un fait.

Les artistes, ceux qui s'expriment par le biais de leur exutoire, en opposition avec les businessman artistes qui n'expriment rien, sont les diapasons d'une société. C'est eux qui constatent les problèmes, en parlent, en débattent et en souffrent. Les businessman artistes, ceux que l'on nous montre à la télévision sont ceux du système. Prenons un bel exemple. Ca m'embête de le citer mais se sera la dernière fois.

Pour les fans de Hip Hop, en version commercial, celle qui n'a rien à voir avec le mouvement originel, la star du moment en France est Bobba! Bobba c'est le rappeur que tu comprends pas quand il rape. C'est le rappeur qui n'a rien à dire dans ses textes. C'est le rappeur qui a des textes scabreux que l'on aimerait pas que nos enfants écoutent. Pourtant celui que le star système, télévision et major compagnie ont décidé de mettre en avant. C'est cela même la pauvreté artistique de la société aujourd'hui. Face à cette pauvreté culturelle les arguements des autres seront : tu es jaloux parce qu'il se fait de l'argent.  Sauf que j'ai plus d'ambition que d'être un débile mental riche. Question de fierté, d'intégrité et que l'argent n'est en aucun cas une finalité. Je connais plus de gens pauvre et heureux que de gens riche et heureux ; c'est malheureux mais c'est le cas.

 Mais continuons sur le sujet du désir des autres. Pour cela je vais revenir sur un article paru dans l'express mauricien.

"Les autorités mauriciennes ont expulsé des ouvriers de manière unilatérale l’an dernier, relève un rapport du département d’Etat américain rendu public cette semaine. Près de 100 Bangladais, employés par l’usine Real Garments, à la Tour-Koenig, ont dû quitter le pays en septembre sans qu’aucune enquête n’ait été initiée pour déterminer s’ils avaient été victimes ou non de travail forcé, déplore Washington qui montre Maurice du doigt quant au traitement accordé à ces ouvriers étrangers.

Il souligne également le fait que beaucoup d’ouvriers étrangers débarquent à Maurice avec des contrats écrits dans une langue qui leur est étrangère, ce qui expliquerait qu’ils ne seraient peut-être pas au courant que les autorités locales leur interdisent de manifester. Lire la suite dans l'express.

Les Américains vont plus loin dans les critiques à l’encontre de Maurice : ils accusent la Special Migrant Workers Unit du ministère du Travail de ne disposer que de quatre inspecteurs pour couvrir tout le territoire. Un effectif que Washington qualifie de « severely inadequate » face aux 37 000 ouvriers étrangers "

http://www.lexpress.mu/article/247972/etats-unis-critique...

 

Jusque là on pourrait se dire, c'est bien de prendre la différence de ces personnes exploitées, ce que je ne réfute pas. Sauf que d'aller fustiger un pays alors que le sien est loin d'être le meilleur en matière d'immigration ca frise la PLAISANTERIE. PIRE encore. Je pense que beaucoup d'européens ne connaissent pas le passé de l'Ile Maurice et de ses iles alentours.

On va parler de l'Ile de Diego Garcia ou en 1971 Anglais et Américain ont gentiment déportés toutes une population à des fins militaires. Imaginez-vous ! Du jour au lendemain vous perdez maison animaux et tout ce que vos parents et ancêtres avez construit. Les anglais aussi fidèles que des chiens ont décidé de louer leur base militaire aux américains. Bizarrement il n'y a aucun bruit là-dessus. C'est 1'400 PERSONNES plus ou moins illitrés qui furent expulsés. L'Hopital qui se fout de la charité.

"En 1971, les Chagossiens de Diego Garcia sont déportés par les autorités américaines vers les Seychelles et Maurice dans le cadre du développement des activités militaires dans l'atoll[1],[7]. Depuis, Diego Garcia ne compte plus de population indigène[1]. Certains des anciens habitants de l'atoll y sont toutefois revenus en tant que visiteurs en avril 2006 mais sans possibilité d'y retourner y vivre[1]. Les Chagossiens continuent de réclamer un droit au retour sur Diego Garcia et malgré plusieurs décisions favorables des cours britanniques, le gouvernement du Royaume-Uni utilise des pouvoirs spéciaux pour empêcher leur retour[21]."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Diego_Garcia

 

L'administration américaine, qu'elle soit démocrate ou républicaine, ne change absolument rien. Je trouve culotté de leur part de faire un tel rapport sachant que leur pays ne va pas du tout bien. Pour ceux qui trouveraient encore des arguements je vous laisse cette video.  Je sais d'avance quelques débiles diraient ils ont qu'à cas accepter, oublier etc... achetez vous un cerveau.


 

Commentaires

Monsieur Plumenoire, les Tasmaniens eux n'ont pas eu la "chance" d'être déportés...

Écrit par : Charles | 02/07/2014

C'est l'image exacte que véhiculent les films dits western.
John Wayne, le COLT dans une main et la Bible dans l'autre.
Et si cela ne suffisait pas, la Winchester attends sagement dans son étui, posé à même la selle de son cheval, symbole de Liberté.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 04/07/2014

Cher Charles,

Votre intervention est aussi inutile que le "H" de Hawaï.

Depuis quelques temps je comprends mieux un conseil que nos chers professeurs nous disaient à l'époque. LISEZ BIEN L'ENONCE! Les hors sujets se font très souvent à cause de ça. En l'occurence vous avez confirmé cela et je vous en remercie. Ca va dans la tendance dans mon précédent commentaire sur mon dernier post.

Je ne rentrerai pas dans l'escalade de la comparaison entre déportés et pas déportés. Sachez, Monsieur que tous ces peuples n'étant pas originaires de ses iles ont pour la plupart été déportés pour des raisons économiques. Ce qui s'est passé est purement scandaleux et ce rapport du secrétraire d'Etat est inutile. Donc merci de garder vos commentaires peu constructifs et de partager ce qui peut amener un débat SUR LE SUJET. Effectivement nous ne parlions pas de Tasmanie!

@Victor

Les western avec John Wayne ne sont pas des western. Ce sont des image tronqués d'une période ou d'après le cinéma hollywoodien les gens étaient civilisés. Heureusement qu'il reste les western spaghetti (RIP Eli Wallach) et la série deadwood (plus récemment) a mis au placard la John Wayne attitude! Aaaa la liberté trop peu savent ce que c'est et savent l'utiliser quant aux autres ils en ont peur.

Écrit par : plumenoire | 09/07/2014

Si tu veux désirer et t'approprier le bien d'autrui deviens législateur afin de mijoter les lois qui te permettront de te servir légalement en toute et scélérate illégalité.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/07/2014

"Si tu veux désirer "

"Vouloir désirer " voilà comment on le reformule. Et on s'en rend compte de suite que cela n'a aucun sens.

Le désir est une émotion. C'est incontrolable. L'appropriation est l'action. Si on allait à fond dans la doctrine religeuse (qui refoule la nature humaine) je parlerai meme que le désir n'est rien de plus que la tentation de Dieu ou du diable (dépend comment on se place).

Bref comme d'habitude Myriam vous êtes dans le hors sujet le plus complet. D'ailleurs, je pense que dorénavant ce qui ne sera pas pertinent ne sera tout simplement pas publié. Ou alors devrais je mettre des notes comme à l'écolte en rouge avec un "tu n'as pas respecté les consignes" ou "tu n'as pas lu". C'est d'un fatiguant surtout avec ses ainés.

Écrit par : plumenoire | 10/07/2014

Juste un mot sur ce 10ème commandement, qui dit en réalité:

"Tu ne convoiteras ... rien de ce qui est à ton prochain.
Tu ne désireras ni sa maison, ni son champ, ni son serviteur ou sa servante, ni son bœuf ou son âne : rien de ce qui est à lui.
Là où est ton trésor, là sera ton cœur."


Le dixième commandement dédouble et complète le neuvième, qui porte sur la concupiscence de la chair.

Il interdit la convoitise du bien d'autrui, racine du vol, de la rapine et de la fraude, que proscrit le septième commandement.

La " convoitise des yeux " conduit à la violence et à l'injustice défendues par le cinquième précepte.

La cupidité trouve son origine, comme la fornication, dans l'idolâtrie prohibée dans les trois premières prescriptions de la loi.

Le dixième commandement porte sur l'intention du cœur ; il résume, avec le neuvième, tous les préceptes de la Loi.

Écrit par : Keren Dispa | 10/07/2014

AAAAAAh qu'il est bon de mettre une dernière couche avant de censurer les prochains commentaires! Pardon, je ne censure pas comme certain bloggeur qui lorsqu'ils sont dans leur retranchement préfère ne pas publier des commentaires. Et d'ailleurs ils s'affirment comme des GRANDS courageux. Les autres GRANDS courageux n'ont meme pas de blog. Vive la prise de risque. Enfin. Je vais m'adresser à Keren Dispa.

Mon cher Keren,

Ton explication est bien grande et bien jolie. Elle va jusque dans la base ou dirai-je même à la racine. Nous en avons toute une ribambelle sur internet, accessible à tous. Ton complément est intéressant, pour un POST qui en débat. Ce qui n'est pas le cas. Victor s'est d'ailleurs excusé de ne pas avoir lu un billet précédent et avait également complété dans une manière similaire mais heureusement sans être SOUMIS à des préceptes.
Alors je me demande une chose : AVEZ-VOUS LU ?

Si oui, sachez que vous rejoignez la forte proportion de personnes qui donnent leur avis sans lire, auquel cas je trouve cela au niveau du zero absolu du RESPECT. Si c'est le cas, je crois qu'une ouverture sur le monde est nécessaire et une fermeture temporaire de la Biblee afin de vous connecter au 21ème siècle et à l'échange.

Si non, je me demande pourquoi vous vous exprimez. Vous n'êtes pas dans le sujet. Vous exposez vos connaissances sans prendre position sur le sujet. On appelle cela être contre productif.

J'avoue que je me suis lâché...un peu...ca pourrait être pire. Mais j'en ai juste marre de voir du blabla inutile et des hors sujets qui n'amène à que de la masturbation, pseudo intellectuel. (si vous m'aviez parlé de St Thomas d'Aquin on serait peut etre remonté).

Sans rancune, faite juste attention d'être cohérant.

Bien à vous

Écrit par : Plumenoire | 10/07/2014

Un immense applaudissement pour la phrase de Mme Myriam Belakovsky sur ce support, résumant le fondement de ce qui force bien contre son gré tout authentique poète à devenir un dissident politique. Le règne du législateur crapuleux s'autorisant toute corruption approche de son terme, j'y veille activement, et des millions de lésés ne pourront qu'approuver mes actions pacifistes mais percutantes en ce sens.

Jean-Marie ROTH - Alias Ali GNIOMINY - barondecuir.blog.tdg.ch

Écrit par : Jean-Marie ROTH | 10/07/2014

Plaisir d'avoir un commentaire d'un autre dissident et presque seul DISSIDENT qui de surcroit manie très bien les mots!

Écrit par : plumenoire | 16/07/2014

@ plumenoire Tu ne désireras pas le bien des autres... comment s'approprier le bien des autres? "Vous qui exploitez la veuve et l'orphelin" (Evangiles) Diriez-vous, plumenoire, que ces lignes, les mêmes, pratiquement qu'en mon commentaire précédent n'ont aucun rapport avec "Tu ne désireras pas injustement le bien des autres!"? Par quel moyen s'approprier le bien des autres en toute légalité sinon en mettant au point les lois vous en donnant le moyen? Prendre de façon abusive, malhonnête, par le moyen de la loi, ce qui en fait est le fruit du labeur d'autrui et ne devrait en aucun cas lui être dérobé. En Eglise ,en revanche, en suivant les exégètes du judaïsme, enfin... on entend pas tant que les dix commandements sont des ordres mais des annonces, un futur comme:"Tu ne désireras pas le bien des autres" (le jour viendra oû tu ne désireras pas (plus) le bien des autres! Pourquoi, plumenoire, imiter ce bon Monsieur (...) en m'invitant à aller commenter ailleurs ce qui de ma plume électronique est non seulement adapté mais, sans la moindre autosuffisance, pertinent?! Parce que je dis, je vise juste?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/07/2014

Myriam,

Ce décalogue (donc dix articles de loi) est l'origine des fondations de notre société. A priori personne n'est contre la plupart des commandement. Tu ne voleras, tu ne tueras etc... pour d'autre commandement on est en droit de penser à une intrusion de la pensée humaine. Sachez que le religion dans tout peuple est un instrument de controle. A une époque on parlait du salut, de la vie après la mort. La conséquence a été le traffic d'indulgence par le catholiscisme. Autant que dire que nous étions déjà dans le commerce.

Cependant, il était plus utile de faire un paralèlle entre la base est la conséquence aujourd'hui. Le sujet n'est pas le passé mais le présent. Revenir sur des préceptes vieux, que se soit sur le catéchisme, la doctrine ou autre n'était pas du TOUT le but. Vous êtes hors sujet car pas une seule ligne sur cet événement PRESENT. Beaucoup de gens vivent dans le passé ou dans le futur. Mais peu dans le présent. Le dalai Lama A dit un jour une phrase que j'ai bien aimée. : "il y a deux jours ou il est permis de ne rien faire. Hier et demain" Le seul moment pour agir étant au présent.

Donc oui vous visez juste mais sur un sujet religieux et comme je ne compte absolument pas entrer dans des débats sans fond sur quelconque religion et que JAMAIS nous avancerons, je trouve plus préférable de s'attarder sur l'actualité et de comprendre hier pour comprendre aujourd'hui et influencer demain. Question d'etre intellectuellement productif. L'étalage de science pour arriver à rien est à mon sens contre-productif.

Je ne compte pas m'étaler plus que je ne l'ai déjà fait. De manière générale, travaillant tous les jours avec des personnes différentes et de tout horizon, je me rends compte que trop de gens, comme à l'école, sont incapable de comprendre un énoncé. Je comprends mieux comment les gens votent dès lors.

Écrit par : plumenoire | 17/07/2014

@ plumenoire "Tu ne désirera pas injustement le bien des autres" est exactement à quoi je pensais en vous écrivant. Voulez-vous, plumenoire, que je vous dise le fond de ma pensée? je pensais, notamment, à la Lamal, à ce qu'elle dit entendre nous rendre par rapport à ce, qu'en fait, elle nous devrait si elle "entendait" le commandement, votre référence, "Tu ne désireras pas injustement le bien des autres" (en comptant sur la loi pour, ce bien, te l'approprier)! Je fais partie des fauchés, plumenoire, des tondus. Et, dans ces conditions, puis m'exprimer sans, vu mon âge, pour commencer (ou finir) que l'on crie au "populisme"!

Youppi! Mais nous ne sommes pas fâchés, plumenoire, je m'en réjouis et, pour une prochaine fois, je tiendrai compte de vos remarques fondées.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/07/2014

Les commentaires sont fermés.