22/09/2014

CAISSE UNIQUE : un éclaircissement de l'intérieur...

Si je consacre quelques lignes à ce sujet c'est pour faire part de mon expérience personnelle d'ancien courtier pour entreprise.

Il y a le courtier pour particulier, celui qui vous harcèle sur les heures où vous êtes à la maison, pour vous faire changer de caisse maladie et qui touche une commission (très basse) et le courtier pour entreprise. Ce dernier lui n'a pas à courrir après le client. Il gère des portefeuille en matière de LAA LAA complémentaire, perte de gain maladie, LPP et assurance maladie complémentaire et mieux encore il peut négocier des primes à la baisse pour ses clients.

Exemple : quand j'avais un rdv avec la direction de l'entreprise X j'avais 3 proposition d'assurance accident et perte de gain maladie. Je négociais le prix des primes. De plus si l'entreprise enregistrait peut de sinistre sur une année l'entreprise regagnait de l'argent. Je ne viens pas contredire cette façon bien que je la trouve un peu malhonnête.

Lors de l'exercice de mes fonctions, j'ai eu été à des conventions de courtiers proposées par des caisses maladies. Je m'en rappelle d'une dont je tairai le nom. Des personnes ayant par le passé eu des problèmes avec la justice pour juste une photo prise dans la rue. Oui c'était à Genève et pas en République populaire de Chine. Vous êtes reçu dans de somptueux locaux avec collation. Lors de la séance vous apprenez aussi le montant des réserves (2010 constitution d'une réserve d'environ 24,4%) ce qui était beaucoup trop élevé. J'ai dès lors compris qu'il y avait anguille sous roche. Il y a ceux qui défendent le système en jouant au mouton tout en pronant la liberté. Ces derniers ne se rendent pas compte qu'ils ne luttent pas pour la liberté mais pour un concept de liberté purement économique.

Quelques années auparavant, j'avais travaillé en interimaire dans une grande caisse d'assurance, où je suis d'ailleurs toujours assuré. J'ai vu de mes yeux quelques choses de révoltant. Toutes les demandes d'offre d'assurance de base faites par des personnes de plus 55 ans était recalées. On les refusait pas car c'est hors la loi. On se contentait d'attendre une éventuelle deuxième demande pour affilier la personne. Si rien ne venait on affiliait pas. En gros on faisait trainer la chose exprès car ces gens sont des risques. Ceux qui votent aujourd'hui pour rester dans ce système se plaindront dans quelques années.

Ces quelques lignes ne sont pas ici pour vous dire de voter ceci ou cela. Car la liberté, dans le seul et VRAI sens du terme, celui que je defends, il n'y a pas lieu de mettre en place un système inéquité lorsque qu'une couverture d'assurance est obligatoire. Les gens qui pensent que la caisse unique va être pareil que la France c'est qu'elle ne connait pas du tout les deux fonctionnements. (système de franchise etc.)

La réunion d'une caisse éviterait un stress permanent à chaque fin d'année, allégerait un travail de sourd effectué chaque année par les services cantonaux. Enfin, elle pourrait permettre à une meilleur équité entre bénéficiaires. Trouvez-vous normal que vos parents ou grand parents soient traités de la sorte ? Voter oui signifie soutenir cette discrimination.

Je terminerai ce billet en rappellant cet article sorti ce week end :

"Sur un total de 246 parlementaires fédéraux, 36 sont liés au secteur de l'assurance maladie, soit plus de 14% des représentants des deux Chambres. Tous les détails sur notre infographie.

 

http://www.rts.ch/info/suisse/6158210-pres-de-15-des-parl...

Il y a bien une raison pour que tout ces lobbys veulent garder cette gestion. Maintenant faites ce que vous voulez, cela ne me regarde plus.

Les commentaires sont fermés.