11/11/2014

Nombre de demande d'asile en Suisse

Travaillant dans la branche des demandes d'asile en Suisse, il est nécessaire que je produise les chiffres actuels du nombre de demandes. La raison est simple :

Il y a plus de professionnels de l'asile qui puisent leur source de la Tribune de Genève que de ceux qui utilisent les chiffres officiels.

Il est vrai qu'en matière aide social et migratoire, je remetterai la palme d'or, sans hésiter, à Corto. C'est le meilleur! D'ailleurs graçe à lui le social ne devrait plus s'en faire. Selon ses dires chaque habitant genevois donne plus de 5'000.- par mois à l'Hospice Général. Si seulement on avait cette somme. On pourrait tenir 10 ans. Ca fait près de 3 milliards. Alors que le budget est à peu près de 300 millions. Mais revenons à nos moutons.

Actuellement, depuis janvier c'est 20'399 demandes d'asile qui ont été déposée. Donc nous ne parlons que de demandes ; il n'est pas dit si ces personnes vont toutes rester. La réponse sera déjà non puisque toutes les personnes étant au régime "Non entrée en matière Dublin" ont 90% de chance de se faire renvoyer dans le premier pays européen ou ils ont fait leur première demande.

Près de 40% sont erythréens et passe en Italie. Ces personnes sont d'ailleurs une conséquence à la guerre qu'il y a eu en Libye, car une grosse communauté de ce pays vivaient en Libye avant que l'occident ait un plan pour renverser le pays mais pas pour le rétablir. Le rétablissement se faisant avec des représentants officiels d'Al Qaida (maghreb). Oui c'est la division d'Afrique du Nord. Après je ne sais s'ils ont eu affaire avec des américains, comme ceux qui se battaient en Afghanistan contre les russes.

Les syriens viennent ensuite. Ils ne sont pas autant, vu que le pays est très éloigné. Par contre beaucoup de gens de la communauté syrienne en Suisse sont venus en aide à leurs amis et famille depuis le début du conflit.

Viennent s'ajouter les enfants mineurs qui eux viennent principalement de ces deux pays là et qu'il faut protéger.

 

Sur ces 20'000 et quelques demandes, je peux estimer que la proportion des gens qui vont rester restera stable. (Entre 1'000 et 2'000) personnes sur LE TERRITOIRE SUISSE.

Ensuite suivant le nombre d'habitants par canton les requérants seront attribués.  Il me semble qu'on soit aux alentours de 5% pour Genève donc c'est pas moins de 50 personnes qui resterons sur le canton. Bien entendu tout ceci est dans la théorie. Puisque les gens bougent tout au long de l'année entre les disparitions les réapparition et les renvois. Ne sont pas pris en compte les sans papiers qui est complétement différent.

Dès lors, j'invite les gens qui veulent mieux connaitre les chiffres à ne pas écouter les partis de gauche et les partis de droite car il plus facile de faire sa propre opinion simplement en lisant plutot qu'en écoutant les autres. Après la réflexion, ca c'est vous qui gérez.

http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/01/07/...

 

Les commentaires sont fermés.