26/01/2015

Altermondialiste...enfin...

J'ai noté la douce joie de plusieurs personnes concernant les altermondialistes. Oui ils se détournent du Forum économique de Davos.

Il en était temps. Tout d'abord la première règle en communication. "qu'on parle de toi en bien ou en mal c'est pas l'important du moment qu'on parle de toi". Le forum avait trop de plublicité par les acteurs extérieurs, à savoir les altermondialistes. Les altermondialistes sorte d'entité, dont des partis politique (les verts par exemple) sont intimement liés.

Les verts étant un parti qui a adopté le même profil que celui des partis "dit" socialistes, le parti des verts est condamné à la même destinée que tous les partis politique de gauche :

-Manque de créativité

-Manque d'action dans les prises de décisions

-Inactivité politique direct comme tous les autres partis

Comme décrit dans mes précédants billets sur l'histoire de l'anarchie, ce mouvement prend exactement le même chemin tout en s'éloignant que mieux du socialisme.

Sauf que cette année personne. Et c'est tant mieux ! Pourquoi ? la raison est simple.

Le simple fait de cantonner l'action de changer les choses en une manifestation est une démarche démocratique mais sans aucun effet. Cependant, les problèmes courants dans certains pays européens (France Espagne Italie etc...) laissent présager que justement il y a plus d'action sur le terrain.

Comment minimiser l'action des indignés espagnols qui ont réussi à faire conserver un appartement à des personnes qui allaient être expulsées. D'ailleurs pas une seule ligne des 6000 manifestations qui ont eu lieu en Espagne cette année. Le peuple s'unit et lutte progressivement là ou l'espoir de vivre a été réduit. Ainsi il est pas étonnant de voir des retraités participer à des charges contre la police en Espagne. On peut y ajouter les tentatives de faire des aéroports en France. Les grèves qui se multiplient en Europe aussi laisse présager énormément de choses. Je vous dirai même renseigné vous sur l'époque de Charles Dickens. C'est d'ailleurs à ce moment là que la lutte anachosyndicaliste était la plus forte. Il est d'ailleurs logique que tous les libéraux d'aujourd'hui, du moment qu'il ne font pas partie de la bourgoisie aurait tout aussi lutté pour leur droit qui va de paire avec leurs idées : celle de pouvoir vendre et acheter en toute liberté. 

Non la réalité c'est que nous sommes passé du temps de l'inaction (manifestations) au temps de l'action. Les activistes sur le terrain, sont sur le terrain plus que jamais. Manifester au world economique forum est aussi inactif que la réunion en elle même. Il est toujours préférable de se méfier de ce que l'on voit pas plutot de ce que l'on voit. Au temps vous dire tout de suite, je me réjouis de cette forte avancée et surtout de la volonté des médias de ne pas nous dire ce qui se passe dans les pays voisin. Ce qui peut paraitre comme victoire pour le libéralisme n'est en fait pas du tout une. On se croirait à la bataille de la Bérézina !

Comme je l'avais dit il y a un moment de cela, il vous faudra changer de paradigme.

Les commentaires sont fermés.