04/06/2015

Première promesse de la maire de Barcelone

Je ne vais pas encore faire état de l'Echec des partis traditionnels. J'ai suffisamment parler de cela et de ce qui allait se passer. Une radicalisation aux extrêmes. Je crois qu'en ouvrant les yeux on ne peut pas l'ignorer.

Les croyants (en la politique) se déchirent de plus belle. La nouvelle vague gauche en Espagne a trouvé sa place naturellement. Les indignés y étant pour beaucoup, vous savez ce groupe dont vous disiez que le mouvement s'était éteind. Il faudrait revoir vos fiches!

Géo m'a qualifié de phare qui éclaire l'occident! Je veux bien être un phare...mais celui de l'occident pas trop. Disons que je préfère éviter de bosser pour un groupe de personne qui court à la faillite! Ne soyez pas jaloux monsieur géo, on a tous un jour ou l'autre un éclair de génie pour décoder ce qui se passe ; mais revenons à nos moutons.

Donc la nouvelle maire issue de podemos a promis de diviser son salaire par 5! Alors on dira que c'est une très belle opération de communication. Nous sommes habitués dans les partis traditionnels à ce genr de promesses (cumule des mandats en France par exemple....ca a pris du temps). Il faudra voir si ceci se réalise sur le terrain. Je rappelle que l'Espagne est un pays ruiné par la crise et par ses dirigeants. En matière de corruption, droite et gauche sont à égalité. Déjà que dans les idées il y a peu de différence entre "la gauche bobo et la droite bobard". On peut être contre podemos (dont l'action n'est pas encore jugeable) mais on peut se dire c'est les seuls qui proposent de l'honnêté en étant anti-corruption. Reste à voir...

Pour info le maire indépendandiste conservateur sortant, touchait 12'000 euros par mois.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/06/02/20002-20150...

 

Les commentaires sont fermés.