16/06/2015

Notre décadanse succèdera à votre décadence!

Lundi une nouvelle semaine commence....oui c'était hier

Je pense aux résultats du week-end. Je n'enrage pas pour les logements je me dis que ce problème ne me concernera plus d'ici là et qu'à ce moment je rirai au soleil dans une zone ou il est possible encore d'entreprendre une entreprise ou les loyers n'ont pas le goût de la merde de la corruption.

Le temps du trajet on ouvre facebook... et là c'est le choc... je vois un partage d'un reportage de mise au point sur la jeunesse dorée genevoise. Je ne l'ai pas regardé mais connait un peu le milieu. Je regarde qui partage ; des personnes pas extrémistes comme moi... enfin extrémiste dans le bon sens ce qui a toute sa valeur.

Oui la jeunesse dorée dépense des milliers de francs dans des bouteilles d'alcool, j'ai pu le voir de mes yeux. D'ailleurs certains établissement préfère avoir un lieu ouvert sans clients plutôt que d'avoir des clients qui consommeront des verres. C'est la logique de la nuit à Genève. Un coté fasciste ! Alors qu'il n'est plus obligatoire d'aller à la messe le dimanche, je retrouve le coté endimanché le samedi soir. Bien entendu le videur parlera de "tenue correct". Pour certain ils auront beau s'habiller de la meilleur des façons ca ne marcher jamais. J'avais réussi une fois à rester dehors alors que j'organisais une soirée dans un établissement de renom au quai du sujet ; c'est pour dire la mentalité.

Il faut savoir aussi qu'il y a une  hiérarchie de liberté suivant quel mouvement on suit. Si on va dans un style Java...vous pourrez même fumer à l'intérieur. La dernière fois c'était totalement toléré...car on ne peut rien dire à ces fils de riche sans éducation. Toutes les boites qui sont pour la classe moyenne...vous oubliez de fumer la moindre cigarette. Quant aux mouvements alternatifs c'est totalement toléré sauf dans certain lieu.

Mais revenons à notre jeunesse dorée. Celle-ci n'a aucune notion de la valeur de l'argent. Elle est souvent feignante et je pense clairement que celles-ci ruineront les patrimoines durement acquis de leurs parents. La raison à cela ? la suffisance, l'arrogance, la facilité d'avoir tout. N'oublions pas que ces enfants, que je plains à quelque part, sont souvent face au suicide pour la raison simple qu'ils ne peuvent pas connaitre la chance qu'ils ont. Car il faut bien connaitre le goût de la merde pour connaitre le celui du miel.

Je souris d'avance de voir les dernières briques du faux mur de la liberté s'effriter et de voir jour après jour les rangs des mécontents gonfler. Cette horloge là fait toujours tic tac et se rapproche toujours plus de la fin de votre monde. Et après cela, nous danserons et rirons.

Les commentaires sont fermés.