17/06/2015

La guerre contre la drogue un échec américain qui a couté plus de 1000 milliards de dollars

 

 

La guerre contre la drogue, une histoire pas si claire, et qui a ses raisons. Comme un pays comme les USA est passé d’une législation libre, ou toutes les drogues étaient permises à un Etat puritain anti-drogue. Tout simplement par la propagande et par intérêt économique.

 

L’intérêt économique est un peu comme la raison d’Etat, elle prime sur tout ce qu’il y a. A l’époque ou la consommation de l’opium était permise, les plus grands consommateurs étaient les chinois. Immigré aux USA et leur facilité à multiplier leur commerce, ils commencèrent à faire peur aux américains, qui déjà à cette époque avait peur pour leur place de travail. Dès lors, on ne pouvait pas viser directement l’arrestation de chinois, cela aurait été impensable. Alors on a décidé de porter un coup sur la communauté chinoise en interdisant l’opium.

 

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. La cocaïne était plutôt utilisée par les blancs mais les noirs s’y sont mis. On a pu entendre toute sorte de message à l’époque. Genre que les noirs pouvaient travailler 24h sur 24, que les balles ne leur faisaient rien quand on leur tirer dessus. Et hop rebelote on interdit. Ce travail là se fera aussi avec les mexicains et la marijuana, le tout cachant des intérêts économique.

Le pire c’est toute la propagande qui s’est accompagnée. On dénigre les gens, on les fait passer pour des ennemis. Si l’on compare à l’époque au 19ème siècle, le drogué recevait de la compassion par son entourage. On ne le réprimait pas. On le voyait comme une victime. Depuis Nixon, on le voit comme un criminel.

 

De Nixon en passant par Reagan, Bush père, et Bill Clinton, tous ont fait campagne sur la drogue. Et pour quel résultat : 1000 milliard de dollars pour aucun résultat. Enfin, je ne dirai pas qu’il n’y a pas de résultat : dans les années 2000 il y avait plus de prisonnier aux USA qu’en Chine et Russie réunies. Pour expliquer cela, il faut revenir à la fin de l’esclavagisme. Les populations noires se sont déplacées au nord pour être main d’œuvre dans des nouvelles usines. On les a mis dans des zones hors de la ville et les gens se sont entassés. Une fois que le capitalisme n’a plus besoin de vous, il ne reste que des hommes désœuvrés. Livré à eux-mêmes, ces gens se sont tournés vers l’économie mafieuse de la même manière que l’italien en Sicile. La principale cause de se remplissage de prison dans les années 80 est le crack ! Mais savez-vous ce que c’est le crack ? C’est de la cocaïne auquel on rajoute en résumé de l’eau du bicarbonate de soude et que l’on passe au four (qu’on m’excuse j’ai dû oublier un petit quelque chose) mais en gros c’est de la cocaïne coupée. Cette drogue moins chère a été très vite légiférée. Ainsi, une personne arrêtée pour avoir fumé du crack ou en avoir en sa possession fera très vraisemblablement entre 10 et 30 ans de prison… d’où la raison d’une surpopulation de carcérale. L’Etat américain ayant refourgué la gestion des prisons à des boites privées, ce sont des millions qui partent en fumée chaque année.  Le pire c’est que pour la même dose de cocaïne, une drogue de riche, on ne fait pas la même peine. Une personne arrêtée avec de la cocaïne sera poursuivi si la dose est égale à 500 fois la dose minimum de crack. C’est une aberration contre laquelle beaucoup de juge se sont insurgés. Barack Obama a d’ailleurs ramené ce chiffre à égalité. Pour une fois que ce dernier fait quelque chose, on salut les économies qui pourront être faite.

 

En conclusion, cette plongée en apnée dans le temps démontre que :

 

Les USA ont petit à petit perdu leur liberté au profit de la raison économique

Que l’égalité de traitement n’existe pas dans ce cas de figure

Que tout le monde peut être touché par ce problème et qu’il est inutile de stigmatiser une population et que la guerre contre la drogue à non seulement été perdue mais elle a participé à la ruine du pays

 

 

 

 

 

 

Commentaires

L'échec n'est pas que américain il est planétaire.

" dans les années 2000 il y avait plus de prisonnier aux USA qu’en Chine et Russie réunies.

Ouais à part que pour ce qui est du taux de criminalité et du taux de meurtres pour 100'000 habitants la Russie devance de beaucoup les USA. Les USA sont loin d'être la pays où il y a le plus de crime ou de meurtres. La palme revient à des pays comme le Honduras ou le Venezuela.

Aux USA la criminalité a fortement baissé ses 30 dernières années contrairement à la Russie où le taux augmente. A New York en 20 ans cela à baissé au environ de 60%.

Quand à la Chine je me méfie de leur relative taux de criminalité bas. Ce pays réputé pour bidonner les chiffres qui les arrange surtout quand on sait
quand Chine il y a beaucoup de prisonnier politique et des exécutions à mort qui se monteraient à 10'000 par an selon Amnesty international.

" Les populations noires se sont déplacées au nord pour être main d’œuvre dans des nouvelles usines. On les a mis dans des zones hors de la ville et les gens se sont entassés. "

Les noirs ne sont pas victimes des capitalistes ils sont surtout victimes des politiques d'assistanat et de lutte contre la pauvreté de la part des démocrates. Guy Millière en brosse un tableau des raisons qui font que les noirs sont les principales victimes de la pauvreté et de la violence.

http://www.dreuz.info/2015/04/29/emeutes-de-baltimore-la-destruction-des-villes-americaines-par-la-gauche/#sthash.stdMUa1y.dpbs

" et que la guerre contre la drogue à non seulement été perdue mais elle a participé à la ruine du pays "

Faudrait peut-être pas trop exagérer. Cela participe faiblement aux dépenses totales du pays. La lutte contre la drogue aux USA coûte à l'état fédéral " que " 50 milliards par an. A comparer avec les dépenses totales du budget fédéral qui est plus de 3700 milliards par an. ( Chiffres 2011 ).

Plus de 830 milliards de dépense pour Medicaid et médicare et 720 milliards pour la sécurité sociale ( pour un pays que l'on dit souvent sans protection sociale ) et 700 milliards pour la défense.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Budget_f%C3%A9d%C3%A9ral_des_%C3%89tats-Unis#/media/File:U.S._Federal_Spending_-_FY_2011.png

D.J

Écrit par : D.J | 17/06/2015

L'échec n'est pas que américain il est planétaire.

Faux car la planète n'a pas engagé le même combat. L'Histoire américaine sur la drogue est à regarder attentivement. Il est clair et net qu'a la vue des affiches de publicité et des campagnes télévisuelles, il y règne un fond raciste. On a discriminé des populations entières pour des raisons économiques. Comme d'habitude la peur a fait son nid. Voici encore une fois une face caché sur l'aspect social de cette guerre qui dure depuis plus de 200 ans.


"Les noirs ne sont pas victimes des capitalistes ils sont surtout victimes des politiques d'assistanat et de lutte contre la pauvreté de la part des démocrates. Guy Millière en brosse un tableau des raisons qui font que les noirs sont les principales victimes de la pauvreté et de la violence."

Tout d'abord je laisserai les propos de dreuz info, de la même manière que vous minimisez certain lien. Je ne peux prendre ne compte un journal avec un position islamophobe. Au tant dire que leur vision n'est absolument pas critique.
Le tableau que vous dépeignez est déjà un anachronisme. Nous ne parlons pas de la même chose. Je parle de la migration des noirs apres l'esclavagisme dans le nord pour travailler dans des usines pendant que vous me parlez des dernières émeutes à Baltimore, qui n'est que la conséquence logique et sociale. Ces noirs ont été mis dans des ghetto dès le départ. La raison dont ces derniers sont victimes c'est l'absence de travail dans ces régions dû à des fermetures d'usines et la destinée qu'un enfant dans ces quartiers ayant grandi avec un père en prison qui vendait de la coke et souvent la mère pareille. Vous ne régissez d'ailleurs pas sur la différence de traitement dans les peines : c'est une questions d'honneté
Depuis plus de deux ans ca a couté plus de mille milliard de dollars. Vous oubliez la répression et la prévention. Prenez en compte aussi qu'un américain blanc ou noir (car aujourd'hui tous le monde est touché) qui fait 30 ans de prison pour avoir ête en possession de crack à un cout sur 30 ans...et cela est à prendre en compte.

Ce travaill sur l'inégalité est traité d'ailleurs en Université aux USA et des professeurs arrivent sur une conclucion différente à celle que vous donnez.
Il est d'ailleurs drole de voir que vous prenez les chiffres d'amnesty international...c'est aussi un peu quand cela vous arrange. C'est comme la Russie...on peut critiquer Poutine mais cela dit quand ce dernier se met en scène (chasse etc...) il ne fait qu'imiter Théodore Roosevelt qui lui aussi se mettait en scène de la même manière.

D'autre part parlons chiffres...il se trouve que Nixon, Bush , Reagan et Clinton ont fait campagne sur de les chiffres de la drogue. Sauf que si on avait essayer de changer la loi il n'y aurait pas autant de personnes en prison. Le fait d'avoir fait une propagande contre le consommateur, en le mettant en scène comme un criminel, (au lieu de ce qui se faisait aux USA y a près de 200 ans) a été abandonné. Nixon a juste titre a dit qu'il fallait se lancer dans la prévention car quelqu'un qui a des occupations n'a pas le temps pour la drogue. Argument de campagne, malheureusement il n'est pas allé plus loin. Reagan lui a fait pareil, campagne sur la drogue alors qu'à ce moment là les chiffres ne correspondait pas. Par chance, le crack est arrivé. Et l'occasion de taper plus sur les pauvres drogués et plus de liberté pour les riches drogués. C'est un fait sur lequel plusieurs juges américains trouvent abbérants.

Les bush ont fait pareil et Clinton aussi...dès lors la conclusion n'est pas aussi primaire que vous le démontrer. Au lieu de rester enfermer dans un paradigme de guerre froide, droite, gauche, la succession des administrations des deux bords ont échoué parce qu'ils ont été dans la même direction. On peut meme dire que dans ce sujet il y a eu union national. C'est la faute de tous les deux tout simplement. Il est untile d'être de mauvaise foi.

L'Histoire a été écrite comme cela on ne peut rien y faire à part améliorer les choses et corriger le tir plutot que de réagir comme des enfants qui préfèrent dire, "c'est pas moi c'est lui".

Écrit par : plumenoire | 18/06/2015

Je me joins à vous pour dénoncer l'échec de la politique répressive en matière de drogues. Mais vous faites erreur en soulignant son caractère économique. Une libéralisation, ou une dépénalisation, serait une affaire juteuse pour les Etats qui encaisseraient des taxes comme pour l'alcool et les cigarettes et les prisons se videraient. Ce n'est pas pour rien qu'on voit certains Etats légaliser la production de cannabis.

Écrit par : Pierre JENNI | 18/06/2015

@Pierre Jenni

"Mais vous faites erreur en soulignant son caractère économique. Une libéralisation, ou une dépénalisation, serait une affaire juteuse pour les Etats qui encaisseraient des taxes comme pour l'alcool et les cigarettes et les prisons se videraient"

Ce n'est pas que je fais erreur... car je suis justement du même avis que le fait dépénaliser serait une grande recette. Je sais que Monsieur Jordan n'étant pas d'accord avec moi sur beaucoup de chose, sur ce point nous sommes d'accord d'accorder la liberté aux gens sur ce sujet.
Lorsque je parle de raison économique, ce n'est pas mon jugement mais une étude et récapitulation des faites depuis deux cents ans. Ce que j'ai décris n'est pas de mon étude mais celui d'un constat fait par des professeurs d'univsersité. Les archives que j'ai pu voir concernant chaque époque avec sa propagande est tout a fait réelle. C'est juste que si on a pas eu la possibilité de le voir, il est difficile d'y croire.
Aujourd'hui l'heure est à la dépénalisation pour des raisons financières. Il faut de nouvelles recettes fiscales tout simplement.

J'attirai votre attention sur un fait aussi intéressant. La taxation des habits fait en chanvre est tellement élevé comparé à celui du coton. Et l'histoire de l'utilisation du chanvre est aussi un autre gros dossier qui a son lot d'injustice. Le protectionnisme américain avec ses cotoniers y est pour beaucoup dans ce cas de figure. J'ai des amis qui se sont lancés dans les habits en chanvre. Leur succès est énorme puisque meme de grosse star américaines ont meme acheté leur produit. Cependant ils ont du rapidement changé et passe sur du coton bio car bien moins cher.

Enfin, j'ai été très amusé de voir le traitement de la presse pour chaque nouvelle drogue. Ainsi on disait à une époque, alors que l'on ne connaissait rien du tout au produit, que la marijuna rendait violent. J'ai meme vu un vieux spot de pub représentant un mexicain frappant sa femme à mort à cause de la marijuna...on appelle cela de la propagange...

Écrit par : plumenoire | 18/06/2015

" Faux car la planète n'a pas engagé le même combat "

Je ne voit pas le rapport. Trouvez moi un pays dans le monde qui a réussi à éliminer trafique et consommation par la répression? Il y en a aucune. Toutes les politiques de répressions dans le monde ont échoué. Il n'est pas qu'Américain même si les USA ont mis les plus gros moyens.

" Tout d'abord je laisserai les propos de dreuz info "

l'article est de Guy Millière qui est l'un des meilleurs spécialiste français de la société américaine et de son fonctionnement.

" Nous ne parlons pas de la même chose. "

Nous parlons bien de la même chose mais c'est votre obsession de mettre sur le dos du capitalisme tout les problèmes sociaux de la Terre.

" La raison dont ces derniers sont victimes c'est l'absence de travail dans ces régions "

ça ont le sait très bien que c'est un problème lié à un manque de travail. Mais l'important est de savoir pourquoi ils n'ont pas de travail. Guy Millière explique justement ces raisons qui ont des origines politiques contre la pauvreté et des lois comme l'affirmative action. Herman Cain le député noir républicain explique que les démocrates se comporte encore aujourd'hui comme des esclavagistes envers les noirs en les assistant.

" Ce travaill sur l'inégalité est traité d'ailleurs en Université aux USA et des professeurs arrivent sur une conclucion différente à celle que vous donnez. "

La plupart des universités aux USA sont majoritairement occupé par des gauchistes. Si vous croyez me convaincre avec ça faudra trouver autre chose. Autant demander l'avis de ceux qui occupent majoritairement le milieu d'Hollywood.

" Il est d'ailleurs drole de voir que vous prenez les chiffres d'amnesty international...c'est aussi un peu quand cela vous arrange "

" C'est comme la Russie...on peut critiquer Poutine mais cela dit quand ce dernier se met en scène (chasse etc...) il ne fait qu'imiter Théodore Roosevelt qui lui aussi se mettait en scène de la même manière. "

Je ne voit pas le rapport. On pourrait dire aussi que Staline et Micheline Calmy-Rey font pareil. Que ce sont des personnages politiques de conviction.

Je ne suis pas forcement un fan d'Amnesty. Mais il reste un peu plus crédible que la dictature chinoise.

" Depuis plus de deux ans ca a couté plus de mille milliard de dollars. Vous oubliez la répression et la prévention. Prenez en compte aussi qu'un américain blanc ou noir (car aujourd'hui tous le monde est touché) qui fait 30 ans de prison pour avoir ête en possession de crack à un cout sur 30 ans...et cela est à prendre en compte.

Oui effectivement cela à aussi un coût qui doit être aussi tenu en compte. Mais 1000 milliard cela ne peut-être que sur une très longue période.

" Au lieu de rester enfermer dans un paradigme de guerre froide, droite, gauche, la succession des administrations des deux bords ont échoué parce qu'ils ont été dans la même direction. On peut meme dire que dans ce sujet il y a eu union national. C'est la faute de tous les deux tout simplement. Il est untile d'être de mauvaise foi. "

Déjà premièrement il n'y a pas de mauvaise fois car vous mélangez tout et n'importe quoi. Je parlais des démocrates ( la gauche ) qui sont responsables du fort taux de noir dans la pauvreté et sans travail. Que ces noirs se drogues ou deviennent trafiquant ça ne change rien que la politique de la drogue soit répressive ou non. De toute façon ils trouveraient d'autre filières ou d'autres comportements criminels comme il le font déjà pour la plupart qui tournent mal.

Maintenant n'essayez pas de me convaincre que la guerre contre la drogue est contre-productif. Car cela fait longtemps que je suis pour la légalisation de toute les drogues par rationalité économique comme l'explique Garry Becker prix Nobel d'économie et

http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2010/08/03/depenalisation-des-drogues-la-piste-liberale.html

http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2009/10/23/peut-on-legaliser-les-drogues-part1.html

http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2009/10/24/peut-on-legaliser-les-drogues-suite-et-fin.html

D.J

Écrit par : D.J | 18/06/2015

Comme le traffic de la drogue, la lutte contre la drogue (à la manière de la répression) rapporte à certains. Il n'est même pas sûr qu'ils soient toujours différents.

Écrit par : Mère-Grand | 20/06/2015

"Je ne voit pas le rapport. Trouvez moi un pays dans le monde qui a réussi à éliminer trafique et consommation par la répression? Il y en a aucune. Toutes les politiques de répressions dans le monde ont échoué. Il n'est pas qu'Américain même si les USA ont mis les plus gros moyens."

Je parle de la guerrer spécifique aux USA qui est plus répressive. Le drogué est un délinquant. Ici la prévention des risques (je sais pas si cela vous dit quelques choses mais c'est clairement ancrée dans notre Suisse) Donc oui il y a une différence notable. Encore répressive et guerre avec la prévention. C'est de celà que l'on traite.


"Nous parlons bien de la même chose mais c'est votre obsession de mettre sur le dos du capitalisme tout les problèmes sociaux de la Terre."

Vous me faites rire! Comment vous avez réussi sur une phrase penser que je mettais tous sur le dos du capitalisme. Vous n'acceptez pas que l'on dise que des usines ferment. Cela sous entend que ! J'ai commis le crime de lèse-majesté ! A d'autres! Elles ont fermés point! Le gros problème est toujours le même avec vous. Vous n'assumez pas des événements en les minimisant parce qu'ils se déroulent aux USA. Ces mêmes événement se déroule en Chine est là ils sont moralement répréhensibles. Mais pour moi il n'y a pas de bon de méchant...je ne suis pas une marionnette.

"La plupart des universités aux USA sont majoritairement occupé par des gauchistes. Si vous croyez me convaincre avec ça faudra trouver autre chose. Autant demander l'avis de ceux qui occupent majoritairement le milieu d'Hollywood. "

C'est à ce moment là que l'on voit que l'éducation et l'analyse dépend, selon vous d'une orientation politique. Comment avoir un débat avec une vision aussi rétrograde. Je vous pensais quand même beaucoup plus évolué sur la question. Il n'en est rien du tout en fait. Liberté et pensée n'ont pas encore une relation dans votre tête. J'oubliais que chez vous la critque d'une étude dépendait de quelque chose irrationnel. Vous rejoignez la soi-disante pensée socialiste scientifique...qui est un mythe!

J'ai beaucoup aimé l'explication de vivre seul pour avoir des allocations. Et faire beaucoup d'enfants pour profiter des allocations. On se retrouve réellement dans les clichés véhiculé par les une extrème droite stupide. Jamais on parle réellement d'exemple de situation ou tout est mélangé. Je dirai même que par extrapolation, ce type de rapport est un peu le meme fait d'assoc de gauche qui se base sur des chiffres irréels ou pire encore en disant n'importe quoi.


"Déjà premièrement il n'y a pas de mauvaise fois car vous mélangez tout et n'importe quoi. Je parlais des démocrates ( la gauche ) qui sont responsables du fort taux de noir dans la pauvreté et sans travail. Que ces noirs se drogues ou deviennent trafiquant ça ne change rien que la politique de la drogue soit répressive ou non. De toute façon ils trouveraient d'autre filières ou d'autres comportements criminels comme il le font déjà pour la plupart qui tournent mal."

Vous me faites plaisir sur ce dernier argumentaire. Car je ne veux vous convaincre de rien du tout. Et de plus un débat est inutile tant que l'on tourne sur le "c'est pas ma faute c'es les démocrates, c'est pas ma faute c'est las républicains". Guéguerre infantile dans laquelle je ne rentre pas du tout. La succession d'imcompétents tant d'un bord que de l'autre suffit en 30 ans. La question est simple est d'actualité. La société ne donnant plus de travail cette solution est celle-ci...et cela on l'a vu maintes et maintes fois dans beaucoup de pays.

Écrit par : plumenoire | 20/06/2015

Je parle de la guerrer spécifique aux USA qui est plus répressive. Le drogué est un délinquant.

Parce que vous croyez qu'en Suisse les drogués ne le sont pas aux yeux de la justice?

http://www.arcinfo.ch/fr/suisse/cannabis-100-francs-d-amende-pour-eviter-le-juge-566-1190619

Juste pour votre info c'est aux USA que la consommation du cannabis se légalise à de degrés divers dans plusieurs états; mais pas en Suisse.

http://www.lemonde.fr/ameriques/visuel/2014/11/05/la-legislation-sur-la-marijuana-avance-dans-trois-etats-americains_4518734_3222.html

" Vous me faites rire! Comment vous avez réussi sur une phrase penser que je mettais tous sur le dos du capitalisme. Vous n'acceptez pas que l'on dise que des usines ferment. Cela sous entend que ! J'ai commis le crime de lèse-majesté "

Le problème c'est que vous ne vous rendez même compte à quel point vous êtes à côté de la plaque. Pour vous si les noirs ne retrouvent pas de travail c'est à cause du capitalisme puisqu'il ont été licenciés par les usines capitaliste qui fermaient. Par contre savoir la raison pour laquelle ces noirs ne retrouvent pas de travail c'est plus votre problème idéologique.

" Le gros problème est toujours le même avec vous. Vous n'assumez pas des événements en les minimisant parce qu'ils se déroulent aux USA. "

Ben je vais vous prouver le contraire que je ne minimise rien sur ce problème comme vous pouvez le voir sur l'article que j'avais posté en 2013 concernant la ville de Détroit. La ville de Détroit est justement l'exemple type de ce que la gauche américaine et son ailes syndicaliste peut faire comme désastre à l'économie.

http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2013/07/20/faillite-de-detroit-l-addition-d-etatisme-depensier-et-de-sy.html

Le fautif pour vous est l'entreprise capitaliste qui a mis ces gens à la rue suite à leur fermeture et non aux politiques stupides qui font fuir les investisseurs et qui assistent les communauté noirs come les mère célibataire qui le reste arrosé de subsides. Et c'est bien de part les familles monoparental que les enfants glissent dans la délinquance faute d'avoir eu une éducation adéquat.

En France c'est pareil les anticapitaliste comme vous préfèrent mettre la faute du chômage sur l'avidité du capitalisme qui licencie et délocalise la production ailleurs pour faire plus de profit, mais se foute de savoir que le code du travail ( loi étatique ) en France est tellement restrictif notamment sur le droit de licencier que les employeur réfléchissent deux fois avant d'engager du personnel.

" C'est à ce moment là que l'on voit que l'éducation et l'analyse dépend, selon vous d'une orientation politique. Comment avoir un débat avec une vision aussi rétrograde. Je vous pensais quand même beaucoup plus évolué sur la question. "

Ce la reste une évidence que le monde de l'éducation surtout au niveau de l'enseignement ( université, école publique etc...)est surtout orienté à gauche. C'est pareil en Suisse c'est pareil en France. Les USA n'échappe pas non plus à cela. Autant ne pas admettre que c'est pareil avec les médias.

" J'ai beaucoup aimé l'explication de vivre seul pour avoir des allocations. Et faire beaucoup d'enfants pour profiter des allocations. On se retrouve réellement dans les clichés véhiculé par les une extrème droite stupide. "

Les allocations pour mère célibataire sont une réalité dans le pays que les antiaméricain cataloguent d'ultralibéral sans protection sociale. Plus elles ont des enfants plus elles touchent des aides. Pourquoi se mettraient elle en couple avec un mari si au final cela lui rapporte moins financièrement? Même les pauvres ont des comportements rationnels.

Dans les ghettos des quartiers noirs les mères célibataires sont plus nombreuse qu'ailleurs et leur enfants les moins éduqué faute d'une autorité d'un père victimes des chefs de gang qui n'ont pas de difficulté à les exploiter. Votre poncif du cliché de l'extrême droite c'est le même poncif que les gens comme vous ont sorti dans toute la France quand Chirac avait déclaré ( déclaration reprise pas la fameuse chanson de Zebda les bruit et l'odeur ) que des familles nombreuses vivant de façon précaire entassé dans des cités touchaient tellement d'allocation que cela leur permettait de mieux vivre que si le père et la mère travaillaient et cela sans payer d'impôt.

" Vous me faites plaisir sur ce dernier argumentaire. Car je ne veux vous convaincre de rien du tout. Et de plus un débat est inutile tant que l'on tourne sur le "c'est pas ma faute c'es les démocrates, c'est pas ma faute c'est las républicains". Guéguerre infantile dans laquelle je ne rentre pas du tout. La succession d'imcompétents tant d'un bord que de l'autre suffit en 30 ans. "

C'est surtout que le réalité ne correspond pas à ce que vous aimeriez avoir. Des incompétents il y en a certes de tout bord. Mais la Gauche excelle bien mieux que la droite quand il s'agit de mal gérer l'économie et le sociale.

Détroit a fait faillite sous autorité démocrates depuis des décennies. Les violence raciale à Baltimore sont sous autorités démocrates. L'article de Guy Millière explique bien que les problèmes de ghetto et de violence raciale sont sous autorité démocrates.

Je peut aussi vous sortir la fameuse loi " Community investissment act " une loi pondu par Carter et révisé par Clinton ( deux démocrates comme par hasard ) en faveur de ceux qui ne pouvaient pas s'offrir un logement en tant que propriétaire. Des crédits à risque que l'état garantissait vis Fanny Mae et Freddy Mac des institution para-publiques. Et c'est ce qui fut à l'origine de la crise des subprimes.

D.J

Écrit par : D.J | 20/06/2015

"Le problème c'est que vous ne vous rendez même compte à quel point vous êtes à côté de la plaque. Pour vous si les noirs ne retrouvent pas de travail c'est à cause du capitalisme puisqu'il ont été licenciés par les usines capitaliste qui fermaient. Par contre savoir la raison pour laquelle ces noirs ne retrouvent pas de travail c'est plus votre problème idéologique. "

C'est bien là ou vous faite une fixation. C'est une donné qui est cyclique. Ce fait n'est pas celui des noirs ou des latinos. Ce qui s'est passé s'est passé de cette manière et une population sans emploi se tourne vers une économie paralèlle. C'est exactement la même chose en Sicile. Vous prenez un jeune qui a fait l'université et qui travaille en stage dans un laboratoire dans le sud de l'Italie. Il y a peu de chance qu'il touche un salaire. Les vieillards quant à eux sont devenus des revendeurs pour la mafia. Les usines qui ferment est une réalité. Je n'ai pas dit que c'était la faute du capitalisme. Tout est une question de reconnaitre la réalité.

Quand je parle de guerre contre le drogué, en revisionnant des spots de publicités des années 30 à 50 ont ne peut arriver qu' à un seul constation, on a fait de la répression sur la drogue, sans connaitre les effets et en caractérisant des populations entière. Le fond du racisme était bel et bien présent. Cela peut ne pas vous plaire, mais l'Histoire a été écrite dans ce sens que vous le vouliez ou non.

Je ne rentrerai pas dans un débat stérile parlant de gauche et de droite...démocrate et républicain, tant l'administration politique américaine est pareille. Dans l'immobilisme le plus total. Si ca vous amuse de critique l'autre bord, faite le je ne vous retiendrai pas car les guéguerre de gamins ne m'intéresse pas et surtout ne font strictement rien avancer. Vous pouvez me sortir tout ce que vous voulez, il n'empeche que les USA ont rempli leur prison avec des gens pour 30 ans pour certain n'ont pas fait grand chose ou n'avait pas de la chance de consommer de la cocaine.

Parce que vous croyez qu'en Suisse les drogués ne le sont pas aux yeux de la justice?

http://www.arcinfo.ch/fr/suisse/cannabis-100-francs-d-amende-pour-eviter-le-juge-566-1190619

Juste pour votre info c'est aux USA que la consommation du cannabis se légalise à de degrés divers dans plusieurs états; mais pas en Suisse.

Enfin je vais traiter votre méconnaissance et votre incompréhension. La traitement médiatique aux USA est que le drogué est un délinquant. Ici on ne traite pas les gens atteind d'addiction de la même manière. C'est là ou vous ne connaissez pas le système de santé et la réduction des risques ancrée dans la constitution si je ne m'abuse. Vous me faite état juste d'un paiement qui a été mis en place ces dernières années ou le consommateur doit s'acquiter d'une amende. Une révolution inutile. Cela dit il est toléré de posséder qq grammes en Suisse ce qui me semble pas le cas aux USA. Et surtout il me semble que c'est dépénalisé mais pas légalisé ici. Deux poids deux mesures incomparables. Dès lors votre comparaison tombe à l'eau.
Bref en gros, les USA sont tous beaux et si ca va mal c'est les syndicats et les démocrates. Pour ma part c'est l'accumulation de d'incompétents qui me feront pas tomber dans le puit de la naiveté.

Écrit par : plumenoire | 22/06/2015

Pour clore le sujet...ces études ne sont plus tabous aux USA. La question répression contre la drogue touche à chaque fois le facteur racial.

http://www.liberation.fr/societe/2015/04/15/la-lutte-contre-les-drogues-une-guerre-raciale_1240975

http://rol.justicesociale.org/fr/etats-unis-guerre-contre-la-drogue-et-segregation-raciale/

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/drogues-et-addictions/2013/05/31/quand-la-segregation-raciale-se-camoufle-derriere-la-lutte-contre-la-drogue-230451

et j'en passe...de toute manière votre vision sur le fait qu'il n'y avait pas de bavure aux USA est devenue totalement obsolète.

Écrit par : plumenoire | 22/06/2015

Les commentaires sont fermés.