06/07/2015

En direct du vote grec

Oui je sais quelques jours que je n ai rien ecrit. Je n ai pas prevenu mes fideles lecteurs de mes vacances et de mon depart en Crète. Me voilà à tapoter sur mon telephone et dire a mes lecteurs non je ne suis pas parti. Je suis actuellement en vacances et en soutien au peuple grecque qui en chie depuis 5 ans. Car je suis tout aussi d avis que deux prix nobel d economie que l austerite n aide pas pour la croissance. Alors que certain criaient depuis des mois que le 1er ministre ne pourrait tenir sa parole la vérité est tout autre. Pendant que certain jouent aux echecs, d autre jouent au jeu du Go (jeu japonais encore plus stratégique que les echecs) et celle-la (le referundum) ils l ont pas vu venir. Alors que je mangeais mon gyros tranquillement j ai vu les resultats et que dire....61% on peut d'ores et deja dire qu il n y pas que la gauche radicale qui voter.  On peut meme présager que tout bord s est mélangé. Il est 0:44 sur mon  balcon et c est avec satisfaction que je sais qu jne suite de defaites va se succéder pour la finance mondiale. En voila un de référendum qui fera parler e  Angleterre et dans tous les pays qui se rendent compte que l Europe leur a menti. On a beau taxe le 1er ministre grec de marxisme (faut il encore savoir ce que c est) il semblerait que la Troika europeene soit plus sur la voie du communisme que la Grèce. Monsieur Barosso n était il pas lui meme ancien maoiste? Oui je sais ca fait mal...

Commentaires

" Car je suis tout aussi d avis que deux prix nobel d economie que l austerite n aide pas pour la croissance. "

Bien évidement il faut s'endetter encore plus par perfusion à coup de milliards d'Euro pour que la Grèce s'en sorte. Vos deux prix Nobel d'économie ne sont écoutés plus que par les keynésiens, les marxistes, les altermondialistes et ceux qui ont mis l'Argentine en défaut de paiement.

Paul Krugman est un rigolo que seul Hollande en tant que chef d'état en Europe croient encore à ses discours.

D.J

D.J

Écrit par : D.J | 06/07/2015

"Bien évidement il faut s'endetter encore plus par perfusion à coup de milliards d'Euro pour que la Grèce s'en sorte. Vos deux prix Nobel d'économie ne sont écoutés plus que par les keynésiens, les marxistes, les altermondialistes et ceux qui ont mis l'Argentine en défaut de paiement"

Kalispera monsieur Jordan,

La situation grecque actuelle est très intéressante. Entre ce que l'on entend et ce que l'on voit. On entend : "les grecques ne travaillent pas, les grecques sont paresseux", on entend aussi il y a trop de corruption.

Alors mettons nous d'accord.

Paresseux, non...ils travaillent bien plus tard que nous. Corruption oui, il y en a. D'ailleurs ceci a été dénoncé dans les SWISSleaks...le chiffre se monte à 5 milliard de fraude. Dès lors, on se rend automatiquement compte que ceci concerne des personnes avec de gros moyens. Et je peux même aller plus loin. La classe dirigeante grecque au pouvoir depuis des années étaient d'ailleurs cul et chemise avec ces riches qui fraudeurs. Le problème étant celui de frauder et pas d'être riche. Il est drole de voir comment l'Europe (et Nicolas Sarkozy lui-même) avait saluer le précédent référundum... aujourd'hui tous le monde a eu peur alors qu'on est exactement au même point...

Le nouveau parti au pouvoir fait peur et pourquoi ? parce qu'il veut faire du ménage dans la corruption. L'Europe n'a rien fait d'ailleurs dans ce sens. Alors cette peur pourquoi est-elle là ? Y a t il eu des entreprises nationalisée ? des camps ont été créér ? Rien de tout cela...cette peur repose sur rien. A t elle point que meme un journaliste anglais rit de la situation. L'Europe se comporte aussi bien que des communistes et c'est la réalité. Alors si vous voulez aller sur le chemin de la peur allez-y...

"Bien évidement il faut s'endetter encore plus par perfusion à coup de milliards d'Euro pour que la Grèce s'en sorte. Vos deux prix Nobel d'économie ne sont écoutés plus que par les keynésiens, les marxistes, les altermondialistes et ceux qui ont mis l'Argentine en défaut de paiement."

Actuellement c'est la Grèce qui s'endette...sauver la Grèce ne couterait pas autant que l'on vous laisse le croire... enfin, je vous conseillerai de changer de siècle, les altermondialistes, ca n'existent plus vraiment comme je vous l'ai déjà dit. Il est grand de sortir de votre éternelle dichotomie rétrograde et obsolète. Le NON Grec n'a pas été suivit par les altermondialistes, les marxistes, car cette population est beaucoup faible pour obtenir plus de 61 %! Il y a clairement des libéraux qui sont aussi pour la fin de cette austérité.
Au moins, j'ai fait le déplacement pour ressentir des choses sur place, qui tranche complétement avec ce que l'on entend. Vos maitre à penser n'arrivent décidément pas à la cheville de Sir Thomas More!

Écrit par : plumenoire | 13/07/2015

@ Plumenoire,

Toujours à nier l'évidence . Avec vous le communisme ça n'a jamais existé surtout pas en URSS, le socialisme non plus et maintenant la dette grec c'est rien du tout. Faut redescendre sur Terre. Il n'y a plus que vous qui croit à ce que vous écrivez à longueur d'années.

D.J

Écrit par : D.J | 14/07/2015

"Toujours à nier l'évidence . Avec vous le communisme ça n'a jamais existé surtout pas en URSS, le socialisme non plus et maintenant la dette grec c'est rien du tout. Faut redescendre sur Terre. .."

L'évidence ???? Vous me parlez d'évidence ? Je vous dis simplement de ne pas vous tromper de siècle, voir de millénaire. Que vous endossiez le costume du passé est un fait mais cette peur est injustifiée aujourd'hui. L'évidence c'est que ce plan n'aidera pas la Grèce. L'évidence c'est que c'est pas le parti Tsiparas qui a conduit la Grèce à ce fiasco...c'est les gouvernement tradationnel, accompagné des riches fraudeurs...voilà l'évidence que vous nier. L'évidence que 61% ont bien vu dans leur pays.

"Il n'y a plus que vous qui croit à ce que vous écrivez à longueur d'années."

Evitez de copier coller une phrase que l'on vous a dit sur votre blog en essayant désespéremment de faire quelque chose. Au regret de vous dire que vous ne savez pas vous y prendre, moi qui pensais le contraire.

Écrit par : plumenoire | 15/07/2015

Les commentaires sont fermés.