11/08/2015

Enorme perte de revenus publicitaire

Il y a quelques jours je parlais de publicité. Je critiquais ouvertement l'argent gaspillé pour des spots de mauvaises qualités. Et très souvent, lorsque l'on connait le milieu et les montants, il faut se poser des questions si ce n'est pas un moyen de détournement d'argent.

Pour éviter la publicité il y a mille façons. Sauf que ce n'était pas le sujet de mon précédent billet qui ne visait que la situation actuelle et pas mon quotidien dans lequel je sais faire la part des choses. Quelques remarques, certaines hors sujets, avaient fusé. D'après une certaine affirmation, non seulement j'étais un dinosaure mais qu'en plus je ne devais pas être beaucoup écouté. Ah cela je répondrai que mon but n'est pas de faire de l'audience mais d'exprimer un point de vu. Il faut croire que mon point de vu est de plus en lu ou partagé. Et je vous en remercie mes fidèles lecteurs.

Je tenais d'ailleurs à partager, des informations, sur ce sujet qui, il semblerait prouve que certaines personnes, un peu plus agées, sont de plus en plus loin de la réalité. Je suis d'ailleurs pas surpris que mon avis soit partagé :

"«Les consommateurs, pour la plupart, acceptent le compromis qui vient avec la gratuité (en ligne) - je vous donne des informations sur moi en échange de vos séries télévisées, films, article de presse, services... - mais cela s'arrête avec la publicité qui est intrusive, ennuyeuse, pas pertinente ou simplement fait peur», commente pour sa part Campbell Foster, responsable du marketing de produits chez Adobe."

http://www.20min.ch/ro/economie/news/story/Pour-22-millia...

 

On compte une perte de près de 22 milliard de publicités perdu. Ce chiffre selon l'article, pourrait monter à 41 milliard en 2016. Comme quoi, je crois que je ne suis définitivement pas tous seul. Et qu'est-ce qu'on répond ? rien on se tait. Le maitre argent et le consommateur ont parlé!

 

Les commentaires sont fermés.