09/09/2015

A tous ces crétins qui se disent Chrétiens

 

Ma décision de ne jamais réagir à chaud façe à un évènement est dans un seul but : réagir avec rationalité et non dans l’émotion.

 

Vous trouverez par exemple des gens qui réagiront émotionnellement sur un sujet aussi brulant que le droit d’asile. Je ne peux que comprendre les gens qui veulent aider d’autres personnes et je ne comprends pas ceux qui ne comptent pas faire quelque chose. Pourquoi ?

La raison est simple, l’Europe et ses démagos revendiquent très souvent d’être des chrétiens ! Des Chrétiens ? J’aimerai savoir quel est le principe chrétien que l’on défend. Ayant grandi dans un milieu très chrétiens je me gausse aujourd’hui de voir les revendications de personnes se disant chrétienne, après avoir claqué la porte au réseau maffieux auquel la vie m’avait destiné, parce qu’elles ont été simplement baptisées. Pour le même prix vous pourriez vous couper le bout de votre pénis et avoir l’ouverture sur deux autres religions.

Si on en revient aux croisades, on ne voit qu’une succession de propagande. Certes il fallait protéger les pèlerins faisant leur pèlerinage à Jérusalem. Mais en soi, on a plus assisté à la conquête de jeunes seigneurs (qui n’étaient pas forcément les ainés de leur famille, donc sans terre) qui ont été s’accaparer des terres qui n’étaient pas les leurs. Au point, que même des musulmans se sont alliés avec des chrétiens pour chasser ses malhonnêtes. Elle est belle la chrétienté !

De ce que j’ai retenu de la Chrétienté, c’est l’amour du prochain. C’est la base en réalité mais qui n’a jamais été mis en avant par le cercle restreint du pouvoir ecclésiastique. Parler de chrétienté ou des chrétiens d’orient est une excuse. Depuis quand l’Homme se préoccupe-t-il de l’Homme ? On dépense plus d’argent dans le viagra et les implants mammaires que sur le paludisme. De votre pseudo religion chrétienne vous n’en avez pas les valeurs. Vous priez votre Dieu à la même manière que dans les soaps américain ; lorsque tous va mal ou que l’un proche va à l’hôpital, on se tourne vers dieu. Elle est belle l’image et on est bien loin de l’Histoire de Job dans la bible. Votre chrétienté est sous conditions générales et il est normal que cette religion passe par une crise interne vu que tout le monde improvise à sa sauce sa religion ; vous n’êtes pas mieux qu’une vulgaire secte.

Vous n’avez rien de chrétien. Vous êtes simplement le produit d’une population qui vit dans un doux rêve depuis 2000 ans et qui malgré toute la technologie d’aujourd’hui n’est même pas capable de caresser l’essence même des paroles de Jésus.

Je terminerai avec l’humour du chat qui dit à peu de chose près ceci :

Dieu n’existe pas et n’a pas fait les religions, sinon vous ne seriez pas si cons !

 

Commentaires

Entre deux religions je préfère choisir la moins conne et à mon avis entre le christianisme et l'islamisme il n'y a pas photo. On pourrait n'en choisir aucune le problème c'est que face à la montée en puissance de l'une il n'y a que l'autre pour lui barrer la route. L'avenir me donnera raison j'en suis convaincu.

Écrit par : norbert maendly | 09/09/2015

La plus grande arnaque manichéenne. Système binaire. Le bien le mal, le blanc le noir, capitalisme et le communisme.
Pour cela je répondrai de la même manière que pour la politique. Je ne compte pas choisir entre les deux ou trois. Bien que je crois en Dieu, depuis que je me suis distancé de ces entreprises spirituelles, je suis convaincu de ne plus aller en enfer et de faire les choses pour les autres de manière complètement déintéressé.
Je me sens mieux de ne plus être affilié à de la pédophilie, à des massacres et surtout de la destruction de culte inconnu au nom du Christ!
Le problème des religions est toujours le même c'est qu'elles sont régi par des Hommes. Donc rien de sûr.
Je préfère choisir rien du tout car après tout il n'y a pas de choix sauf si on s'en impose un. Je trouve dingue de voir comment c'est géré en Europe ou d'autres pays qui ont les même problèmes alors qu il y en a hors dictature ou l'on vit ensemble sans tous ces problèmes.

Le choix que vous avez fait est de voir une force plus qu'une autre. Au final on retient le peu qui va mal et on ne veut pas voir ceux qui sont là, ne demande rien à personne et qui tot ou tard tournerons le dos à l'Europe parce que cette dernière les ont catalogué, ce jour là vous aurez tout perdu et se sera bien fait. la conséquence de 3 religions qui préfère voir leur profit plutot que la spiritualité qui est devenu quasi inexistante.

Écrit par : plumenoire | 09/09/2015

"Entre deux religions je préfère choisir la moins conne "

Pourquoi choisir ? Il est permis de répudier toutes les connes...

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 09/09/2015

"Entre deux religions je préfère choisir la moins conne et à mon avis entre le christianisme et l'islamisme il n'y a pas photo."

Entre le crétinisme et l'islamisme vous voulez probablement dire.

Écrit par : AC | 09/09/2015

Nous ne faisons que passer, tout change tout le temps, nos cellules y compris.

En revanche, que nous le voulions ou non, nous dépendons étroitement les uns des autres.


La baptême chrétien non réclamé par un bébé ou jeune enfant suppose confirmation.

Jadis, l'ado en confirmation des promesses du baptême ne pouvait guère refuser.

De nos jours, si.


Dogmes ou croyances sont aujourd'hui remises à l'appréciation de chacun.

Libre-arbitre chez les protestants.

On ne peut fréquenter un lieu de culte, instructions, assemblées paroissiales ou partages sans se poser des questions qui éveillent et stimulent l'"intelligence" par conséquent l'aptitude à penser par soi-même en son for intérieur.

Ecouter, observer en silence, également.

Nul n'est empêché de se livrer à ses propres recherches aujourd'hui.

Facilitées par voyages comme par Internet ainsi qu'approche d'autres religions ou philosophies.

Séminaires, stages rencontres. Ateliers.

Religion: Art aux facettes innombrables.

Les commentaires binaires et/ou restrictifs de la part de personnes ne "cheminant" pas, comme disent les bouddhistes, tout en critiquant par peur ou pour le plaisir de nuire ou désorienter, désemparer, isoler sinon culpabiliser... sont frappants à force de sottise.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/09/2015

"face à la montée en puissance de l'une il n'y a que l'autre pour lui barrer la route"
Etant donné le besoin d'illusions rassurantes d'une grande partie de la population, vous risquez bien d'avoir raison.

Écrit par : Mère-Grand | 09/09/2015

Par le choix apporté ou non à publier les commentaires on apprend à connaître la mentalité des auteurs de blogs.

Le Christ précise (peu importe qu'il ait existé ou non, quelqu'un a pensé, ressenti puis dit, enseigné... sans quoi vous ne l'auriez pas lu dans votre Bible, si vous avez ouvert ce livre) le Christ précise qu'il n'agit que selon la volonté de Celui qui l'envoie.

On peut comparer l'action de l'Esprit de Vérité à la démarche de quelqu'un qui parlerait par le moyen d'un micro. Ce "micro" représentant par l'image la personne même d'un prophète.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/09/2015

Pour que toute cette aide proposée soit vraiment crédible ne trouvez vous pas qu'il faudrait déjà ne pas obliger des gens habitant le canton de Genève à loger dans des containers ? qu'il faudrait enfin depuis le temps qu'on en parle , laisser les Jénishs Suisses trouver places de passage sans toujours leurs chercher des noises ,ceci n'étant pas tellement chrétien ?

Écrit par : lovejoie | 09/09/2015

passer vos trippes à l'essorage. du judéo-christianisme cartésien à l'Asie hindo-bouddhistico- voire taoiste
puis au fer à repasser, made in Geneva.CH

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 09/09/2015

plumenoire,
mon commentaire précédent parce que le doute reste, d'une décision immédiate donc émmotionnelle, d'intention aux fondements de justice et de partage judéo-chrétiens
prise en situation de dangers prison, torture & +, de faire évader 1 royinga de Birmanie en Australie jusqu'à obtention de statut de réfugié - où ce birman fit venir sa famille entière, y fonda famille, de perfect new aussies with a totally happy life.
car lui et ses frères sont 1 génération sacrifiée, même si aujourd'hui libres d'aller en Birmanie et personne ne peut dire ce qu'aurait été leur vie dans leur pays, sans cet exil forcé

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 09/09/2015

Heureusement que je suis simplement crétin ... si de plus j'étais chrétien ...

"Dieu n’existe pas" ... par contre, il a compte en banque bien garni ... le salaud ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 10/09/2015

Que penser de la force qui vous pousse à insulter ceux qui ont d'autres expériences de vie que vous et vos amis ou d'une autre qui fait de vous un tricheur ne publiant pas les commentaires qui ne vous conviennent pas?

En insultant les chrétiens que faites-vous de la laïcité qui invite non à détruire mais à respecter les religions?

Quant à la "liberté d'expression" on note qu'il y a liberté d'expression et liberté d'expression.

Tout étant dans les motivations ou les intentions de leurs aimables auteurs sinon penseurs...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 10/09/2015

Vous le savez, tous les commentaires finissent pas être publié.

Je n'ai pas besoin de censure car en général une personne dont je ne tolère pas propos à le choix de ne rien écrire ou de se faire ramasser par mes soins.

Donc on se détend on respire, ai-je le droit de ne pas être là, ou en vacances...?

@Myriam
J'ai infiniment plus de respect pour Dieu, Jésus ou Mahomet...qu'envers les hommes. LA chrétien a été drétuite au moment du Concil de Nicée. Depuis que l'homme à voulu s'incarner en Dieu sur terre cela n'a engendré que massacre, lettres de doléance et autres combines sympathique du genre.

Quant à regarder la genèse judéo-chrétienne, il y a du copié collé de tellement d'histoires identique des sumériens aux grecques... pour ma part il n'y a qu'une seule liberté d'expression celle qui n'est presque jamais utilisé et celle qui remet les aiguilles à l'heure. J'invite n'importe qui au débat. Je n'attiste pas la haine comme d'autre le fond, je parle de votre religion qui vous pousse à tendre sa main vers le prochain mais qui ne le fait que peut. Et droit derrière on va se déclarer chrétien! A cela je ne dis NON NON NON! UN chrétien tend la main ou tend la joue!

Le titre est très parlant à ces CRETINS QUI SE DISENT CHRETIENS!

Cela veut simplement dire que l'on peut pas faire semblant!

Écrit par : plumenoire | 15/09/2015

plumenoire

Ma mère qui était protestante bouddhisante raconta devant moi à mon père s'être moquée d'un petit vicaire ("chaste et pur", non marié) venu demander si je voulais bien venir au catéchisme. Comme je n'étais pas là il reviendrait. Ayant entendu ma mère raconter à mon père ce qu'écrit plus haut... comment aurais-je pu offenser ce petit vicaire catho en refusant?! Donc, j'acceptai mais au catéchisme ne cessant nullement, selon mon habitude et de famille, de penser par moi-même. Un fol espoir: que ce Jésus nous aimant INCONDITIONNELLEMENT (contrairement aux "grandes personnes")! ait pu exister pour de bon. Bref. Un jour, trente trois ans, un rêve, une vision un processus avec un Psaume (indiqué "de Pèlerinage") correspondant à cette vision: "Je lève les yeux vers les montagnes D'où me vient le secours... Nous sommes en 1969... PROCESSUS enclenché (Freud, psychanalyse, Jung, psychologie analytique retours en arrière dans ma vie. Retrouvailles avec une part de moi-même enterrée par suite d'erreurs de... on dira "concours de circonstances".
Fillette "remontée en surface" croissance à poursuivre.

Maître d'œuvre un médecin qui incarne, je ne le comprendrai pas immédiatement, plus tard... ce Jésus l'inspiré /Evangiles, Chouraqui.

LA VISION (1969) CORRESPONDANT A CETTE VENUE DE L'ESPRIT soit PENTECOTE, annoncée dans la Bible.

Ce "grain qui doit mourir" appartenant aussi bien au domaine des évangiles qu'à celui, antérieur, d'Osiris, antérieur mais je marque une hésitation:

Jésus connaissait-il parfaitement les Ecritures ainsi qu'en l'occurrence la mythologie égyptienne ou son cœur, en son cheminement, lui dictait-il d'office directement son enseignement?

plumenoire, je n'ai pas besoin de me promener en femme sandwich avec dans mon dos l'étiquette "chrétienne", certes, mais en mon expérience: épreuves, douloureuses, scandaleuses, même, mais épreuves comme moyen de les dépasser tout en les clarifiant donc en les "démystifiant" pour ne pas dire en les "exorcisant" donc... épreuves non malédictions mais, finalement, épreuves:"don"!

Un livre qui n'est pas de magistère chrétien apporte la confirmation d'une telle expérience: GUY CORNEAU La guérison du cœur Au bout de nos épreuves le bonheur Psychologie J'AI LU 7244

Je redis: PROCESSUS enclenché en 1969... lecture de ce livre datant de ces derniers jours.

Aujourd'hui 15.09.2015 j'en suis à la page 243 jusqu'à la fin du témoignage sur Hélène, page 247

Christianisme... crétinerie?
Chrétiens, crétins?

Je crois plutôt christianisme, comme synagogue, "auberge espagnole"
où l'on trouve "en réalité"- authenticité - ce que l'on apporte en l'occurrence sinon foi ("certitude ultime") bonne foi, bonne volonté

rêve créativité imagination. Goût (au sens où l'aurait écrit Colette, l'écrivain - horreur que ces "écrivaines" -)!Goût pour le merveilleux. Enfant, les fées les seules qui selon moi enfant "pourraient guérir sans faire mal donc... sans nous faire peur"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/09/2015

plumenoire Toujours, à propos de votre article dont le titre, avez-vous écrit, est parlant... vous savez comme moi qu'il y a des lecteurs, avec ou sans commentaires, qui ne font que survoler titres et/ou articles, commentaires en sautant sur un mot ou deux pour faire comme tremplin à leur propre pensée.

le jeu de mot A tous ces crétins qui se disent chrétiens est exemplaire en ce risque de tremplin comme si en reprenant le titre du livre cité de l'auteur Guy Corneau on écrivait: tous ces "corniauds" qui lisent Corneau!
Par ma formation professionnelle j'ai appris à ne jamais imaginer qu'une personne ne peut être que crétine ou géniale.
Toujours d'un côté de la médaille, l'autre, l'ombre.

Comme de l'autre versant de l'ombre, la lumière.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/09/2015

Merci pour vos commentaires.

Je ne parle qu'en regardant ce qui se passe. Je parle en tout état de cause et surtout chaque mots de chaque titre est soigneusement choisi.
J'ai la chance de savoir les utiliser.

Écrit par : plumenoire | 21/09/2015

Les commentaires sont fermés.