21/09/2015

Ahmed Mohamed, 14 ans et terroriste où comment le 11 septembre a fait perdre le bon sens

Plus jamais de 11 septembre pouvions-nous lire! Oui il serait préférable que ce type d'évènement ne se reproduise pas mais pourtant j'ai la certitude que ceci continuera quoi qu'il arrive. La peur de l'autre ayant pris le dessus, il est clair que les extrêmistes (religieux ou patriotistes) continueront leur bonhomme de chemin avec la haine que l'on cultive à la chaine!

Cependant, en y réfléchissant bien, depuis 14 ans le nombre de morts aux USA, et même dernièrement, est plus dues à ses propres citoyens. Qu'ils soient policiers ou journalistes le constat est là le patriot act nuit toujours plus à la santé des américains.

Je ferai l'impasse sur ces enfants de 6 ou 7 ans qui se retrouve sur des listes noirs (on peut être terroriste à cet age aus USA) et de l'abandon du bon sens dans ce pays qui l'a perdu le 12 septembre 2001.

La dernière histoire est celle du petit Ahmed Mohamed de 14 ans. Les parents de ce derniers sont inconscient de lui avoir donné un nom pareil car automatiquement il fait peur. Il fait tellement peur que ce dernier présente lundi de la semaine dernière à l'école avec un réveil, qu'il a fabriqué de ses propres mains. L'objet se retrouvera confisqué, et l'enfant interrogé dans une salle avec 5 policiers, puis fouillé, empreintes relevées et même un sympathique shooting photo. Heureusement que la fabrication de réveil matin n'est pas punissable par la loi, car on peut imaginer que l'endant aurait pu finir dans un établissement spécialisé. Ce dernier avait eu l'interdiction de téléphoner à ses parents (vive les droits!) pendant son inerrogatoire. Je me demande combien de parents auraient accepté cette situation.

La moralité est belle! Devant cette incohérance et dans la volonté de ne perdre la face, l'enfant finira par être exclus quand même 3 jours de l'étalbissement.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/etat...

Pour les révendicateurs de liberté, ce type d'événement est un anecdote qui dénote un problème dans ce concept. Le nombre de personnes criant liberté a toujours été supérieur à celui du nombre de ceux qui ont compris ce que c'est et l'histoire continue!

Les commentaires sont fermés.