11/11/2015

Les vérités Murat Julian ALDER a préféré censurer

Bonjour Maître,

J'ai par le passé pas mal travaillé dans le milieu juridique. Il y a des confrères que j'adore parce qu'ils aiment le débat et sont prêt à répondre sur leur propos!

Sauf que ce matin ce monsieur a préféré enlevé mes commentaires. C'est un droit que je respecte. Néanmoins, la censure sans débat, rappelle la période soviétique. Je suis en droit de me poser des questions.

Cela dit face à la suite de tous vos arguements, je reprendrai votre texte avec mes réponses.

Je devine que ce qui vous a touché c'est de parler de l'augmentation de 25% sur les jetons de présence. Effectivement, mieux vaut faire taire l'information plutot que de l'assumer.

 

"À Genève, en 2015, grâce aux contribuables, la fonction publique bénéficie encore et toujours de la sécurité de l'emploi, là où les salariés du secteur privé peuvent être licenciés du jour au lendemain pour des raisons purement économiques"

 

ARCHIFAUX vous ne connaissez pas le SPC. Ca tourne là-bas...

 

À Genève, en 2015, grâce aux contribuables, la fonction publique bénéficie encore et toujours d'un salaire médian de l'ordre de CHF 9'000.00, contre CHF 7'500.00 dans le secteur privé.

 

UNE MOYENNE...qui ne révèle pas toutes les personnes en classes 10 qui gagne pas ce salaire...en meme temps on entend personne se plaindre du coté du privé!

 

À Genève, en 2015, grâce aux contribuables, la fonction publique bénéficie encore et toujours d’augmentations de salaire en fonction de l'ancienneté, là où le mérite est le critère déterminant dans le secteur privé.

 

METTEZ VOUS A JOUR ces augmentations ne sont plus automatiques si vous avez suivi les événements. Et puis le cours de la vie augmente mais il ne faudrait pas que les salaires augmentent.  

  

À Genève, en 2015, grâce aux contribuables, la fonction publique bénéficie encore et toujours d’une cotisation à la prévoyance professionnelle à raison d'1/3 pour l'employé et de 2/3 pour l'Etat, alors que cette cotisation est paritaire (50 % pour l'employé, 50 % pour l'employeur) dans le secteur privé.

 

FAUX et encore FAUX vous n'avez pas de chance d'avoir eu un bon patron. J'ai déjà eu dans le secteur privé et pas qu'une fois, la meme répartition! Dites vous bien qu'une meilleur participation aujourd'hui c'est de l'argent en moins à donner à la retraite...car qui vit bien à la retraite... ?

 

À Genève, en 2015, grâce aux contribuables, la fonction publique bénéficie encore et toujours de semaines de travail plus courtes que dans le secteur privé.

 

Oui c'est dans l'absolu...mais dans la réalité...je fais bien plus d'heures. Et puis quand on vante le privé et le libéralisme, on ne se plains pas on ne crache pas dans la main qui nous nourrit...on change de TAFF!

 

À Genève, en 2015, grâce aux contribuables, la fonction publique bénéficie encore et toujours de jours fériés et de vacances plus nombreux que dans le secteur privé.

 

PAS MON PROBLEME. Il y a des gens dans le privé qui ont bien d'autres avantages. Voiture, téléphone, cadeaux prime d'assurance maladie complémentaire moins cher.

 

À Genève, en 2015, grâce aux contribuables, la fonction publique bénéficie encore et toujours d’un congé-maternité de 20 semaines, là où il est de 16 semaines dans le secteur privé.

VRAI enfin quelque chose de vrai. Mais ce n'est que la mise en place d'un système pour aider les gens. C'est à mon avis pas ce qui coute le plus cher!

 

À Genève, en 2015, la dette publique du canton dépasse les 13 milliards de francs. Chaque année, Genève consacre plus de 200 millions de francs au paiement des seuls intérêts de cette dette.

VRAI et la FAUTE A QUI ? A tout les fonctionnaires ? Non à une classe politique tantot de gauche tantot a droite. Et une population qui croit aux bisounours.

 

À Genève, en 2015, la fonction publique se permet de faire la grève en revendiquant le maintien des privilèges obsolètes dont elle bénéficie, encore et toujours, grâce aux contribuables.

ELLE SE PERMET ??? mais on peut je rappelle que contrairement aux légendes et contes pour naifs, un jour de grève n'est PAS PAYER. Donc oui il y a des gens qui se permettent sur leur propre denier de le faire!

 

Je veux bien accepter vos colères mais alors allez jusqu'au bout! Je ne vous entends pas vous plaindre des HAUT fonctionnaire de l'Etat qui ne touche plus leur 14ème salaire (un scandale) pas un rale la-dessus!

 

La privatisation partiel du système carcéral qui menace malheureuseusment la sécurité des citoyens et le désengagement dans la réinsertion des prisonniers a de fortes chance à nous ramener dans la meme configuration que la mort d'Adeline. Vous remarquerez que le magistrat responsable à l'époque est encore là et continue à prendre de mauvaises décisions.

 

Et il y a encore et encore des choses dans ce budget...ce n'est malheureusement pas juste ce que vous énumérez...ca va un peu plus loin.

Des politiciens qui s'augmente de 25% devrait juste rien dire...

Commentaires

"Le blog de Murat Julian ALDER, avocat, député PLR au Grand Conseil genevois"

Vous vous attendiez à quoi ?
PLR ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 12/11/2015

Je n'attends jamais rien des gens.
Mais d'un homme de loi qui est censé argumenter c'est très pauvre et c'est une analyse très faible. On voir la vision d'un profession libéral qui ne connait pas du tout le canton dans lequel il vit. Sa donne beaucoup de crédit.

En fait vous le savez, je ne fais que de discréditer les gens.

En tout cas belle victoire, l'augmentation de 25% des jetons de présence des députés est entrain de faire son petit tour. Dans cette histoire, les plus privilégiés ne veulent pas faire d'effort. Et je parle bien des politicards.
Les revendications que l'on a mis en avant est ce que les médias relaie. Pour ma part je serai prêt a renoncer à une augmentation si on engageait car il faut le dire il y a des services en souffrance du travail pas fait par manque de personnel et c'est une réalité. Question de qualité de service.
La volonté de privatisation de la réinsertion des prisonniers et le transport de prisonnier par des privés tel que protectas pourrait amener un certain danger. (attaque à main armée entre autre) Après la responsabilité d'un certain magistrat dans la mort d'Adeline on verra qui sera le prochain...
PLR....Pas Libre pour un Rouble...dans cette démarche, je ne vois aucune différence avec Lenine lorsqu'il a interdit les socialistes en URSS...

Écrit par : plumenoire | 12/11/2015

Les commentaires sont fermés.