21/12/2015

A tout ceux qui font des amalgames : vous avez encore perdu une occasion de vous taire !

 

Les médias, les politiciens, les responsables de certain partis ou de lobbys ou monsieur tout le monde ainsi que certain bloggeurs passent leur temps à fair de l'amalgames! Ces amalgames sont souvent issus d'un manque de réfléxion ajouté à un manque de pensée critique. On préfère parler arguementer attaquer, sans jamais réfléchir. Pour ma part je me remets en question après chaque chose.

Mon premier missile ira pour un monsieur dont je connais plus le nom (S. GOWRIE ?). Il se vante d'être syrien d'être chrétien d'orient. Il crache sur les musulmans en passant.

Bon sachez déjà que chrétien d'orient me fait toujours rire. C'est oublier les massacres que les chrétiens ont fait lors des croisades. Ensuite quand on parle de l'ISLAM et précisément de ce que les combattants de l'EI revendiquent, c'est purement du salafisme. C'est comme donné du crédit aux catholique intégristes d'Ecône en disant que ces derniers représentent tous les chrétiens. De plus, j'ai vu un excellent reportage très récemment sur un homme qui s'appelle PIERRE VOGEL. A première vu, Pierre est occidental, il est blanc et n'est pas de confession musulmanne de base, il s'est converti par la suite. Et bien cet homme est la voix du salafisme en Allemagne! Cet homme n'est pas issu de l'immigration terroriste comme on a pu le raconter dans les contes pour européens.http://lesobservateurs.ch/2015/01/29/islam-en-allemagne-q...

Cet homme s'est même fait remettre à l'ordre lors d'un meeting par un musulman. Bien entendu ni politiciens de gauche ou de droite n'ont osé participer ou dire quoi que se soit. Normal, tout ceux qui pensent avoir attributs masculin, sont clairement derrière leur PC à faire des amalgames. D'ailleurs vous ne faite jamais d'amalgame avec des groupuscule d'extrême droite. L'arme de Monsieur Coulibaly venait d'ailleurs plutot de chez eux http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/05/04/01016-...

 

Enfin, l'amalgame de Genève, celui de confondre culture alternative et casseur. D'avoir saccagé Genève s'est se tirer une balle dans le pied. Maintenant, je vous dirai que je ne m'y attarderai pas pour une raison simple. La droite a pris ses responsabilités en pensant qu'enlever de l'argent des petites structures (telles que les maisons de quartier par exemple), qui sont malheureusement vitales pour le canton. La cohésion et l'intégration passent par là. La vie n'est pas qu'une suite de nombre. Ces structures sociales ont définitive plus de raison d'être que beaucoup d'élus ou beaucoup d'idées. Les médias ont conforté l'amalgame de la coupe budgétaire au niveau des professeurs d'école alors que ce qui est demandé est autrement plus urgent. La masse de personne concernée est tellement importante que je crois que tous les soutiens de droite n'ont pas encore compris. Saccager ne va pas nous aider. Les saccages sont la suite logique de quoi ? de décisions sans réflexion. Alors avant de pleurer sur les dégats de la ville pleurer sur les dégats de la politique genevois. Des millions que l'on pait pour des politiciens qui déstabilisent un canton et se croient au dessus des lois. (voir annulation de la décision de géler les subventions).

Enfin, pour ceux qui pensent que je parle tout seul, j'ai été très agréablement surpris de voir que les étudiantes de l'HETS avait repris l'un de mes arguements à propos de l'augmentation des jeton de présence des députés du Grand Conseil. Comme quoi l'information continue à faire le tour et que mon arme la plus grande n'est pas entre ces lignes mais sur le terrain.

 

 

Commentaires

" Bon sachez déjà que chrétien d'orient me fait toujours rire. C'est oublier les massacres que les chrétiens ont fait lors des croisades. "

Au lieu de rire au nez des gens apprenez l'histoire de la naissance du christianisme. Vous sauriez que sa source vient des premières Diasporas juives en Judée qui se trouve en orient.

D.J

Écrit par : D.J | 21/12/2015

" Bon sachez déjà que chrétien d'orient me fait toujours rire. C'est oublier les massacres que les chrétiens ont fait lors des croisades. "

Au lieu de rire au nez des gens apprenez l'histoire de la naissance du christianisme. Vous sauriez que sa source vient des premières Diasporas juives en Judée qui se trouve en orient.

oh mais qui vois-je Monsieur Jordan!

Moi apprendre l'Histoire ? Je pense que tout d'abord qu'avec votre amalgame du parti national socialist et le parti socialisme en Allemagne vous avez déjà réussi à confondre deux choses et en plus à vous convaincre en dépis du fait que l'Histoire ne raconte pas cela.

Quand vous palez de religion aller au fond des choses. Diaspora juive ? Oui et non. Tout d'abord le judaisme a récupéré une tonne de chose à droite et à gauche. D'autre part le judaisme et le christianisme divorce au moment du nouveau testament et plus précisement, bibliquement parlant au moment précis ou le rideau du temple se déchire en deux (non pas du haut en bas mais de bas en haut) A travers cela il est expliqué que Dieu a rompu avec les juifs.
D'autre part ce qui caractérise le christianisme c'est la Trinité (Dieu en trois personnes) Ce concept a été en fait créer par qui ? LES GRECS!

Enfin, si le christianisme a été adopté comme religion c'était pour une raison simple. Un Empire une religion!

Lorsque je parle des Chrétiens d'Orient et que je ris, je ris de la merde que l'on a faite pendant les croisades. Les expropriations, les massacres. Je pense au fils de noble qui n'étaient que deuxième de leur lignée et qui n'avait aucune Terre et qui se sont remplis les poches pendant cette période.

Je crois que de tout résumé par diaspora juive est minimaliste. Compte tenu du fait que des sumériens aux chrétiens en passant par les juifs, il y a moulte recyclage religieux. Sans vouloir être trop imbu de moi-même, je crois que ma connaissance du Christianisme vous dépasse.

Dans tous les cas, je vois que vous vous taisez devant le fait accompli. En Allemagne le danger est salafiste et il est mis en avant par un occidental!
Pour l'heure je rajouterai une chose "memento finis"

Écrit par : Plumenoire | 21/12/2015

@Plumenoire,

Il y a eu au moins deux sortes de chrétiens en Orient : ceux qui ont toujours vécu là, c'est à dire ceux qui ont épousé le Christianisme dès ses débuts, p.ex. ceux qui ont été convertis par l'apôtre Paul.
Les Croisés sont venus mille ans plus tard. Entretemps, il y avait eu le schisme entre les chrétiens d'Orient et d'Occident, si mes souvenirs sont exacts.

Voici une petite "mascogne" extraite de Wikipédia, car j'ai peur de ne pas être assez bien documentée, malgré une éducation protestante, le cathé, la lecture récente du "Royaume" d'Emmanuel Carrère :

"Le christianisme est né et s'est d'abord développé dans la partie orientale de l'Empire romain4. C'est à Antioche, alors capitale de la province romaine de Syrie, que les disciples du Christ auraient pour la première fois reçu le nom de « chrétiens »8. Si les débuts du christianisme sont relativement bien connus, il est plus difficile de retracer l'histoire des communautés chrétiennes d'Orient hors de l'Empire. Cependant, il est certain qu'Édesse, capitale du royaume d'Osroène, a été le cœur de la chrétienté de langue araméenne2. La première trace de chrétiens à Édesse date de 200. Il semble aussi que l'évangélisation de la Mésopotamie soit partie de cette ville. En Iran, le christianisme se développe sous le règne de l'empereur Shapour Ier au milieu du IIIe siècle, en raison de la déportation en Perse de prisonniers chrétiens d'origine grecque ou araméenne9. Toutes ces communautés dépendent du patriarcat d'Antioche. À partir de la fin du IIIe siècle, le christianisme se propage le long du golfe arabo-persique. Quand Constantin se convertit, au début du IVe siècle, les chrétiens d'Orient forment une communauté nombreuse et organisée. Au milieu du VIe siècle, on mentionne l'existence de chrétiens à Ceylan et un évêché dans le Kerala actuel."

Et ce n'est que le début de l'article.

Plus loin, on peu lire ceci :

"C'est pour porter secours aux chrétiens d'Orient malmenés par les Turcs Seldjoukides que le pape Urbain II prêche la croisade à l'issue du concile de Clermont. L'idée de « délivrer » Jérusalem n'est venue vraisemblablement qu'après1"

Il se peut que Wikipedia propage de fausses informations, ce ne serait pas la première fois, mais je pense réellement qu'il y a eu des chrétiens en Orient, avant que l'Occident ne finisse par se convertir petit à petit.

Écrit par : Calendula | 21/12/2015

Ouais faudrait quand même revenir sur terre "plume noir". Depuis les croisades pas mal d'eau a coulé sous les ponts, et si il fallait mentionné que ça: Se sont des marchants arabes qui en première main capturaient et revendaient les esclaves noirs aux occidentaux.

Écrit par : Eastwood | 22/12/2015

@Calendula

Vous êtes le premier qui parle de LA PERSONNE qui a permis la diffusion. C'est Saint Paul. Avec toutes les lettres qu'il a écrit (Corinthien notamment)
Par contre vous oubliez quelques détails. Le premier concile de Nicée par la suite, la répudiation d'une 40aine d'Evangile pour le profit de plus que 4. Je suis presque d'avis de dire que la Chrétiennté s'est arrété à ce moment là. La dimension communautaire, si importe a disparu très rapidement.

@Eastwood

De l'eau a coulé sous les ponts et l'Histoire reste l'Histoire. En vous plaçant du coté des arabes a dire qu'ils sont responsable de l'escalvagisme vous faite le jeu du pouvoir en place. Il n'a jamais été question que les arabe n'avait pas participé. Par contre vous comme beaucoup ne préférez pas (ou vous ne le savez) que le CODE NOIR lui, n'est pas musulman ou arabe. Il a rédiger sous la demande du Roi que tout le monde admire et préfère oublier ce coté sombre. Louis XIV Roi Soleil a réglementé l'esclavage avec ce manuel, il faut encore le savoir! Donc, lorsque je regarde une documentaire sur ce monsieur je ne fais pas comme vous à faire preuve d'amnésie. L'esclavagisme était de mise chez les romains vous me direz. Mais plus facile de gagner sa liberté.
Et puis pour vous Eastwood qui parlez d'eau sou les ponts, je pense que vous ne savez pas que la Suisse a participé malgré tout a de l'esclavagisme (qui n'est pas pareil qu'à l'époque mais qui en est tout de meme) grace à son enrichissement sur le chocolat!
Les vérités sont amers comme certain chocolat!

Écrit par : Plumenoire | 22/12/2015

@Plumenore,

Je comprends mieux votre point de vue, grâce à votre précision du jour.
Vous avez une définition personnelle du mot "Chrétienté". Pourquoi pas ?!
Etre proche des Evangiles est une position des plus chrétiennes.
Simplement, la question était de savoir, si on peut contester le fait qu'on puisse appeler des personnes "chrétiens d'Orient".
Les chrétiens d'ici et d'ailleurs n'ont pas toujours été à la hauteur du message de Jésus, ce déni du nom "chrétien" ne serait donc que justice ! ( cette phrase peut être adaptée, mutatis mutandis, à d'autres religions ;-))
Le problème n'est pas la foi, mais la religion.

Personnellement, j'ai pu été embêtée par l'aspect communautaire de la religion protestante. Contrairement à vous, je pense que c'est une dimension encore tout à fait réelle.
A 15 ans, je voulais vivre ma foi dans l'intimité. Je me suis entendu dire par le pasteur, que si je n'étais pas incluse dans la paroisse, je n'étais pas chrétienne.
Comme quoi, cette étiquette est difficile à obtenir ... Qui est légitime pour l'attribuer à son prochain, proche ou lointain ?

Pour essayer d'encore préciser ma réponse à votre point de vue :
Ces personnes bien réelles, qui se réclament du Christianisme au Moyen Orient et qui ont quelques ennuis à cause de cela, n'ont pas grand chose à voir avec le pape de Rome, Louis XIV et tutti quanti ( comme d'ailleurs les protestants).
Vous êtes complètement libre de rire d'eux, de leur dénomination. Mais je garde mon idée et ne vous rejoins pas dans ce rire-là.

Bonnes fêtes de Noël à vous !
C'est un moment de partage, qui peut transcender les frontières entre les religions et on peut poser les armes pour un petit moment au moins. Cette trêve a souvent été observée à travers les âges.

Écrit par : Calendula | 22/12/2015

Je viens de voir que j'ai mal orthographié votre nom dans mon commentaire ! Veuillez excuser cette rapidité de relecture.

Écrit par : Calendula | 22/12/2015

"LA PERSONNE qui a permis la diffusion. C'est Saint Paul."
Non, c'est Marcion. Auparavant les épitres étaient inconnues. Et ont très vraisemblablement été écrites par Marcion lui-même.

Écrit par : Charles | 22/12/2015

@Calendula

Mon rire n'est pas sur l'appellation de Chrétien d'orient, mais l'excuse. Comme si on s'en préoccupait. Je parlais surtout de l'hypocrisie. Sinon ca pas de mal pour le reste, je fais difficilement mon travail de relecture de mon coté. Sachez pour être chrétien il suffit simplement de croire en Jésus et d'aimer son prochain. En suivant simplement ça vous vous retrouvez déjà en opposition avec les valeurs chrétienne et celle de l'Eglise.

Bonne fête de fin d'années à vous!

@Charles
Très intéressant le personnage que vous avez mis en avant. Cela dit je reste sur la personne de St Paul (de tarse). Ce dernier sans avoir fait partir des 12 apotres est reconnu comme tel. Un apotre du Christ. Dans le Christianisme il est l'une des figures principales. Votre personne, Marcion, apparait plus comme étant un protestant avant l'heure. Il ne croit pas qu'il soit né de la vierge marie. D'après wikipédia (source pas si sur) il finit par se couper du reste de la communauté chrétienne du fait de ces divergeances.

Si je soutiens que Paul a eu une plus grande influence, c'est tout simplement parce que l'heure actuelle ce sont les lettres de St Paul que l'on relate lors de la première lecture ou souvent repris lors de l'Homélie du prêtre.
Après il y a peut etre une divergence entre protestant et catholique. Je me place effectivement du coté catholique ou j'ai eu mon éducation chrétienne au départ. Vous constaterez que j'ai enlevé mes oeillères.

Écrit par : Plumenoire | 22/12/2015

Juste une précision le village de Maaloula était encore un lieu où l'on parlait encore la langue du Christ, l'araméen. Ce lieu témoigne d'une tradition chrétienne des origines ayant survécu jusqu'à aujourd'hui sans discontinuité.
Le village, lieu de pélerinage, doit sa renommée à ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles du christianisme. Les premiers chrétiens, persécutés, s'y réfugiaient. C'est dans ces grottes que furent célébrées les premières messes chrétiennes.
C'est là qu'Al Nosra a débarqué en septembre 2013, en suppliciant les notables, massacrés les civiles, en particuliers les enfants.

A part cela je ne sais pas vraiment ce que vous reprochez à Jean Gowrié syrien et chrétien.

Écrit par : aoki | 22/12/2015

Les commentaires sont fermés.