22/12/2015

Election USA 2016 : votez underwood !? Non votez Trump!

Voilà un petit billet rédigé il y a quelques temps il fallait juste attendre que le contexte s'y prête. Oui j'ai toujours un coup d'avance surtout quand je prévois le retournement de veste de certain. C'est si facile de lire en vous comme dans un livre ouvert...

 

Lorsque l'on est engagé dans une partie de poker, il existe un point de non retour dans lequel, même si on a perdu d'avance le coup nous oblige à jouer jusqu'au bout. C'est ce qui s'appelle "aller trop loin". Face à mes ennemis, il faut les pousser les plus loin possible, les laissez s'exposer et surtout les faire s'engager sur une voie ou ils peuvent plus faire demi tour. C'est le cas de pas mal de mes détracteurs qui actuellement mangent leurs dents.

Leur vision étant le cadet de mes soucis, nous irons nous évader du coté d'Hollywood ! Quoi ? Hollywood ? mais plumenoire est un anti-américain, ce pays est le mal incarné pour lui !

Non c'est le mal incarné pour ses habitants pas pour moi! J'exagère peut-être ou peut être pas! Comment appellez-vous un pays ou la police peut faire irruption chez vous parce que vous avez dit du mal du gouvernement ? On flirte avec une dictature, mais il est plus question d'empire totalitaire. Mais là n'est pas la question.

Dans la série House of Card, l'excellent Kevin Spacey, campe le role d'un démocrate, membre du congrès. Dès la première saison nous sommes bercés par la triste réalité de la politique! Complot, coup fourré, promesses, fausses promesses, retournement de veste, mensonge, loobyiste, et tout un beau monde qui ne veut qu'une vie meilleur pour les USA.

La réalité est tout autre et on le comprend très vite. La politique se conjugue avec les aléas de la vie mais aussi et surtout avec les ambitions individuelles de ces femmes et hommes politiques. Le fait que la série y implique des informations en relation avec l'actualité donne une autre profondeur. Dans cette série on se rend compte qu'il n'y a pas de différence entre démocrate et républicain (même quand le parti démocrate fait tout ce qu'il faut pour faire voter une loi qui réforme l'éducation qui aurait tout pour plaire des républicains). L'importance c'est d'être la personne qui va faire voter une loi. Faire voter une loi est un simple calcule électorale. Les éléctions présidentielles américaines ne sont plus qu'un vulgaire spectacle ; c'est le festival du mensonge. Tout est calculé, les mots employés, la couleur des cheveux, de la tenu etc.

Quand on regarde cette série, on ne peut que dire que Frank Underwood a toutes les bonnes raisons d'être une personne aussi abjecte. Il n'est que le reflet de l'ambition individualiste d'une société malade par son spectacle. Mais plus les années passent et plus je me dis que le glas de la société du spectacle est entrain de frapper. Les américains finiront par faire la chose la plus normal qu'il soit pour un pays. Une révolution ! La révolution la vraie celle ou l'on vise un idéal et obtenir plus de droit dans une société ou l'humain n'est devenu qu'un rouage. On donne des boulots de singes à des singes qui seront remplacés à la longue par d'autres singes. Comme quoi blondin avait raison lorsqu'il menaçait Tucco dans le bon la brute et le truant : "le monde se divise en deux catérgories ceux qui ont le pistolet chargé et ceux qui creusent...toi tu creuses"

Croire en de belles promesses ne vous poussera qu'à continuer à creuser la tombe de votre vie. Vous ne vous réaliserez jamais à trop croire à votre fausse liberté. Je me demande même comment une seule seconde vous pouvez parler de liberté. La liberté d'un pays dit libre à un autre, genre Chine et USA, sont séparés uniquement pas des conditions générales.Un encadrement qui ne permet pas au final de parler librement de liberté! La liberté est une chose sacrée, tellement sacrée que la plupart des entourloupeurs vous parlerons de votre liberté pour mieux vous embobiner!

Au final je vous dirai votez Trump! Pourquoi ? mais parce qu'il est le reflet parfait de l'homme politique qui comme Frank est prêt à tout. D'ailleurs Monsieur Jordan n'assume déjà plus du tout son Homme providentiel libéral. D'ailleurs les libéraux n'assume jamais rien en fait. Votez Trump car il est en adéquation total avec la fausse idée américaines qu'il faut être gentil avec les mexicains pour avoir leur vote (on se croirait dans une épidosde desperate houswives). Ce pays étant condamné, vu la pente qu'il a choisi et la gangrène qui progresse depuis 200 ans. Parler politique dans ce pays c'est comme parler de Secret Story, de grand discours avec peu de fond. Je comprends que certain, préfère ne pas se prendre la tête et dire tout simplement, sans une réflexion, "c'est la faute des démocrates!".

 

21/12/2015

A tout ceux qui font des amalgames : vous avez encore perdu une occasion de vous taire !

 

Les médias, les politiciens, les responsables de certain partis ou de lobbys ou monsieur tout le monde ainsi que certain bloggeurs passent leur temps à fair de l'amalgames! Ces amalgames sont souvent issus d'un manque de réfléxion ajouté à un manque de pensée critique. On préfère parler arguementer attaquer, sans jamais réfléchir. Pour ma part je me remets en question après chaque chose.

Mon premier missile ira pour un monsieur dont je connais plus le nom (S. GOWRIE ?). Il se vante d'être syrien d'être chrétien d'orient. Il crache sur les musulmans en passant.

Bon sachez déjà que chrétien d'orient me fait toujours rire. C'est oublier les massacres que les chrétiens ont fait lors des croisades. Ensuite quand on parle de l'ISLAM et précisément de ce que les combattants de l'EI revendiquent, c'est purement du salafisme. C'est comme donné du crédit aux catholique intégristes d'Ecône en disant que ces derniers représentent tous les chrétiens. De plus, j'ai vu un excellent reportage très récemment sur un homme qui s'appelle PIERRE VOGEL. A première vu, Pierre est occidental, il est blanc et n'est pas de confession musulmanne de base, il s'est converti par la suite. Et bien cet homme est la voix du salafisme en Allemagne! Cet homme n'est pas issu de l'immigration terroriste comme on a pu le raconter dans les contes pour européens.http://lesobservateurs.ch/2015/01/29/islam-en-allemagne-q...

Cet homme s'est même fait remettre à l'ordre lors d'un meeting par un musulman. Bien entendu ni politiciens de gauche ou de droite n'ont osé participer ou dire quoi que se soit. Normal, tout ceux qui pensent avoir attributs masculin, sont clairement derrière leur PC à faire des amalgames. D'ailleurs vous ne faite jamais d'amalgame avec des groupuscule d'extrême droite. L'arme de Monsieur Coulibaly venait d'ailleurs plutot de chez eux http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/05/04/01016-...

 

Enfin, l'amalgame de Genève, celui de confondre culture alternative et casseur. D'avoir saccagé Genève s'est se tirer une balle dans le pied. Maintenant, je vous dirai que je ne m'y attarderai pas pour une raison simple. La droite a pris ses responsabilités en pensant qu'enlever de l'argent des petites structures (telles que les maisons de quartier par exemple), qui sont malheureusement vitales pour le canton. La cohésion et l'intégration passent par là. La vie n'est pas qu'une suite de nombre. Ces structures sociales ont définitive plus de raison d'être que beaucoup d'élus ou beaucoup d'idées. Les médias ont conforté l'amalgame de la coupe budgétaire au niveau des professeurs d'école alors que ce qui est demandé est autrement plus urgent. La masse de personne concernée est tellement importante que je crois que tous les soutiens de droite n'ont pas encore compris. Saccager ne va pas nous aider. Les saccages sont la suite logique de quoi ? de décisions sans réflexion. Alors avant de pleurer sur les dégats de la ville pleurer sur les dégats de la politique genevois. Des millions que l'on pait pour des politiciens qui déstabilisent un canton et se croient au dessus des lois. (voir annulation de la décision de géler les subventions).

Enfin, pour ceux qui pensent que je parle tout seul, j'ai été très agréablement surpris de voir que les étudiantes de l'HETS avait repris l'un de mes arguements à propos de l'augmentation des jeton de présence des députés du Grand Conseil. Comme quoi l'information continue à faire le tour et que mon arme la plus grande n'est pas entre ces lignes mais sur le terrain.

 

 

17/12/2015

Usine : la droite libérale se croit au dessus des lois et se prend une claque du canton!

Comme je l'avais dit, mon absence de la toile est dûe à différents facteurs. Mon implacation dans événement politique autour de moi ou même à l'étranger m'ont obligé de ralentir. Ce ralentissement m'a permis également de voir toute la mauvaise fois de la droite libérale, si cher à certain et qui malgré tout ce que l'on peut penser, ce croit au dessus des lois, un peu comme l'Usine il faut croire!

L'article du 20 min nous présente les choses sous un angle totalement inconnu, pour les naïfs croyant de la droite "non-pensante"

Au final toute cette dépense d'énergie de la droite pour en fait rien du tout. Le canton a tranché "INVALIDITE DU GEL des SUBVENTIONS"

 

"Des droits outrepassés

L'Etat rappelle en outre que «le budget octroie des autorisations de dépenses pour l'exécutif qui ne sauraient être conditionnées». Autrement dit, c'est au Conseil administratif, et à lui seul, de gérer la distribution des subventions, une fois que leur montant a été arrêté." http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/L-Etat-annule-le...

 

Il est cependant drole de voir tous les débiles qui pensaient être dans leur bon droit. On place une petite pensée pour l'avocat censureur ALDER qui n'a plus qu'à tendre la joue et peut être penser éventuellement au coup qu'à pris ses hormones mâle pour accepter la critique.

J'étais tellement impatient de la première bourde de la droite au pouvoir que je crois qu'elle est venue toute seule. Je ne le dis parce que je suis anti-droite, je le dis parce que je sais pertinemment que la droite est aussi bête que la gauche. A eux deux, ils ont réussi de faire de l'Etat le sponsor officiel des bras cassés de la politique (qui ont plus de mal à exercer leur fonction que d'encaisser leur jetons de présence).

 Sur ce mesdames, messieurs, , comme je vous l'avais dit, le soutien à cette institution est inconditonnel. Pour les droitistes, qui ne connaissent rien à la culture, il faut savoir que l'Usine est un lieu ou de très très grands sont passés par là. Je dirai même que l'Usine participe au renouvellement de la créativité artistique contrairement à vos faux soutien au grand Théatre ; ce dernier n'apporte rien et surtout à pas grand monde. On trouvera plus de personne, célèbre ou pas qui sont passé par cet étaliblissement que celui du Grand Théâtre. Ce . En matière de culture, il semblerait que se sont les pauvres qui la créér. Les riches et leurs protecteurs l'exploitent sans jamais la comprendre. La droite est à la culture, ce que le socialisme serait à Wall street. Elle n'y comprend rien et ne maitrise rien.