09/03/2016

Le problème c'est les étrangers...

(excusez d'avance les propos de ce personnage)

 

- Chers amis, on vous ment, on vous exploite, les étrangers sont le problème d'aujourd'hui. Je ne me sens plus chez moi en Suisse je vois des étrangers partout je vois des kebabs s'ouvrir. Avant c'était des pizzerias, mais c'était pas pareil, les italiens étaient des bosseur, pas comme ces étrangers là. Pourquoi viennent-ils ici ? Est-ce que moi je vais chez eux ? Et puis ils veulent pas faire comme tous le monde. Et puis ma culture européenne est si différente, je n'ai rien à voir avec eux et surtout ma culture est supérieure. Si je dois citer le grand Nicolas Sarkozy, une grande référence de la droite, l'africain n'est jamais rentré dans l'histoire.

- euh oui une question. Vous avez des connaissance en"géo" ?

- Géo oui un grand ami...

- Ne soyez pas ridicule, je parlais de géographie et j'ajouterai meme un peu d'histoire

- L'histoire bien sur que je connais mon histoire d'ailleurs je m'appuie dessus pour argumenter.

- Vraiment ? vous aimez donc les plats basique de chez nous...genre pate, choucroute saucisson...

- Absolument! Tenez, les alsaciens ne peuvent qu'etre fier de leur choucroute, c'est leur patrimoine! Mais pourquoi me vous dites cela ?

- Ben ce beau patrimoiine vient de Chine...meme au Chili on en bouffe de la choucroute...c'est plus un patrimoine la choucroute, c'est un peu comme la musique actuelle, une reprise...sans les invasions germaniques elle ne serait jamais arrivée ou voir plus tard... heureusement les questions d'immigrations étaient différentes à l'époque.

- Et alors ?

- Ben votre culture culinaire par en coquille de St Jacques. C'est comme les pates...les premières pates alimentaires en Europe avant que Marco Polo les ramènent de Chine, ce sont les conquérants musulmans qui les ont introduit en Sicile.

- Peut etre bien mais on en fait un produit meilleur.

- C'est possible mais disons qu'en parlant de rentrer dans l'histoire, l'Europe est assez connu pour rapporter des choses d'ailleurs la tomate en est un exemple. Vous savez ce qui est historique, c'est qu'un africain soit capable de connaitre mieux que vous votre culture. Je suis peut etre plus intégré que vous-meme.

- Ben non je suis Suisse

- Mais moi aussi!

- Ca ne se voit pas!

- Ah ! au visuel je vous l'accorde.

- Ca compte que voulez-vous.

- C'est vrai. Donc vous etes supérieur à moi!

- J'ai pas dit, ne faite pas dire cela.

- Ah je préfère cela. Votre nom de famille c'est quoi ?

- (...) on est suisse depuis deux génération et le votre ?

- (...) souche valaisanne...vous pouvez pas test...Genève est notre terrain de jeu, nos constructions sont partout...meme au téléphone je passe plus pour un suisse...et suis-je condescendant...non ; vous savez je suis d'accord avec vous sur un point : les problèmes viennent des étrangers!  

- Ah quand meme !

- Ben oui ! Regardez : Staline n'était pas russe mais géorgien, Hitler était autrichien...du coup je me dis qu'on devrait faire attention à Oscar Freysinger, il serait autrichien. Pas que je pense qu'il irait dans la meme attrocité. Mais disons qu'en matière de fouteur de merde et au regard de vos propos et de l'Histoire...réfléchissez.

Les commentaires sont fermés.