13/03/2016

Top gear teste la liberté d'expression en Alabama

Vous aussi vous avez osé dire, ne serait-ce une pensée sur les USA et vous vous êtes fait brimer par les défenseurs d'oncle SAM ?

La dernière en date, venait de "Eastwood" qui me demandait si j'y avais été. Nul besoin d'y aller avais-je répondu quand on fait partie d'une énorme communauté artistique qu'est le Hip Hop. L'album de NWA vendu à plus de 10 millions d'exemplaires, sans marketing, révélait une réalité d'époque. D'ailleurs Hollywood n'a rien trouvé de mieux que d'en faire un film. Mais tout ceci n'est pas le cœur de mon billet ; si des preuves il faut, prouvant un problème de mentalité aux USA, l'émission Top Gear nous l'a prouvé.

Pour ceux qui ne connaissent pas Top Gear, c'est une émission sur les voitures produites à la base en Angleterre. Le flegme british, des trois présentateurs Jeremy Clarkson, James May et Richard Hammond (de 2002 à 2015) a donné une originalité dans ce type d'émission. N'étant pas fan d'automobile, je suis par contre très fan de ce divertissement. Le succès de cette émission a mené à ce que plusieurs pays (dont les USA, la France et la Corée du Sud) rachètent le programme et le fassent à leur sauce.

Mais quel est le rapport ? On y arrive. A chaque fois que les trois compères se retrouvent pour tester des voitures dans des lieux toujours différents sur la planète, ils en profitent pour se faire des blagues (genre trafiquer la clé de contact avec la radio pour qu'à chaque démarrage une chanson horrible sort des enceintes de l'un deux). Autant le dire, c'est bonne enfant. Dans un des nombreux épisodes, ils se retrouvent en Alabama. La production leur impose un défi : réussir à sortir de l'Etat d'Alabama sans se faire tirer dessus. A priori aucun problème, nous ne sommes pas dans un pays en guerre. Sauf que la production leur demande de décorer leur véhicule avec certaines phrases, du genre "le stock-car ca craint", "la country c'est horrible", "vive les gays". Bref des questions pas existentiels là-bas

Très rapidement, le petit test sur la liberté d'expression accouche d'une femme qui leur demande de partir et qu'elle ne veut pas qu'ils se ravitaillent sur place du simple fait de leur homosexualité. D'autres interviennent ensuite. Les présentateurs se mettent très rapidement en mouvement en direction de leur véhicule avec la ferme intention de partir quand des pierres se mettent à pleuvoir sur leur voiture. Ni une, ni deux, ils partent en trombe et s'arrêtent un peu tard, dans un endroit discret pour effacer les inscriptions blasphématoires. Une simple blague qui aurait pu mal tourné et qui, si elle était arrivée, aurait démontrer le niveau de prétention à la liberté d'expression de ce pays. Sur ce sujet, qui je le conçois met en avant une mentalité dans un état du sud, on ne peut oublier la scène finale d' "Easy Rider" ou justement ce même type de "redneck", shoot ces deux motards en pleine course, pour simple raison, on le devine, qu'ils n'aiment pas les cheveux longs. Mais bien que le geste soit impardonnable dans le film, cette mentalité est un reflet des années 60. Le tout n'est pas de tirer une conclusion générale d'un pays mais de mettre en avant un exemple que la simple utilisation d'internet en choquera plus d'un.


Commentaires

Les USA sont un pays magnifique par sa nature et ses grands créateurs, aussi bien scientifiques que littéraires et artistiques en général.
C'est également un pays très arriéré du point de vue culturel en ce qui concerne une très grande majorité de sa population encore sous l'emprise des fondamentalistes religieux de diverses dénominations.
A cet égard, on pourrait la comparer aux pays musulmans, tenus eux aussi dans un état d'inculture par des idéologies religieuses d'un autre temps.
Tout cela s'ajoute évidemment, pour le pérorer en général, à l'ignorance propre à de nombreuses population de pays dont les habitants n'ont pas accès à l'éducation.
J'entends par là l'éducation nécessaire dans des pays modernes, développés ou en voie de développement, quoi que l'on pense des valeurs portés par la culture qu'ils portent.

Écrit par : Mère-Grand | 14/03/2016

@Mère-grand

Voyez, parfois je m'énerve parce que vous avez été hors sujet, mais pas cette-ci. Fatigué de faire un rapprochement avec des pays islamistes avec ce meme type de réflexion allait etre une énième accusation. Or de part votre intervention, vous prouvez bel et bien ce que j'ai ressenti et qui ne remet pas en cause toutes les bonnes choses existantes aux USA.
Un billet qui avait vocation à remettre l'église au milieu du village et que le chemin vers la liberté d'expression est loin et que certain ne sont pas pret à utiliser à bon escient ce pouvoir.

Écrit par : plumenoire | 14/03/2016

"un rapprochement avec des pays islamistes"
Hors sujet est évidemment une notion très subjective, puisque les liens que l'on peut tisser entre les choses sont affaire de culture, de connaissances, de goûts, enfin de tout ce que notre intelligence et notre sensibilité peut suggérer.
En ce qui concerne l'Islam, que l'on me reproche souvent de critiquer, il n'intervient dans mes propos que lorsque une croyance religieuse, quelle qu'elle soit, me scandalise par l'application qui en est fait, et cela d'autant plus lorsqu'elle prétend s'imposer à ceux qui ne la partagent pas.
L'influence de la religion dans la vie culturelle, au sens large, et la politique des Etats-Unis est immense et, malheureusement assez souvent très néfaste. Il suffit, pou s'en convaincre, de se souvenir des batailles menées autour de l'enseignement de la théorie darwinienne de l'évolution, ainsi que du succès du créationnisme dans ce pays.
Seul le catholicisme a jamais exercé une pareille influence sur la vision du monde de ses adeptes et sur leur conduite, pour ce qui est de l'Occident, influence qui s'est fortement atténuée au cours des derniers siècles. Avec l'Islam nous nous retrouvons un phénomème semblable, avec des manifestation plus barbares dans quelques pays, et cette religion semble en voie d'expansion dans nos pays. Il est donc normal que je m'en préoccupe et m'en inquiète, comme je me préoccupe et m'inquiète de tout ce qui touche notamment, mais pas seulement, à la liberté d'expression, que vous mentionnez à la fin de votre billet.
P.S.
Je vous remercie de votre réponse, qui est plutôt exceptionnelle, car l'on me répond rarement, quel que soit le sujet que j'aborde et vous aurez peut-être pu constater, au cours des années, que j'en aborde de très nombreux. Certains, comme ceux qui touchent à l'avenir de notre monde face à la "robotisation" ne provoquent d'ailleurs aucune discussion dans les blogs, qui ne font que relayer, à l'occasion, la vieille peur des machines, quel que soit l'auteur de la réflexion, je m'empresse de l'ajouter.

Écrit par : Mère-Grand | 14/03/2016

Vous répondre est tout a fait normal. Je publie donc je me dois d etre sous le feu de la critique. Comme vous l'aurez constaté malgré nos divergeances (et avec toutes personnes) je réponds toujours meme si le commentaires m'agace. Je ne censure pas non plus comme d'autres bloggeurs ou politicien bloggeurs.

Malgré tout, je dirai que le catholicisme dans ces premières heures n'a pas été génial et par la suite au niveau des missionnaires. Le simple fait de vouloir remplacer des croyances ancestrales par le chritianisme (bien que je sois de base de cette confession) est à mes yeux trop violents.

De plus le procès que l'on fait à l'islam n'est pas toujours juste et surtout beaucoup de personne ont oublié l'affaire.

Tout est parti d'un pays nordique (danemark je crois) ou un homme a fait un livre "mahomet expliqué aux enfants". Ceci a créé une polémique avec le fameux drapeau brulé qui devait etre danois mais ils se sont plantés et ont brulé un drapeau suisse. Il faut savoir qu'en fait dans l'islam seul une partie n'accepte pas les caricatures. Charlie Hebdo avait soutenu cet auteur à cause des pressions et des menaces de mort qu'il avait reçu.
Maintenant la faute est beaucoup de personnes, qui prennent cette minorité musulmanne comme étant une référence. C'est comme si on prenait les catholique d'Econe comme référence. Il est drole de voir que l'on fait une séparation plus marquée chez les chrétiens que les musulmans.
Quand je vois mes collègues ou pote musulmans qui boivent ou mange du porc, je rigole sur cette vision rétrograde que les journaux et les gens veulent garder à tout prix. En fait pour l'occident l'Islam c'est le salafisme. Dès lors, on se rend compte que ceux qui amène cette vision sont pas très intelligent parce qu'ils ne se sont pas renseignés.
N'oubliez pas que le premier darwinien est musulman Al Jahiz et que le père de la pensée laique est Averoes (musulman). En 1958 les femmes ont eu le droit de vote en Algérie...en Suisse 1977 il me semble ?...comme quoi...

Écrit par : plumenoire | 14/03/2016

"le premier darwinien est musulman Al Jahiz"
Ne caricaturez quand même pas trop les choses: ce sont les Musulmans extrémistes qui donnent dans l'idée que toute la science moderne est déjà dans le Coran. Il est possible que vos amis Musulmans "modérés" (qui mangent du porc et ne sont donc pas de bons Musulmans) leur aient emprunté en toute bonne foi cette coutume très idéologique, qui semble valoriser leur culture mais est manifestement un détournement de l'idée du savoir.
En fait, c'est l'idée d'évolution que l'on peut trouver chez ce penseur, qui s'inscrit d'ailleurs dans un courant plus ancien déjà exprimé par certains philosophes grecs de l'Antiquité.
Par ailleurs il est toujours dangereux de se laisser aller à l'anachronisme, qui consiste en l'occurrence à qualifier de "darwinien" quelqu'un qui est né plus de mille ans avant Darwin. Une voisine, qui ne connaissait absolument rien ni à l'astrophysique ni à la cosmogonie m'a dit très sérieusement un jour qu'elle avait appris d'une autre voisine Musulmane que l'idée de l'expansion de l'Univers se trouvait déjà dans le Coran. Sous-entendu que Friedmann n'avait fait, en 1922, que retrouver une vérité ancienne connue déjà par Mahomet.

Écrit par : Mère-Grand | 14/03/2016

" l'idée de l'expansion de l'Univers se trouvait déjà dans le Coran"

N'étant pas musulman je ne pourrais m'avancer sur ceci. En revanche, ce que j'avance n'est ni une caricature ni quelque chose dans le coran. Al Jahiz a commencé à répertorier des espèce végétal et animal. L'approche était totalement scientifique. "Le premier naturaliste et philosophe musulman à développer une théorie de l'évolution fut le zoologiste Al-Jahiz (776-868) au IXe siècle18,19. Dans son Livre des Animaux, il dresse une anthologie animalière où est évoquée une évolution articulée selon trois mécanismes principaux : la lutte pour l’existence, la transformation d’espèces vivantes et l’influence de l’environnement naturel20. Il marque ainsi l’unité de la nature et les rapports entre divers groupes d’êtres vivants." https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_pens%C3%A9e_%C3%A9volutionniste
Bien entendu que la pensée grecque est aussi de la partie. Il a simplement participé à un grand travail dont Darwin a hérité 1000 ans plus tard.

Je ne suis pas très fan d'appellation de musulman modéré parce que l'on boit de l'alcool et mange du porc. D'autres amis n'en boivent pas ou n'en mangent pas et sont aussi modéré. En fait le terme de modéré met tout de suite une barrière pour dire que ces personnes là sont une minorité (comme les catholiques d'Econe ou les juifs orthodoxes). Ces modérés sont simplement des citoyens européens qui vivent dans pays européens et qui vive leur religion. Il existe une petite proportion dans l'Islam ou clairement on ne prie pas en Mosquée et on boit de l'alcool. Les gens ont l'image des gens que l'on veut bien leur montrer au fond. Si tous les jours on dit que les musulmans sont comme ceci ou comme cela, la règle en communication (qui est prouvée) est que l'on finira par adopter telle vision de pensée sans même connaitre dans sa globalité. Je viens d'un pays mixé par différente religion qui vit la laïcité de manière plus efficace qu'à l'européenne. Bien entendu cette versions est une conséquence de la (putain) de colonisation anglaise. Celle-ci a, dans ses colonies, fait en sorte pour y importer des gens pour mettre ses dominés en concurrence. C'est beaucoup plus simple pour ne pas être détesté.
Ce que je veux dire par là c'est que ma conclusion à travailler avec des migrants c'est que la majorité, tout comme la majorité des gens en général, ont un but. Avoir un travail, se marier avoir des enfants et avoir une maison. Ce qui n'est pas différent de notre vision. A partir de là, la plupart des gens font ce qu'ils font pour y arriver. Une minorité n'y arrivera pas (que se soit migrant ou pas migrant) et passera par des chemins détournés comme la criminalité. A en croire les journaux j'ai l'impression que tous les jours il y a quelque chose alors que c'est relatif au nombre de personnes habitant. Logiquement si sur 50 000 personnes vous avez 1%, soit 50 personnes qui sont dans la criminalité, la proportion est normal, logique. Toute société à son quota.

Écrit par : plumenoire | 14/03/2016

Monsieur plumenoir,

Vous écrivez:
"N'oubliez pas que le premier darwinien est musulman Al Jahiz et que le père de la pensée laique est Averoes (musulman). En 1958 les femmes ont eu le droit de vote en Algérie...en Suisse 1977 il me semble ?...comme quoi..."
1) D'où tenez-vous qu'Al Jahiz a émis une théorie de l'évolution?
Selon cette notice:
https://en.wikipedia.org/wiki/Al-Jahiz
Rien de tel. Le plus fort mange le plus faible?! Ce n'est pas l'évolution. Cela rappelle plutôt la volonté de puissance.
2) Averroès était un cadi qui a appliqué la charia:
http://www.lescahiersdelislam.fr/Ibn-Rushd-Averroes-dans-l-histoire-de-la-pensee-islamique_a435.html
"En effet, Ibn Rushd, comme Al-Kindî, Al-Fârâbî et Ibn Sînâ, avant lui, ne voyait aucune discordance entre la religion et la philosophie. Il soutenait que la philosophie et la religion étaient capables de conduire l'humanité à la vérité. Il est intéressant, contrairement à d'autres philosophes, de constater qu’Ibn Rushd reconnait la validité et la place de la prophétie. Il croyait aussi que la charia, dérivée de la prophétie, était nettement supérieure au nomos (lois) dérivés de la raison."
Voir aussi:
https://www.youtube.com/watch?v=3cPMkM1x74o
3) En 1958, l'Algérie était française. Cela n'a rien à voir avec l'islam. C'est le statut spécial des colonisés qui est abandonné.

Écrit par : Charles | 14/03/2016

@Charles

Il semblerait que wikipedia n'est pas très complèt sur la page de la personne. En français c'est pareil. Par contre si vous prenez mon lien (l'histoire de la pensée de l'évolution), son nom apparait comme un contributeur. Il est drole de relevé que son profil personnel n'as pas été complété dans ce sens.

Concernant Averoes il y a ceci dans votre lien qu'il faut prendre en compte :" Concilier la philosophie et la religion était en réalité une déconstruction des oppositions établies par les asharites entre ces deux domaines. Il a pu montrer que les éléments de la philosophie aristotélicienne et platonicienne que les asharites jugeaient non islamiques étaient en effet, dans le domaine de la liberté de pensée, reconnus et validés par la voie (sharia) islamique. "

Il faut comprendre par là qu'il a contribué à la liberté de pensée au sein de sa religion malgré les discordances. Le terme Sharia ne doit pas etre pris pour ce que l'on connait de nos jours. En réalité on dit que la Sharia valide la liberté de pensée. Ce qui ne veut pas dire que Averoes était pour la Sharia. L'apppliquer est une chose. Sa charge de juge n'a pas du l'aider. Et il ne faut pas oublier qu'il a été en profond désaccord avec plusieurs musulmans et que pas mal de ses livres ont été brulé.

"Son œuvre est reconnue en Europe occidentale, dont il est, d'après certains, comme le spécialiste Alain de Libera, « un des pères spirituels » pour ses commentaires d'Aristote1. Certains vont jusqu'à le décrire comme l'un des pères fondateurs de la pensée laïque en Europe de l'Ouest2.

Son ouverture d'esprit et sa modernité déplaisaient aux autorités musulmanes de l'époque, qui l'exilèrent comme hérétique, et ordonnèrent que ses livres soient brûlés3. Profondément méconnu de son vivant, il a commenté abondamment et brillamment les œuvres d'Aristote : aussi les théologiens latins le nommaient-ils « Le Commentateur ». Averroès est l'un des plus grands philosophes de la civilisation islamique4." https://fr.wikipedia.org/wiki/Averro%C3%A8s

Je ne chipoterai pas sur le fait que certain dise qu'il est le père de la pensée laique occidentale, mais il est un fait reconnu qu'il avait une ouverture d'esprit beaucoup plus grande et qu'il est inutile de minimiser cela.


En 1958 l'Algérie est française effectivement, je n'allais pas remettre ceci en question. Mon rapprochement entre une colonie française et nous est simplement pour montrer que cette volonté de se vanter de nos avancées est toutefois relatives. N'oublions pas toutes ces personnes aussi qui ont soutenu l'Apartheid (comme Blocher ou d'autre bien connus) si j'enlève la condition des noirs, il y a un truc qui est choquant pour les lumières :
1930 droit de vote des femmes blanches en Afrique du Sud
1986 droit de vote des femmes métisses en Afrique du Sud
1994 droit de vote des femmes noires en Afrique du Sud
Ca c'était juste pour démontrer avec qui on aime travailler et avec qui on est pret a etre partenaire économique.
D'ailleurs le pire des régimes musulmans est bien celui de l'Arabie Saoudite, les grands copains de l'occident, qui eux, ont donné le droit de vote aux femmes en 2011.
Je pousserai meme le vice à dire que lorsque l'Irak a envahi le koweit, les femmes en Irak pouvait voter mais pas celle du Kowait. Ironie du sort!

Écrit par : plumenoire | 15/03/2016

Ouah, la réalité des USA vue a travers le hip hop et une série télé (que j’apprécie beaucoup par ailleurs)...

Sachez que je ne suis pas un défenseur de l'oncle Sam, mais de l'objectivité. Et je maintient donc ma recommandation d’aller voir par vous même et vous faire votre propre idée sur place.

Écrit par : Eastwood | 16/03/2016

@Eastwood

"Ouah, la réalité des USA vue a travers le hip hop et une série télé (que j’apprécie beaucoup par ailleurs)...

Sachez que je ne suis pas un défenseur de l'oncle Sam, mais de l'objectivité. Et je maintient donc ma recommandation d’aller voir par vous même et vous faire votre propre idée sur place."

A travers le Hip hop et une série Télé ?

Cette émission mondialement connue (et de vous meme) ou ses animateurs sont constamment en contact avec des gens lambda est une réalité. Il suffit de voir l'édition en argentine (qui a été problèmatique avec des nationalistes) et celle en Irak (donc en plein guerre). Bien entendu, à en croire ce que vous minimisez, le danger n'était que montage de la production.

Concernant le Hip hop, j'ai l'impression que vous ne connaissez pas trop ce mouvement. Je pense que comme les médias et autres non spécialiste, vous en avez une image de ce que les maisons de disque commercialise, c'est à dire un hip hop stérile sans respect envers les gays et les femmes. Ca c'est le Hip hop dit commercial celui qui se vend. Encore de la chialerie socialo-commuiste vous allez me dire ? Et bien non la différence est totale entre des artistes qui ont fait leur preuve et ceux qui font leur preuve en terme de commerce (le pur produit actuel étan l'autre débile de Kanye West). Ce ne sont certainement pas ses textes qui sont étudiés dans les universités, contrairement à des Oxmo Puccino ou un Nas, Akhenaton ou meme NTM. Si justement leurs textes sont étudiés c'est qu'il a été décelé par des professeurs d'université la richesse et la réalité des faits qui sont exposés chez certain artistes.
Par conséquent, vous pouvez dire ce que vous voulez, que soit en France, en Angleterre ou aux USA, si des professeurs d'université en font l'étude c'est qu'il y a très certainement une pertinence que vous ne pouvez pas relever, du à la méconnaissance d'un mouvement qui justement doit sa réputation et son histoire par une prise de conscience sociale (pas au sens socialisme je précise). A l'heure actuelle aucun artiste sortant des plus grandes maisons de disque n'a réussi à vendre autant d'album (10 millions) sans avoir la moindre campagne de promotion. Ca c'est une réalité. Enfin, je précise que je parle bien d'une région bien précise (Alabama) et que par conséquent je vous pousserai bien aussi de constater par vous meme le problème de mentalité existant dans CET Etat! Ce qui n'est absolument pas le reflet des USA.

Écrit par : plumenoire | 16/03/2016

Les commentaires sont fermés.