04/04/2016

Les musulmans n'ont pas à s'excuser !

Décidement le monde tourne mal ! Depuis le 11 septembre 2001. le monde a changé. La liberté aurait pu exploser mais non ; une troupe d'abruti et un patriot act plus tard le monde est tel qu'il est. La violence fait des petits.  Les USA sont plus touchés par des fusillades provoquées par ses propres civiles, c'est dire.

Oui il tourne mal quand je vois des chrétiens, musulmans, protestants, juifs, bouddistes, qui tuent au nom de Dieu. J'ai lu récemment ceci "avec tous ces gens qui tuent au nom de Dieu, le diable ne doit plus avoir de taff".  Brel dans sa chanson  "le diable", le diable est content car l'etre humain tue et brule alors "ca va".

Bien décidé à défendre une population stigmastisée, il s'agirait de mettre en application 36 ans de vie ou l'on m'a parlé de devoirs de mémoire à la shoah de la déportation africaine, la colonisation jusqu'à ce régime odieux appelé Appartheid ; laisser des pensées malsaines rester trop longtemps c'est comme çela qu'un régime totalitaire arrive. Mais connaissant déjà les réactions de mes détracteurs, souvent proche de l'adolescent qui dit "je sais", non vous ne savez pas mais vous allez savoir.

Est-ce qu'à chaque affaire ou l'on entend un pretre qui a touché un enfant, toute la communauté s'excuse ? A peine. Mieux encore on a plus essayé des les cacher. Quand un ou des catholiques s'expriment devons-nous etre automatiquement relié ? non car on reste des etres humains différents des uns et des autres et par conséquent, chacun avec sa volonté de vivre en société compose avec son environnement.

Demander qu'un musulman s'excuse c'est lui demander devant tous le monde s'il est coupable. L'est-il ? non.

Pour tous les rageux, j'ai un joli cas qui illustre ceci. La scène se passe en Ecosse. Un épicier musulman a eu la gentillesse de souhaiter une bonne paques à ses amis chrétiens via FB, comme il est de tradition dans plein de pays non occidentaux et qui vivent avec la laicité depuis bien plus longtemps. Cet élan d'amour a eu pour résultat qu'un musulman fondamentaliste est venu dans son magasin et l'a poignardé!

Compliqué après cela de demander à s'excuser. Compliqué aussi pour ses personnes qui ont la rage de réfléchir. Mais comme on l'a dit à plusieurs reprise, c'est malheureusement le musulman qui est le premier touché.

http://www.metronews.fr/info/ecosse-un-epicier-pacifiste-...

 

 

Commentaires

On ne demande pas à des musulmans de s'excuser pour des atrocités qu'ils n'auraient pas commises eux-mêmes. On leur reproche de vénérer un livre dans lequel il leur est prescrit de zigouiller un type comme moi parce que je suis un mécréant.
Vous trouvez ça par exemple à la sourate IV, verset 89.
Merci de vérifier que je ne vous raconte pas des salades.

Écrit par : andré thomann | 04/04/2016

Est-ce qu'à chaque affaire ou l'on entend un prêtre qui a touché un enfant, toute la communauté s'excuse ?


Très bonne question, merci de l'avoir posée:

Et bien oui, toute la communauté s'excuse, est horrifiée et condamne! Pape y compris si je me rappel bien. Et on n'a jamais vu l'équivalent d'un tariq ou d'un hani, ni même un sombre cureton extrémiste faire des ronds de jambes pour éluder, voir justifier ces cas. Même "infrarouge" n'a pas réussi a trouver des invités de choix pour excuser ces actes.

Ajoutons aussi que contrairement aux dirigeants des "républiques islamiques", qui pourraient condamner chaque acte terroriste par des déclarations diplomatiques fortes et claires (lesquels l'on fait ?), je ne vois pas quels dirigeants de républiques catholiques pourraient en faire de même avec des prêtres pédophiles puisque a ma connaissance cette forme d'état n'existe pas (hormis le Vatican).

Pour finir ajoutons comme ultime différence qu'ils s'agit là d'actes de psychopathes individuels et qu'a m'a connaissance ni la bible, ni aucune paroisse au grand jour ou caché au fond d'un quartier communautaire catho ne prêche la pédophilie. A fortiori j'ai pas l'impression qu'il existe une organisation des curetons pedoques avec une logistique et des réseaux au même titre qu'il y a des organisations djihadistes.

Ca fait quand même quelques "petites" différences.

Écrit par : Eastwood | 05/04/2016

@andré thomann
"On ne demande pas à des musulmans de s'excuser pour des atrocités qu'ils n'auraient pas commises eux-mêmes. On leur reproche de vénérer un livre dans lequel il leur est prescrit de zigouiller un type comme moi parce que je suis un mécréant.
Vous trouvez ça par exemple à la sourate IV, verset 89.
Merci de vérifier que je ne vous raconte pas des salades."

C'est là ou vous avez faux. Depuis 2 ans j'ai pu voir que pas mal de gens demandait ceci ou que les déclarations de certains ne sont pas assez ferment ou autre. Si j'ai écrit ce billet c'est qu'il y avait bien un résultat précis. Me renvoyer sur une sourate est plutot maladroit. Etes-vous musulmans ? Moi non plus. Pourtant le système de l'Islam fait que les fidèle suivent ce qui a été déclaré comme à suivre. Je peux trouver d'autres phrases qui sont à l'inverse de ce que vous dites. Je peux en trouver des pas mieux dans la Bible ou meme le Talmud. Meme les boudistes, que l'on pense pacifique, ne sont pas en reste. Pendant que la plupart pense que le boudisme c'est le Dalai Lama, c'est faux il n'est pas le chef de tous. Les boudistes de Birmanie persécutent les Royingas (population musulmane). La violence n'a pas de frontière.

Vous etes dans le jugement. Si je devais prendre ma personne avec son éducation chrétienne, je dirai comment peut on suivre une religion qui a fait autant de mal et qui en fait toujours autant. La Bible légitime beaucoup de choses. Bien que le catholiscime soit plutot fait à base d'Evangile, cela n'a pas empecher de commettre des atrocités au nom de Dieu. Les majorités des musulmans vivant en société sont juste des citoyens qui font comme ils peuvent pour vivre leur religion et dans l'époque qu'ils sont. A force de critiquer vous ne voyez pas non plus toutes les abérations non religieuses existante dans nos pays (rien que les enfants placés dans le social à tord). Tout ca pour dire, qu'il était plus facile de renvoyer la balle sur une sourate que de faire acte de empathie.

@Eastwood

"Et bien oui, toute la communauté s'excuse, est horrifiée et condamne! Pape y compris si je me rappel bien. Et on n'a jamais vu l'équivalent d'un tariq ou d'un hani, ni même un sombre cureton extrémiste faire des ronds de jambes pour éluder, voir justifier ces cas. Même "infrarouge" n'a pas réussi a trouver des invités de choix pour excuser ces actes"

Tout d'abord lorsqu'un enfant est touché par un pretre, sa paroisse le cache un maximum. Il n'y a qu'à voir les affaires qui ressortent. La prise de parole est devenue plus facile avec l'explosion d'internet mais cela a été un sujet très taboo encore ces dernières années. Je sais que l'on est souvent amnésique sur ce sujet. J'ai vu d'ailleurs plus de pédo chez les pretres moderne que les extremistes.

"Ajoutons aussi que contrairement aux dirigeants des "républiques islamiques", qui pourraient condamner chaque acte terroriste par des déclarations diplomatiques fortes et claires (lesquels l'on fait ?), je ne vois pas quels dirigeants de républiques catholiques pourraient en faire de même avec des prêtres pédophiles puisque a ma connaissance cette forme d'état n'existe pas (hormis le Vatican)."

Je pense que le débat de république islamiste et république catholique n'existe pas. Quel république est une république catholique ? Le vatican est un Etat religieux mais pas une démocratie et certainement pas une république.

"Pour finir ajoutons comme ultime différence qu'ils s'agit là d'actes de psychopathes individuels et qu'a m'a connaissance ni la bible, ni aucune paroisse au grand jour ou caché au fond d'un quartier communautaire catho ne prêche la pédophilie. A fortiori j'ai pas l'impression qu'il existe une organisation des curetons pedoques avec une logistique et des réseaux au même titre qu'il y a des organisations djihadistes.

Ca fait quand même quelques "petites" différences."

J'ai beaucoup mieux pour vous. J'ai trouvé il y a de cela 5 ans un site internet en France qui avait tous les droits légaux pour faire la promotion de la pédophilie. Donc non plus besoin de la religion pour le faire maintenant.

Dans tous les cas pour en revenir au titre de mon billet devant tout cela et meme après vos arguements recevables, les musulmans n'ont toujours pas à s'excuser. Il est important de continuer à eradiquer les psychopathes mais à ne pas stigmatiser une religion car comme je l'ai prouvé, aucune religion n'est en odeur de sainteté. L'Homme les a toutes salies! Faire une hierarchie à partir de ca est plutot hypocrite.

Écrit par : plumenoire | 05/04/2016

- Les musulmans n'ont pas à s'excuser? Des journalistes musulmans disent le contraire! plumenoire plus royaliste que le roi:

Ces journalistes dénoncent les « musulmans » qui ne s’élèvent pas contre le terrorisme ou ne font pas assez pour l’éliminer, allant parfois jusqu’à le justifier, refusant par ailleurs d’en endosser le moindre degré de responsabilité.

Le rédacteur en chef d’Al-Hayat : Nous avons échoué, nous fuyons nos pays, et le monde tente de fuir la vague de bombes humaines produite par notre culture

Dans un article intitulé « Nous avons bel et bien échoué », (1) le rédacteur en chef du quotidien saoudien Al-Hayat, basé à Londres, Ghassan Charbel, dénonce les « Arabes » et les « musulmans » qui sèment la destruction et la peur dans ces mêmes pays européens qui avaient accepté de les accueillir alors qu’ils fuyaient leurs Etats défaillants. Selon Charbel, les Arabes et les musulmans n’ont pas réussi à façonner des États et des citoyens capables de s’intégrer au monde moderne, et doivent reconnaître leur échec et recommencer à zéro. Extraits :

http://www.memri.fr/2016/04/01/autocritique-dans-le-monde-arabe-suite-aux-attentats-de-bruxelles-il-est-inacceptable-que-des-musulmans-justifient-ces-attentats-reconnaissons-que-la-plupart-des-actes-terroristes-sont-commis-par/

Écrit par : Lou Z | 05/04/2016

@Lou z

Bonjour, tout d'abord j'aimerai comprendre vos propos et leurs buts.
Ma thèse est "les musulmans ne doivent pas s'excuser" donc l'antithèse c'est "les musulmans doivent s'excuser". Dès lors votre réponse pour ne pas etre hors sujet c'est quoi ? doivent-ils le faire ? A priori oui bien que vous ne répondez pas à la question.
"- Les musulmans n'ont pas à s'excuser? Des journalistes musulmans disent le contraire! plumenoire plus royaliste que le roi:"

Ah bon ? mais savez-vous l'utiliser cette expression ? Votre article est intéressant bien qu'il émane du rédacteur en chef d'un journal saoudien, qui excusez-moi est un pays qui a tout le soutien de l'occident malgré son archaisme. Plein de pays arabe étaient bien plus avancé que ce pays là par le passé. La colonisation, les frontières que l'on a déplacé les régimes que l'on a mis en place ou destabilisé ont amené tout cela. Je ne suis pas plus royaliste que le roi je suis juste plus curieux que vous en définitive.

Se lever contre le radicalisme, c'est pas l'Europe qui le fait. Monsieur Pierre Vogel, allemand pur souche, et devenu salafiste peut continuer gentiment à faire ce qu'il a faire puisque ces congénères continue de faire des amalagammes et c'est lui qui récoltent les lauriers. Grace à des gens contre productif comme ce commentaires, ce type de personne continue à vivre en toute impunité.

Cela dit vous parlez d'Etat et de religion. Les Etats dit catholique ont fini par se séparer de l'Etat car il faut le dire quand la religion était présente cela ne fonctionnait pas du tout. Vive les privilèges du clergé et le tiers état qui rame. Rien à changé en fin de compte.

Tout ca pour dire que je vous réponds volontiers pour autant que vous soyiez dans le sujet, ce qui n'était pas vraiment le cas.

Bien à vous

Écrit par : plumenoire | 05/04/2016

Savons-nous, ce que pensent "les musulmans" de la situation actuelle ?

Qu'entendons-nous par "les musulmans"? S'agit-il des habitants d'ici ou de ceux qui vivent de l'autre côté de la Méditerranée, au Proche et au Moyen Orient, en Inde au Pakistan ou en Malaisie et en Indonésie ?

Je pense que nous nous intéressons avant tout aux musulmans d'Europe.

Moi, je n'attends pas d'excuses. J'aimerais que les personnes musulmanes puissent prendre position publiquement, avant tout pour donner des repères à leurs jeunes. Ils sont, à mes yeux, vraiment bien placés pour le faire !

On peut lire et entendre des intellectuels musulmans très clairs dans leur condamnation et leur exigences envers ce qu'on appelle la "communauté musulmane", sans pouvoir exactement la circonscrire dans la pratique.
Ces personnes (p.ex. M. Sifaoui, Kamel Daoud, A. Bidar) sont en meilleure position que p.ex. moi , pour exiger des pries de position claires et non-ambigues, aussi de la part des autorités politiques des pays européens. Dont acte.

A quoi sert le débat public, au sens large ? Ca sert certainement à faire vendre des journaux, mais ça devrait aussi servir à créer des repères.
Nous avons vécu l'irruption d'un certain irrationnel, nous n'avons pas le recul nécessaire pour comprendre comment ce terrorisme-là est possible, ce mélange entre banditisme et offensive à coloration religieuse.

En tant que Madame Toulemonde, je ne sais pas réellement ce que pensent les différents musulmans de Suisse, de France, de Belgique.
Ont-ils une opinion très divergente selon les pays de résidence ? Selon les pays d'origine ? Selon les classes d'âge ? Selon leur degré de pratique religieuse ?
Personnellement, je n'ai pas vu de sondages et pourtant, il me semble que les médias adorent les sondages, on en fait sur toutes sortes de sujets idiots.
Certes, les questions sont difficiles à formuler. On est vite dans la suggestion de réponses.
J'essaye d'en imaginer, mais je ne suis pas à la hauteur, j'en conviens.

"Condamnez-vous les attentats meurtriers de Paris ? Bruxelles ? Grand Bassam ? Ankara ? "
(Qui pourrait répondre "non" ?!?!)

"Pensez-vous que le fait qu'actuellement les terroristes, qui tuent assez aveuglement en Europe, se réclament de l'islam soit un faux problème ?"

"Pensez-vous qu'il est normal que les Européens soient effrayés par l'islamisme ?"

"Pensez-vous qu'il est offensant que vos concitoyens non-musulmans demandent des prises de position publiques, dans cette société branchée sur les pétitions, actions Facebook ( "Not in my name") et autres actions
médiatiques d'échelle planétaire ?"

"Pensez-vous que les musulmans sont impuissants face à la prise en otage de leur religion et qu'ils doivent donc espérer que les Européens non-musulmans vont trouver tout seuls comment mettre fin à ce problème ?"

Cette dernière question suggère une piste :
S'il est évident qu'aucune communauté ( nationale, religieuse ou sociale) puisse s'excuser pour tel ou tel crime commis en son nom, elle peut en revanche contribuer à essayer de résoudre le problème qui se présente. La première étape serait de reconnaître qu'il y a un problème.

J'espère ne pas être hors-sujet.

Écrit par : Calendula | 05/04/2016

Il ne suffit pas de dire à André Thomann qu'il a tout faux. Surtout que vous ne présentez aucun argument. Votre discours est purement déclaratif. Et c'est manifestement vous qui êtes dans le jugement. L'islam a ceci de fondamentalement différent du christianisme dans le fait que ce n'est pas en premier lieu une religion au sens où nous l'entendons en pays qui a viré sa cuti, mais une idéologie politique qui veut soumettre le monde entier. Plus personne ne lit la bible, plus personne sauf qq demeurés ne veulent appliquer à la lettre les commandements qui s'y trouvent (peine de mort pour sodomie, adultère, etc.). Plus personne ne prétend que la bible est la parole d'une divinité. L'islam a cette prétention imbécile vis-à-vis de son texte fondateur. Et comme le dit AT, il ordonne de zigouiller les mécréants. Entre autres.

Dans l'exemple que vous donnez, ce n'est pas un musulman qui zigouille un autre musulman, mais un vrai musulman qui zigouille un apostat, un traître à la cause de l'islam. AT a parfaitement raison et vous ne lui avez pas répondu.

Écrit par : Johann | 05/04/2016

@Johann

Et pourtant je peux le faire. Pourquoi ? parce que comme vous l'avez dit mon texte est déclaratif. C'est une prise de position par rapport à plein de discours en tout genre que j'ai entendu.
La position de AT sur l'Islam est plutot celle d'une personne qui prend le coran comme on prend un journal coopérative. Ce qui est écrit dedans est bien sur matière à débat. Mais dans ce cas la Bible également. La bible n'est plus lu ? pas du tout. Y a t il de la violence dedans bien entendu.

Pas d'arguement ? mais vous preferez ignorer monsieur Pierre Vogel ? "Se lever contre le radicalisme, c'est pas l'Europe qui le fait. Monsieur Pierre Vogel, allemand pur souche, et devenu salafiste peut continuer gentiment à faire ce qu'il a faire puisque ces congénères continue de faire des amalagammes et c'est lui qui récoltent les lauriers. Grace à des gens contre productif comme ce commentaires, ce type de personne continue à vivre en toute impunité"

Et c'est exactement ce qui s'est passé. Vous ne prenez pas position face au vrai problème. En plus d'etre suisse mon deuxième pays. lui a beau vivre avec autant de communauté il s'en sort beaucoup mieux dans ses prises de position et raisonnement.

Enfin, comme je l'ai dit et précisé, l'Islam ne fonctionne pas du tout de la meme manière que le Catholicisme. La hierarchie n'est psa du tout la meme. Un Imam peut avoir une interprétation tandis qu'un autre Imam sortira l'inverse. Quand vous comprenez cela, vous comprenez de fait que sortant un propos de son livre vous faite plus de mal que de bien. A vous deux vous ressortez le fait que ce musulman est un traite. Et pourtant chez moi il ne sera pas vu de cette manière. Normal nous avons de l'avance en terme de religion et de laicité.

Donc je dirai que j'ai répondu c'est juste qu'il faut peut etre tourner 7 fois ses pouces avant de taper.

Si vous pensez que le Christianisme dans son histoire n'est pas devenu une idéologie pour dominer, je crois que vous oublier l'absolution pour les colons qui violait des femmes. les religions ont toute eux un jour dans leur histoire le pretexte de dominer les gens. Il ne faut pas etre naif et se renseigner. Ne disait on pas que les jésuites dominent le monde à un moment donné ? Oui cela a été le cas. Je ne sais pas si Saint Ignace de Loyola le souhaitait mais ce fut le cas. Et c'est peut etre encore le cas, vu que le pape françois est un jésuite.

Mes paroles sont clairs. Doivent-ils s'excuser ? non.

Écrit par : plumenoire | 06/04/2016

Le "devoir de mémoire" est à la société ce que l'acquisition d'expérience est à l'homme, avec des dimensions plus vastes et un temps plus long. Ne pas s'en enrichir aboutirait à la répétition de mêmes erreurs et de la même incapacité à anticiper ce qui peut ou va se passer.

Quand aux juifs et bouddhistes qui tuent au nom de Dieu... on doit pouvoir les compter sur les doigts de la main. Si lorsque les chrétiens chaldéens d'Irak se font attaquer par des islamistes au nom de Allah et qu'ils se défendent, vous considérez qu'ils tuent au nom de Dieu, alors je comprends mieux votre affirmation. Mais ce n'est vraiment pas ma lecture de l'histoire.

Quand à demander aux musulmans de s'excuser pour ce que font d'autres musulmans, vous avez raison de dénoncer cet abus. Néanmoins, j'aurais aimé que les dirigeants de l'Islam se positionnent sans ambiguité lorsque des coreligionnaires tuent au nom de l'Islam et ce n'est que très rarement le cas. Quand à l'attitude festive d'un certain nombre de musulmans après les attentats des ces dernières années, j'aurais attendu une condamnation bien plus ferme, tant des autorités locales, que des leaders communautaires. Et là, le silence fut assourdissant, avec l'aimable complicité de la presse qui a choisi de ne reporter que marginalement les faits.

Écrit par : archi-Bald | 06/04/2016

Le "devoir de mémoire" est à la société ce que l'acquisition d'expérience est à l'homme, avec des dimensions plus vastes et un temps plus long. Ne pas s'en enrichir aboutirait à la répétition de mêmes erreurs et de la même incapacité à anticiper ce qui peut ou va se passer.

Tout a fait. Et d'ailleurs dans les faits, l'Europe n'a rien compris et va de nouveau sombrer de la meme manière. Dommage que l'on ne sait pas décoder la manière de communiquer.

"Quand aux juifs et bouddhistes qui tuent au nom de Dieu... on doit pouvoir les compter sur les doigts de la main."

Aie aie...votre piste est foireuse. On sous entend qu'il y a une différence et que par conséquent, c'est plus tolérable. Sur les doigts d'une main en aucun cas. La nature humaine étant ce qu'elle est, on ne peut pas dire que seulement 5 personnes sont coupables.
"Si lorsque les chrétiens chaldéens d'Irak se font attaquer par des islamistes au nom de Allah et qu'ils se défendent, vous considérez qu'ils tuent au nom de Dieu, alors je comprends mieux votre affirmation. Mais ce n'est vraiment pas ma lecture de l'histoire."

Archibald, ne soyez pas bete! Il y a une différence entre partir en croisade au nom de Dieu (les chrétiens et les islamistes connaissent) et se défendre. Les royingas est l'une des minorités les plus opprimées selon l'ONU et leur adversaires sont des moines extremistes boudiste. Je vous apporte une autre lecture des bouddistes ; ce ne sont pas tous les memes et le Dalai Lama n'est qu'un chef d'une branche du bouddisme contrairement aux idées reçues.
Dans le documentaires "gate keeper" les anciens chef du sinbet tmémoigne sur un fait. Aucune politique de paix n'a été envasigée en Israel raison pour laquelle le problème demeure. Lorsqu'un haut fonctionnaire, constate qu'une situation est aussi mauvaise à l'heure actuelle parce qu'il n'y a pas eu de bonne volonté, excusez-moi mais je pense qu'il y a plus que 5 personnes. Et à l'inverse ne pas tomber dans le "ils sont tous pareils".

Marrant que vous parlez d'Irak alors que des persécutions ont eu aussi lieu sur des juifs, il y a eu heureusement de bons musulmans qui en ont caché.

Tant que vous juger les gens avec un regard communautarisme plutot que communautaire, on arrivera à des tels déclarations. Je crois que l'on a vu assez de muslmans prendre des positions contre tout cela. Et les fidèles c'est bien plus fort, car sans fidèles, tous ces industries dites spirituelles font faillites. L'Homme est plus ancien que les religion et il revient à lui d'assumer. Ce que trop peu font.

Pour en revenir à cette situation je remarque au final qu'aucun d'entre vous n'a la moindre once d'empathie. Votre language non verbal en dit beaucoup et peut etre malgré vous.

Écrit par : plumenoire | 06/04/2016

Dorénavant, les occidentaux n'auront plus à s'excuser pour l'esclavage, la colonisation, la Shoah, l'apartheid, le réchauffement climatique, Fukushima, la guerre en Syrie et l'afflux de réfugiés.

http://www.tdg.ch/suisse/pere-deux-ados-dirige-priere-vendredi/story/11457333

Que penser de l'imam de Therwil qui prêche la haine et qui apprend à ses ouailles à et pas serrer la main des femmes? L'équivalent chrétien serait un curé qui prêche en faveur de la pédophilie. On le ferait taire fissa, ce qui ne sera jamais le cas pour aucun de ces imams toxiques

Écrit par : Arnica | 06/04/2016

"Que penser de l'imam de Therwil qui prêche la haine et qui apprend à ses ouailles à et pas serrer la main des femmes? L'équivalent chrétien serait un curé qui prêche en faveur de la pédophilie. On le ferait taire fissa, ce qui ne sera jamais le cas pour aucun de ces imams toxiques"

Mais je suis à 200% d'accord avec vous. Bien que l'exemple que j'ai pris dans mes commentaires soit encore plus intéressant. Un Allemand pur souche devenu un démago en public et qui preche le salafisme.

Cela dit, je ne connais pas cet Imam et je m'en porte bien. Faire le mal consiste aussi à relayer les paroles de débiles. Dans tous les cas je n'aidé aucun musulman salafiste à faire du buzz en parlant d'eux. Comme quoi à dénoncer on fait tous l'inverse de ce qu'il faut faire. Faut-il encore savoir comment la communisation fonctionne.

Les occidentaux s'excuseront lorsque se sera nécessaire. Lorsqu'un autre gros conflit éclatera il faudra bien migrer ailleurs et là, la surprise sera de taille on le refoulera à la frontière.

Écrit par : plumenoire | 06/04/2016

Les musulmans innocents n'ont pas à s'excuser mais on attend d'eux qu'ils s'expriment et désavouent ce qui doit l'être.

Pétrodollars, coran comme charia sont le nœud premier du problème et bien malvenue la complaisance de tant de prélats, théologiens ou exégètes
(Ismaël fils premier-né d'Abraham n'y changeant rien).

Sans parler du laisser faire de nos élus politiques face à l'islam.

Jusqu'à quand: quand il sera trop tard (si ce ne l'est, ce, depuis longtemps)!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 06/04/2016

Beau texte qui mérite bien d'être lu.
Je viens de le partager sur mon profil Facebook.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 07/04/2016

Merci à vous! Vous faites ce que je devrai faire mais que je ne fais pas haha!
En espérant que cela apporte une certaine réflexion et permette de dessiner les contours du futur peu réjouissant.

Écrit par : plumenoire | 07/04/2016

Tout comme Nicholas Blancho ne se sent ni suisse, ni même européen ( et c'est son droit ), je connais des arabes, nés musulmans, des tunisiens, algériens et marocains qui ne veulent surtout pas entendre ni même parler en arabe, écouter la télévision ou bien de la musique arabe.

Pour certains, la culture européenne est bien plus avancée que la leur.
Dites non à l'inculture, au racisme ordinaire, bête et méchant.
Tentons tous ensemble de comprendre notre voisin, notre collègue de travail, mais surtout notre ami(e).
Bien à vous tous,

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 09/04/2016

"Dites non à l'inculture, au racisme ordinaire, bête et méchant.
Tentons tous ensemble de comprendre notre voisin, notre collègue de travail, mais surtout notre ami(e)."

Si on passait un peu plus de temps à le faire on cernerait plus vite les problèmes et surtout on ne serait pas dans cette immobilisme rempant.

Bien à vous!

Écrit par : plumenoire | 11/04/2016

Les commentaires sont fermés.