15/06/2016

Et au milieu, coulent les extrémistes

Les extrêmes coulent de toutes parts ! Et quand je dis extrêmes, votre humble serviteur ne fera JAMAIS l’apologie d’un extrême au profit d’un autre.

 

Les années 80 nous ont montré un joli visage : attentat d’extrême droite qui en réalité était des attentats d’extrême gauche. Ces deux frère et sœur ennemis sont des bastions dirigés par des grands copains qui ne peuvent vivre l’un sans l’autre. En économie on utilise le même système. L’occident ne peut s’enrichir s’il ne profite pas de système proche du communisme.

Je me rappelle « d’un grand homme d’affaires », représentant bien la classe politico-économique française : Serge Dassault ! Ce dernier dans une interview sur France 2 il y a peut-être 4-5 ans, vantait la Chine ! En résumé son enchantement était le fait que les chinois travaillent sans rien, dire ils acceptent tout jusqu’à dormir sur leur lieu travail. Une vraie prouesse ! A l’écouter si demain c’était comme cela en France, il serait le plus heureux des hommes ! Mais venant d’un homme d’affaires d’un pays occidental, c’est plutôt particulier. Un homme de droite (soi-disant) libéral, qui vante le communisme ! En même temps quel étonnement ? Monsieur Barroso à la commission européenne est un ex maoïste, non ? Normal, il faut bien que des communistes aux faux accents libéraux puissent entamer des relations économiques avec d’autres communistes !

Pendant ce temps, on entendra c’est la faute à la gauche, la faute aux socialistes, la faute aux communistes. Pourtant lorsque des gens de droite, sympathisant UMP votent monsieur Dassault, ce n’est pas pour avoir des faux accents de communisme derrière. D’ailleurs pour l’individu ça n’a pas manqué : il est tombé dans la tourmente judiciaire. Il aura néanmoins un excellent pédigrée pour être président !

Parler de communisme de socialisme n’a plus lieu d’être. La loi sur les 35 h. Idée du plus libéral des soi-disant socialistes, Strauss khan, promue par Martine Aubry et retravaillée par Sarkozy, une vraie « partouze politique »…une idée qui a fait le tour des partis classiques mais en ayant aucune idéologie en ligne de mire. Le nazisme avait fait le même travaille en réussissant à squatter une réunion de communistes. C’est ainsi que beaucoup de gens croient que le parti NAZI est un parti de gauche. Ils ont succombé à la propagande d’époque qui fait encore son travail 70 ans plus tard. Y a des concepts comme celui-ci, obsolète, qui fonctionnent encore de nos jours. Certain ne se sont pas fait à l’idée que l’ennemi, le communiste n’est qu’un homme de paille.

Que dire d’un autre extrémisme, celui de l’Etat Islamique ? Les dernières tueries, à Orlando et en France, relèverait pas tant que cela de l’EI. Tout d’abord nous avons des individus qui prêtent serment à Daesh peu de temps leur entrée en scène. Une manière de se dire, je suis mort pour une cause ou je ne suis pas tout seul. Selon les experts sur le terrain, la guerre de communication de Daesh n’a plus autant de succès. La raison à cela c’est que le Leitmotiv des terroristes, lors de la tuerie de Charlie, découlait d’attaque fait sur la religion, qui donnait toute la force à de tels mouvements. En attaquant la France en novembre dernier, ce n’est plus une attaque ciblé contre des gens qui insultent l’Islam, c’est un attentat qui touche tout le monde sans exception.

Notre tueur d’Orlando, était un habitué des lieux et appartenait vraisemblablement à cette communauté. La finalité, les gens s’en foutent, la faute à Daesh. Ces derniers dans leur guerre de communication ne peuvent QUE revendiquer l’attentat, car ils n’ont plus que quelques fous esseulés qui donnent un semblant de peur. Dans tous les cas pour un terroriste les USA est un endroit rêvé, dès la douane franchie, on a accès à la plupart des matières premières pour commettre ce type de tuerie. Il en est de même si l’on n’est pas terroriste.

Je sais que l’on dira que je ne peux pas comprendre. En quoi ne puis-je pas comprendre ? Qu’il est normal de vendre des fusils d’assaut ? ou que n’importe qui peut en acheter ? Le conservatisme est la meilleure chose pour aider A NE PAS AVANCER AVEC SON TEMPS. Les conservateurs sont des peureux. Ils préfèrent rester dans leur zone de confort en justifiant que tout va pour le mieux. Le conservatisme est une utopie en soi, car l’homme a toujours fini par dépasser ses croyances les plus basiques. A une époque les ancêtres de ces conservateurs, soutenaient que la terre était plate, heureusement on a fait du chemin entre temps.

On notera que c’est partout pareil, un conservateur chrétien sera contre l’avortement (alors qu’il n’aura jamais à accoucher) et un conservateur musulman voudra peut être 4 femmes. Des idées et façon de faire d’un autre siècle. Le deuxième amendement n’est plus une liberté après 200 ans. C’est devenu un outil marketing pour vendre toujours plus d’armes inutiles. On ne voit plus qu’un état qui préfère rester dans la peur avec les outils de la peur. La NRA, ce lobby plus que douteux si l’on regarde ses fréquentations scabreuses du passé, peut quant à elle se réjouir, les armes vendues étaient américaine et pas étrangères. Au moins ces morts auront fait marcher le commerce intérieur.

Commentaires

Vous dites beaucoup de choses, au risque de vous montrer très approximatif. Or, si nous voulons défendre les valeurs humanistes, il faut être très clair. Il ne faut pas être approximatif. Il faut être précis, et assumer les conflits que cette précision peut induire. Communisme, socialisme, années 80. Hou, là, là !!!

Écrit par : Gazzo | 15/06/2016

@Gazzo
"Vous dites beaucoup de choses, au risque de vous montrer très approximatif. Or, si nous voulons défendre les valeurs humanistes, il faut être très clair. Il ne faut pas être approximatif. Il faut être précis, et assumer les conflits que cette précision peut induire. Communisme, socialisme, années 80. Hou, là, là !!!"

Vous avez raison dans la mesure ou, les événements italiens avaient été mon sujet. Ce n'est pas le cas, ils ne sont qu'exemple dans mon argumentaire ; je n'aurai d'ailleurs pas manqué de parler de Giulio Andreotti.
Les valeurs humanistes ne passent pas par les extrèmes. Pour ma part j'ai parlé plus d'une fois par le passé de cela.

Dans ce texte il est question d'extremisme à tout niveau. Dans la religion, les lois, l'attitude, la reflexion, la peur et meme dans l'économie. On en vient à tout confondre parce que tout le monde finit par se confondre dans sa communication. Cela dit ma thèse ne part sur le socialisme et communisme, vu que les débats que j'ai ouvert à sujet, par le passé, ont accouché sur beaucoup trop de méconnaissances, et qu'au final trop de confusion ont été faite.
Mais libre à vous de poser tout cela en commentaire. Pour ma part je m'en tiens à ce que j'ai prévu.

Écrit par : plumenoire | 16/06/2016

Les commentaires sont fermés.