27/07/2016

Europe moins touchée par les attentats qu'ailleurs dans le monde

Il semblerait que l'année 2015, malgré les événements qui ont marqué notamment la France, est une année ou le nombre a baissé pour la première fois depuis 2009!

Oui vous ne rêvez pas ! La répétition des informations, les paroles blessantes, les témoignages, le pathos et j'en oublie sont tous les éléments pour vous faire réagir sans réfléchir. En ce moment l'Europe est touchée et c'est malheureux! Mais vu le nombre qu'il y a d'attentats dans le monde n'est-ce pas si normal au final ? Et puis à dire vrai on se rend compte que c'est plus l'étranger, les pays hors d'Europe qui sont touchés!

Toujours aucune réaction pour le Congo, il semblerait qu'on approche le chiffre de 6 millions de morts! Et nous on est là avec nos pertes humaines, certes regrettable, mais qui sont pas grand chose par rapport au reste du monde. La France oublie également les attentats Corse qu'elle a eu pendant des années.

https://www.les-crises.fr/les-attentats-dans-le-monde/

 

Commentaires

C'est quoi le message exactement ?

Écrit par : Eastwood | 27/07/2016

"C'est quoi le message exactement ?"

C'est quoi que vous n'avez pas compris ?

Écrit par : plumenoire | 27/07/2016

Je comprend chacun des mots et chacune des phrases a une signification simple. Mais mises bout a bout je ne suis pas sûr de comprendre le message, si il y en a un.

Ou disons plutôt que je pourrais facilement deviner le fond de votre pensée, mais je préfère vous laissez l'opportunité de vous exprimer clairement pour ne pas user de mon filtre de préjugés.

Écrit par : Eastwood | 27/07/2016

@Eastwood
"Ou disons plutôt que je pourrais facilement deviner le fond de votre pensée, mais je préfère vous laissez l'opportunité de vous exprimer clairement pour ne pas user de mon filtre de préjugés."

Vous me laissz l'opportunité ? Je vous remercie de cette délicatesse.

N'étant pas opportuniste, à l'inverse du fonctionnement de notre société, je ne saisirai pas cette magnifique occasion. De ce fait je vous autorise à utiliser votre filtre de préjugés. Si vous ne comprenez pas, il est préférable d'y revenir plus tard comme on fait avec un "haiku".

Écrit par : plumenoire | 28/07/2016

C'est aussi une option de publier un blog pour son auto-satisfaction plutôt que pour passer des messages.

Finalement tant mieux, c'est sans importance.

Écrit par : Eastwood | 28/07/2016

Chacun voit midi à sa porte...du trivial à deux balles

Écrit par : snobbish | 28/07/2016

Monsieur plumenoire,

Vous écrivez: "Il semblerait que l'année 2015, malgré les événements qui ont marqué notamment la France, est une année ou le nombre a baissé pour la première fois depuis 2009!"
Il faut avoir du culot pour écrire cela quand on voit que le nombre d'attentats en 2015 est au moins TROIS fois plus élevé qu'en 2009. Certes vous reprenez telle quelle un phrase du site dont vous fournissez le lien, mais sans les guillemets.

Comme vous avez eu le culot de présenter Al-Jahiz comme un "darwiniste" alors que NULLE PART dans son oeuvre il n'est question d'évolution. Une manière de tordre les faits pour les faire entrer dans une certains conception du monde.

Écrit par : Charles | 28/07/2016

Comme d'habitude, le langage bobo; puisqu'il y a pire ailleurs, il faut accepter que nous en ayons tout autant!

La question subsidiaire dans ce raisonnement, c'est qu'on se demande vraiment, dès que l'on aura atteint les quotas similaires, mais où allons-nous pouvoir demander... le droit d'asile?

Écrit par : Corélande | 28/07/2016

@Eastwood
"C'est aussi une option de publier un blog pour son auto-satisfaction plutôt que pour passer des messages."

C'est aussi en option de me lire vous savez. Cela dit meme mon dernier message vous ne l'avez pas compris. Je crois que les Haiku ne sont pas pour vous. D'ou mon conseil. Je ne suis pas là pour donner des cours, je partage de l'information et les gens en font ce qu'ils veulent.

@Charles
"Il semblerait que l'année 2015, malgré les événements qui ont marqué notamment la France, est une année ou le nombre a baissé pour la première fois depuis 2009!"
Il faut avoir du culot pour écrire cela quand on voit que le nombre d'attentats en 2015 est au moins TROIS fois plus élevé qu'en 2009. Certes vous reprenez telle quelle un phrase du site dont vous fournissez le lien, mais sans les guillemets.

Comme vous avez eu le culot de présenter Al-Jahiz comme un "darwiniste" alors que NULLE PART dans son oeuvre il n'est question d'évolution. Une manière de tordre les faits pour les faire entrer dans une certains conception du monde."

Oh mais quel flot de haine de questionnement et de hors sujet! C'est un régal!
Alors allons-y commencçons : Le culot ! Rien que cela ! tout d'abord, "il semblerait" connaissez-vous le conditionnel et sa fonction ?
Ensuite, lorsque l'on arrive à 6 millions de mort au Congo je pense qu'en terme de chiffre de victimes, l'europe est battue à l'étranger. Je ne blame pas votre vision condionnée par TF1 et les journaux. C'est sur que les techniques de communication actuelle dépassent la génération précédente. Alors que vous croyez en politique, nous jeune génération avons compris que la politique est que du showbusiness.
D'ailleurs en parlant d'attentat, actuellement Daesh choisi ce qu'il revendique ou pas. Maintenant vous pouvez ne pas etre d'accord. Je n'apporte qu'un angle de vue. Des attentats il y en a beaucoup beaucoup et pas qu'en europe. Le but n'est pas de comparer. Il faut juste se rendre compte que le monde est en guerre et que la guerre amène cela. Les déstabilisations des gouvernements amène également à beaucoup d'attentats dont on parle peu ou pas du tout. En fait il a fallu qu'on soit frapper pour se rendre compte de ce qui se passe.
Si vous etes frappé de stupeur, définition du mot stupide normalement, c'est en soit etre frappé d'étonnement. Alors soyez frappé d'étonnement, pour ma part plus rien de m'étonne.

Quant à Al jahiz, c'est un darwiniste avant l'heure la théorie étant développé bien plus tard. Il a fait un travail scientifique exceptionnel pour son époque qui a contribué grandement à notre monde, tout comme Avéroès qui embetait bien la communauté religieuse musulmane.
Cela dit je vous conseillerai fortement de commenter un sujet précis et pas plusieurs à la fois, c'est un peu brouillon.

Bien à vous

@Corléande

Aah on garde le meilleur pour la fin...alors qu'est-ce qu'on a ?
"Comme d'habitude, le langage bobo; puisqu'il y a pire ailleurs, il faut accepter que nous en ayons tout autant!"

Il faut accepter la situation car vous ne pouvez pas la changer, c'est comme la perte d'un proche. Accepter c'est réaliser c'est avancer et avancer c'est faire ce qu'il faut pour que cela ne se reproduise.
Comme d'habitude nous avons ce type de commentaire, qui inclus une conclusion "puisque c'est pire ailleurs" qui n'est pas de moi. Connaissez-vous le déterminisme ? je ne pense pas ou si c'est le cas vous ne comprenez pas son fonctionnement. Si je ne suis pas étonné de voir des attentats c'est parce que je sais ce qu'est le déterminisme et qu'il explique à lui tout seul ce qui arrive.
Utilisez le terme Bobo tant que vous voulez. Je sais que vous etes plusieurs à peiner à essayer de mettre dans une boite ou une case. A gauche vous avez tellement essayé que cela en devient pathétique, à droite impossible car je ne suis pas un conservateur coincé à l'époque de la bougie.
C'est drole la question subsidiaire que vous posez est celle que je traite depuis 6 mois : l'exode européen futur qu'il y aura. Dans tous les cas vu que je ne serai jamais considéré suisse, ca j'ai fini par le comprendre, je m'amuserai peut etre dans mon autre pays à jouer les xénophobes anti-immigration. On va bien rire! je souhaite bonne chance à tous. Pour l'instant la vague migratoire en europe est en dessous des 40 millions de la deuxième guerre mondiale! Nos grands parents sont décidément moins des petites natures.

Écrit par : plumenoire | 28/07/2016

Sinon soyons franc...pour les fainéants qui ne croient que wikipedia...malheureusement le site ne contredit vraiment les statistiques.
Au final on m'a attaqué parce que j'ai partagé une analyse statistique qui n'allait pas dans le sens du troupeau...
"Malgré les différents attentats de l'État islamique dans différents pays occidentaux, 2015 voit marquer la première baisse de nombre d'attentats et de victimes depuis 2010. La coalition en Syrie et en Irak arrive à réduire les forces de certains groupes islamistes engagés sur le terrain. En 2015, il y a eu 11 772 attaques terroristes qui ont provoqué 28 328 décès."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27attentats_meurtriers

Enfin, celui qui a le "cul d'oser", oui Charles, regardez : l'Europe a plein de nouveaux pays!

Écrit par : plumenoire | 28/07/2016

Monsieur plumenoire,

Vous écrivez: "Oh mais quel flot de haine de questionnement et de hors sujet! C'est un régal!"
Aucune haine en moi, juste des remarques critiques. Il faut savoir accepter les critiques, non? Oui, poser des questions, c'est aussi très bien. Et c'est vous qui êtes hors sujet quand je ne mentionne pas le Congo, vu que sur ce sujet je suis entièrement d'accord avec vous. Je vous ai reproché:
1- de citer une phrase sans mettre les guillemets,
2- que la phrase que vous avez citée ne fait pas sens.
De plus c'est bien votre propre parti pris et vos préjugés (je n'emploierai pas le mot "haine"...) qui vous fait écrire que ma "vision (est) conditionnée par TF1 et les journaux", vu que je ne regarde jamais les informations à la télévision et que le seul journal auquel je suis abonné est le Canard Enchaîné.

Oui, je connais la sens du conditionnel, sauf qu'il n'y a aucun "conditionnel" dans le graphique auquel vous vous référez.

"Les déstabilisations des gouvernements amène également à beaucoup d'attentats dont on parle peu ou pas du tout."
Et je suis également 100% d'accord avec cette phrase. Alors vous pouvez laisser la "stupeur" de côté. Et je m'étonne que ce mot vienne sous votre "plume" qui est vraiment "noire", il faut croire.

Hors-sujet au sujet d'Al-Jahiz? Pas ma faute, vous avez fermé les commentaires sous ce sujet. Et il ne suffit pas d'affirmer une chose péremptoirement pour qu'elle devienne vraie. Les faits sont têtus: Al-Jahiz ne parle à AUCUN moment d'ÉVOLUTION. Naturaliste, je veux bien. Copiant des observations chez Aristote et produisant de nouvelles observations, certaines justes, d'autres erronées, oui. Mais évolutionniste, jamais. Et je vous mets au défi de démontrer qu'Al-Jahiz a produit ne fut-ce qu'un embryon d'observation impliquant une dérive des espèces les unes des autres. Du reste s'il avait nié la création, il aurait été condamné comme apostat. Et surtout pour être un "précurseur" il faut être connu de ceux qui viennent ensuite. Ce qui n'a pas été le cas.

"Au final on m'a attaqué parce que j'ai partagé une analyse statistique qui n'allait pas dans le sens du troupeau..."
Et c'est quoi le "sens du troupeau"? Ô maître!

Bien à vous également.

Écrit par : Charles | 28/07/2016

@plumenoire,

A ce stade, il est difficile de voir le bon côté de choses. Et de relativiser une situation, qui risque de mener à des conflits graves dans nos sociétés.

Il me semble compliqué de séparer les attentats en Europe d'un panorama plus vaste, qui fait froid dans le dos.

Si on veut prendre la réalité selon les statistiques que vous proposez, il faudrait observer, si cette "tendance" se confirme, où si cette année dramatique pour les Européens était juste une "embellie" passagère.

La violence a augmenté, nous ne pouvons pas l'ignorer. Ce qui se passe en Europe est une conséquence de situations très complexes, pour lesquelles les seuls Européens ne sont pas responsables.
Et je ne peux pas jeter la pierre à ceux de mes contemporains, qui ont l'impression que la violence devient très concrète, très proche et qui ne se contentent pas de chiffres abstraits.

Écrit par : Calendula | 28/07/2016

@Charles

C'est en confrontant les gens qu'on apprend a les connaitre. Ce que font d'ailleurs tous les commentateurs. Pour ma part je suis traité de gauchiste par mes adversaires, parce qu'ils réfléchissent de manière binaire. Droite ou gauche. Je ne soutiens aucun parti. La gauche et la droite mene exactement la meme politique. Dire que les socialistes ont pris une mauvaise décision, ne représente rien puisqu'un gouvernement de droite aurait fait pareil. Sarokozy est une plus grande racaille et la liste de racailles de gauche comme de droite est longue. Corléande a utilisé le terme bobo, qui est désuet périmé obsolète. Je me refuse d'etre enfermé dans une boite ou une idéologie car je ne suis pas esclave, ou devrai-je dirre j'ai la chance de ne pas l'etre génétiquement. Par contre je suis esclave de la finance comme tous le monde.
Je ne suis pas un maitre, "on peut avoir le bon message tout en étant un mauvais messager". Le terme troupeau est peut etre fort, mais j'accepte que l'etre humain possède l'instinct grégaire comme le mouton.
Je ne parle par de vous directement quand je parle de haine, mais il est fort intéressant de voir entre les lignes de la haine en ressortir. C'est comme le langage corporel, certain ne voyent pas ce qu'il communique.

Bien à vous!

@Calendula
"A ce stade, il est difficile de voir le bon côté de choses. Et de relativiser une situation, qui risque de mener à des conflits graves dans nos sociétés."
Bien entendu! Pour la majorité c'est impossible de voir le bon coté. Pour ceux qui ont l'habitude de se battre pour des petites choses, on a toujours assez d'énergie pour chercher des parades et trouver des solutions en se bougeant. D'autres pensent se bouger en votant FN.

Je pense pour ma part ne pas etre obligé dans ce cas précis de mettre des guillements du fait que j'utilise le conditionnel.

"La violence a augmenté, nous ne pouvons pas l'ignorer. Ce qui se passe en Europe est une conséquence de situations très complexes, pour lesquelles les seuls Européens ne sont pas responsables"

Les européens seuls ne sont pas responsables. Tout d'abord la majorité des conflits sont une conséquence du colonialisme. La couronne britannique a une très grande part de responsabilité. Je sais que beaucoup vont me dire (encore le colonialisme). Mais pourtant ayant grandit ici, au départ je pensais pareil, c'est vieux ca n'a plus lieu d'etre. Sauf que lorsque l'on voyage soit dans mon deuxième pays l'ile maurice et je vois la conséquence je peux comprendre que certains de mon pays ait de la haine et que moi j'en ai pas.
Par contre il est clair est net que ma vision a fini par changer. Les britannique ont déporté les chagosiens de leur iles pour refiler l'ile en bail aux USA pour une base militaire... l'Ile maurice est petit mais n'a pas peur et continuera à faire pression aux organisations internationale. Pour l'instant ces deux pays se foutent complètement de tout cela et ne veulent pas rendre cette ile contrairement a ce qu'ils ont fait croire.
Personnellement j'ai le recul d'etre un européen mais je ne peux en vouloir à mes congénères de ne pas en vouloir...ca c'est un exemple...vous faite un copié collé et vous avez le résultat. Aujourd'hui toutes les frontières qui ont bougés étaient des frontières qui avaient été fixée par l'ère coloniale.

Écrit par : plumenoire | 02/08/2016

@ plumenoire,

Ma réponse est si longue, qu'il ne faut peut-être pas la publier. Je n'en serais pas du tout vexée !!!

L'aspect colonial est effectivement un vrai problème et je ne le connais pas dans ma chair, comme cela peut être votre cas, puisque pour vous, l'Ile Maurice et son histoire sont partie de vous.
Ce que je trouve compliqué, c'est de charger l'Europe et les Européens de tout ce fardeau de la responsabilité passée. Je l'ai déjà écrit ici, mais je vais me répéter : il y a, en Europe, des pays qui n'ont jamais été soumettre qui que ce soit, parce qu'eux-mêmes étaient sous le joug d'une autre nation. P.ex. l'Irlande ou la Finlande. D'autres pays européens n'existaient peut-être même pas encore, puisque les frontières en Europe ont également été redessinées moult fois.

Certes, des Irlandais ou Finlandais miséreux ( entre autres) ont émigré au XVIIIè-XIXè siècle, comme des Suisses l'ont fait, et ont occupé des territoires dans le grand mouvement de la colonisation du continent américain ou australien. J'imagine qu'il ne reste plus grand monde pour détester ces colons-là, car malheureusement, les Aborigènes et des Amérindiens ne sont plus très nombreux et ont perdu l'emprise sur leurs terres.
Ces Européens partis pour l'Amérique ou l'Australie étaient, pour la plupart, des "réfugiés économiques", à une époque, où on pouvait refaire sa vie en bossant dur avec ses mains.
Probablement que l'histoire de Maurice serait à voir effectivement dans un tel contexte. Les colons français, anglais, néerlandais ont-ils exterminé la population locale et autochtone ou l'ont-ils soumise et dépossédée ? J'imagine que oui. Y a-t-il eu d'autres immigrants ? J'imagine que oui, vu la diversité culturelle actuelle de l'île.
Vous donnez l'exemple d'une combine tordue ourdie par des Britanniques et l'armée des USA.
C'est bien de nommer les responsables directs, afin de ne pas donner la désagréable impression que nous devions porter, en Europe, une responsabilité collective pour les agissements de certains gouvernements.
Comme si mon statut d'Européenne " de souche" était une raison pour me sentir de facto complice d'actes horribles et me condamnerait à faire partie d'un groupe qui devrait faire pénitence pendant une longue période.
Certes, mon éducation protestante me porte à la culpabilisation, on n'est jamais assez parfait, assez humble, assez dévoué ...
Mais je ne pense pas non plus être seule à trouver compliqué de se sentir en permanence en faute et redevable, surtout que je ne pense pas que les actuels dirigeants des pays belligérants au Moyen Orient ou en Afrique soient tous des victimes innocentes d'un passé plus ou moins récent et animés par des sentiments d'altruisme exemplaire et seulement en guerre à cause des anciens colonisateurs ...
Pour en revenir au sujet de vote billet et votre impression que nos contemporains européens devraient être contents de la relative baisse du nombre de de victimes, je vois les choses ainsi :
Nous avons vécu environ 70 ans sans grande guerre en Europe, ça doit être une période exceptionnellement longue.
La majorité d'entre nous n'a pas (encore) connu la guerre et nous avons de la peine à accepter qu'elle puisse à nouveau arriver chez nous.
Les agressions et tueries sont-elles les signes avant-coureurs d'événements encore plus graves ? D'où l'impression que la menace a augmenté. Les gens disent : Je ne pensais pas, que ça pouvait arriver dans mon petit village, dans mon train, dans mon centre commercial.
La télé nous a habitués aux images des catastrophes lointaines, il est impossible d'être en permanence en deuil, à cause de toutes les mauvaises nouvelles, à commencer par les tremblements de terre ou éruptions volcaniques.
Le proche nous touche davantage, c'est terrible, mais est-ce vraiment inexcusablement égoïste ? Encore une raison de se culpabiliser collectivement ?

On nous dit, que le jour où les pays européens engagés en Syrie se retirent, les attentats cesseront. Je n'y crois pas vraiment, je pense que la situation est bien plus compliquée que cela.
Il y a, en Europe, des jeunes gens avec un besoin très fort de vengeance et qui pensent que la tuerie est un bon moyen de punir, au hasard, des gens qui ne vivent pas la même chose qu'eux. Ils décident qui doit mourir, selon des critères de plus en plus inqualifiables, pour lesquels la religion joue un rôle de premier ordre. Pourquoi justement cette religion-là ? Pourquoi maintenant ?
Comment est-ce que ça pourrait s'arrêter net, juste parce que la guerre contre Daech serait abandonnée ?

Écrit par : Calendula | 03/08/2016

@calendula

Il n'y a pas de problème, tout est publié chez moi contrairement à d'autres incapable de faire face a des différents postionnements. Etant plutot libertaire, je me sens trop à l'étroit pour penser politique classique droit et PS "qui rangent leur promesse dans des sacs hermes" Ca c'est la bobo attitude. Elle est partout!

"L'aspect colonial est effectivement un vrai problème et je ne le connais pas dans ma chair, comme cela peut être votre cas, puisque pour vous, l'Ile Maurice et son histoire sont partie de vous.
Ce que je trouve compliqué, c'est de charger l'Europe et les Européens de tout ce fardeau de la responsabilité passée"

Ce sentiment je le comprends et ce n'est pas mon but justement de le faire porter. Pour ma part j'ai grandi ici comme un européen qui ressent la meme chose, je ne suis pas responsable. On ne va pas refaire l'Histoire. Mais comme vous l'avez dit, dans mes gènes il y a des choses et ces choses quand on les découvre on comprend bien mieux le résultat d'aujourd'hui. Nous ne sommes plus dans un monde colonialiste mais post-colonial. Ce qui veut dire que les anciennes colonies ne jouent pas avec les memes règles.
De plus je me suis demandé pendant longtemps comment pouvions nous etre raciste entre "noir". La raison est simple et je l'ai appris plus tard. La colonisation a éduqué des indigènes selon des règles extérieur. C'est a dire que l'on a imposé aux gens de se juger aussi en fonction des couleurs. (je ne suis pas forcément bien vu comme métis là-bas et ici on en parle pas)

Laissez cette réflexion macérer pendant des années. Bien entendu entre temps les colons sont partis et réussir à dépasser ce que l'on a appris sur plusieurs générations c'est très compliqué.

L'Ile maurice a une histoire plus que particulière. Elle ne possède aucun indigène à la base. Tout ses habitants y ont été "importés" et "parqué". La lute pour l'indépendance a été un chantage (bien entendu inconnu du grand public). Le résultat est qu'aujourd'hui on essaye d'attirer l'attention international pour récupérer des terres qui nous appartiennent et de faire en sorte que des gens chassés de chez eux puisses y retourner.

Les euopéens, vous comme moi, sont en parti responsables. Pas pour le passé, mais pour le présent. On m'a fait la reflexion que tous les palestiniens étaient pour le HAMAS a cause des votations, ce qui est totalement faux, les gens votent hamas comme ils votent FN en France. Vous savez l'Europe est toujours vu en exemple dans les autres pays mais de voir que ces mangifiques institutions ne pas fonctionner ou donner raison au plus fort quelle conclusion peut on tirer ? C'est pas nous qui permettons de laisser des repris de justice au pouvoir ?
Que penser intérieurement lorsque l'on vante Louis XIV (responsable des déficites financiers de la France et qui conduira à la revolution francaise) qui est l'inventeur du code noir. Je ne sais pas si vous savez ce que c'est : des directives de comment traiter les esclaves. Je peux vous dire que j'en ai quasi aucun souvenir lors de mon passage en ecole privée française.

Je répète que mon but n'est pas de charger les européens mais d essayer d'expliquer pourquoi c'est compliqué cette relation. il n'y a jamais eu de réconciliation. Pire encore, quand on regarde les liens tissés entre la France depuis De Gaule à aujourd'hui, la France a placé tous les gens qu'elle voulait en touchant de l'argent au passage. Le réseauFrancafric mis en place par jacques Foccard, laisse songeur sur beaucoup de chose.

Daech c'est plus particulier. C'est invention suite à la chute d'un régime. Nous vivons une époque ou il est possible de faire chuter un régime et d'aider à ce que le pays ne sombre pas dans le chaos. Regardez le film "la guerre selon charlie wilson". La conclusion c'est que l'on avait tellement d'argent pour bombarder mais rien pour reconstruire et stabiliser. Ce film résume très bien ce que nous vivons.
Actuellement le seul leitmotiv de Daech c'est de proner la présence occidentale sur le sol. Si on avait retiré les troupes et fait en sorte de stabiliser le pays on y serait pas arrivé. Je dirai meme qu'il est trop tard. Et comme je l'ai dit, je pense que ces tristes événements continueront et je ne serai plus là.
Le problème de la jeunesse est autre. Il y a toute la frange de fils d'immigré qui vivent mal en France. J'ai la chance de cotoyé une famille importante algérienne je ne donnerai pas plus de détail. Plus laic il n'y a pas. Ils sont Kabils. Une cousine de la famille vit en France depuis des années. Elle visite un appartement, aucun problème la propriétaire lui fait comprendre que ca va jouer. Normal la fille est grande et rousse. Sauf que le soir en se présentant sous son nom, l'appartement était déjà loué...

J'ai souvent pas compris ces problèmes là plus jeune mais bizarrement depuis la trentaine, je subis certaines choses que je ne vivais pas avant mais qui sont dû à toute cette tension existante.
Je ne veux accuser personne, nous sommes en plein déterminisme. Mais je citerai Albert Einstein qui aurait dit ceci "Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire".

Et c'est ce que je pense. Je crois vous avoir battu en terme de longueur.

Bien à vous!

Écrit par : plumenoire | 04/08/2016

@ plumenoire,

Vous êtes très galant d'écrire un commentaire plus long ! Cela me tranquillise par rapport à ma loquacité scripturale ;-))))

Nous sommes donc d'accord sur plusieurs points ( impossible culpabilité collective, p.ex.)

Je ne pourrai pas connaître la condition de la personne métisse ou noire et essaye donc d'écouter et observer. En 37 ans d'enseignement j'ai pu voir beaucoup de situations et constater, combien les enfants vivaient leur couleur de peau ou origine lointaine différemment, selon qu'ils étaient adoptés ou pas, à Genève depuis toujours ou arrivés tout récemment, et étonnamment : selon qu'ils étaient fille ou garçon.
Les filles semblent mieux assumer leur différence et elles sont amies avec d'autres filles, sans préférence de couleur de peau. En revanche, les garçons ont tendance à se retrouver entre eux. Je n'ai pas de bonne explication à ça, c'est une observation et n'est pas à 100% exacte.
Le problème de la recherche d'appartement est malheureusement une réalité. Toutefois, on peut observer que les personnes appartenant aux "minorités visibles" finissent par être logés, probablement par l'intermédiaire des services sociaux.
Souvent, l'origine extra-européenne est doublée d'un statut social modeste, ce qui n'arrange pas les choses.

La différence est difficile à vivre par définition.
( Je pense à la situation très difficile des albinos dans des pays Africains et toutes les superstitions liées à la couleur bizarre.)

Vous semblez penser que le racisme a été inventé par les colons blancs, qu'ils ont donné des idées aux Africains, et que tous les règlements et autres pratiques codifiées auraient induit des attitudes discriminatoires entre "noirs".
Je pense que c'est réducteur.
Sans être une grande spécialiste de la question, je sais que les différences entre clans, peuples, tribus, ethnies, religions ont toujours existé et que les luttes pour les terrains de chasse, les terres à cultiver, les zones de pêche et toutes les ressources ont toujours causé des conflits. La couleur de peau peut être un indicateur de différence, mais ce n'est pas le seul.
Quand j'ai appris, il y a déjà longtemps de ça, par un ami mauritanien noir, qu'il était considéré comme inférieur par ses compatriotes du type arabe, je suis tombée de haut. Jusqu'à là, j'avais vécu dans l'idée, qu'il fallait être "blanc", pour donner tant d'importance à la couleur de peau.
J'ai l'impression que l'on perd beaucoup de temps et d'énergie avec ça, mais qu'en réalité, c'est un prétexte pour justifier une domination ou alors pour expliquer des échecs, qui ont peut-être d'autres raisons.
En sanctionnant des fautes d'un élève non-blanc ou musulman, je me mettais en situation d'être traitée de raciste. Comme si le règlement n'était pas le même pour tous !
C'était bien sûr l'occasion de préciser certaines choses, mais aussi très usant et un peu inquiétant. Je me faisais du souci pour ces élèves-là, car leur avenir me semblait bien sombre et compliqué.
Cela me permettait de comprendre quelque chose de leur façon d'envisager la vie. Déjà que leurs camarades avaient de la peine à accepter les punitions ou mauvaises notes, mais les enfants d'origine non-européenne visible ajoutaient un sentiment d'injustice supplémentaire ( et inutile ) à leur fardeau !
Avec les filles, on pouvait souvent en rire, mais avec les garçons, c'était plus difficile. Il fallait éviter à tout prix l'idée que l'on puisse ( en plus !) se moquer d'eux.
Tout cela pour dire, qu'il y a beaucoup de pièges et qu'il est impossible d'effectuer un parcours sans fautes.
Il me semble qu'il ne serait pas inutile de mettre en avant tous les enfants d'immigrés aux noms "à coucher dehors" et au physique dévoilant des origines non-européennes qui ont réussi dans la vie, ici en Europe. Car il y en a beaucoup, même en France !
Il serait tellement intéressant de savoir, ce qui, selon eux, leur a permis de surmonter les obstacles et de faire marcher l'ascenseur social, qui de nos jours est bien grippé, même pour le enfants blancs d'origine modeste.

Écrit par : Calendula | 04/08/2016

@ Calendula

Soyez en rassuré. Dans la vraie vie je parle beaucoup! ;-)

Vous soulevez des choses intéressantes grace à votre expérience. Et comme vous dites je pense qu'il y a toujours des codes!
Oui c'est réducteur si on se limite à cela. Je ne décris que la situation et le mécanisme pour la conséquence d'aujourd'hui entre l'Afrique et l'Europe. Nous sommes juste au bout de ce processus.
D'autres processus existent avec d'autres codes partout. La couleur de peau ou la religion ne sont pas essentielles pour créer l'exclusion. Le sujet est intéressant et vaste et je n'oserai pas aller sur les comportements car je ne maitrise pas le sujet. On va dire que je suis toujours en apprentissage via mon activité professionnelle.
A l'école des paquis, que j'ai fréquenté en plusieurs fois, nous étions beaucoup d'étranger (bien que je sois suisse et mauricien) on avait aucune considération entre les uns les autres. A mon souvenir on avait des italiens, espagnols, portugais, et un soudanais un indien une syrienne et suisse bien entendu. Notre clan des garçons était celui de la classe et nos ennemis étaient forcément la classe d'a coté. Mais aucune haine. D'ailleurs beaucoup étaient des amis. Il ne faut pas oublier que gosse il y a l'imaginaire et encore des codes forcément influencé par le monde adulte mais avec l'innocence bonne ou mauvaise de l'enfant.
Pour terminer, je dirai si les colons étaient venus avec un autre type de dieu, disons un dieu avec un énorme phallus (vu que notre société était patriarcal et encore aujourd'hui) et qu'ils avaient voulu comparé, l'exclusion aurait été autre. Au final le racisme ne se défini pas par la couleur.

Bon week end

Écrit par : plumenoire | 05/08/2016

Les commentaires sont fermés.