12/06/2017

La culture rapporte plus à Genève que son Horlogerie !

Bonjour,

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pondu quelques lignes. Les événements actuelles étant ce qu'ils sont, c'est à dire, il ne se passe pas grand-chose.

Mais que dire de cet article http://www.tdg.ch/culture/La-culture-poids-lourd-de-l-eco...

Oui vous avez bien lu la culture génère 4,6 milliards de valeur ajoutée et 6% des emplois du canton, ce qui place le domaine de la culture devant l'Horlogerie mais derrière la finance. Et pourtant la droite n'arrête pas de dire que c'est du gaspillage!

Alors oui je suis déjà désolé d'entendre ce type d'argument venant de la droite, sachant que nos gouvernants de gauche ne sont pas mieux : tout simplement identique dans l'immobilisme.

Du gaspillage ? Vous voulez un exemple de gaspillage ? Cela s'appelait fêtes de Genève ! On s'est dit qu'au lieu de laisser des civils s'organiser en comité pour faire un événement de cet ampleur, on a préféré laisser une personne extérieur et beaucoup trop loin de la réalité de la vie et des gens. Moralité on a faut un festival pour riches touristes qui ne sont jamais sortis de l'usine à riche. Résultat : 3,2 millions, soit 60% de plus que les 2 millions de déficit http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Les-Fetes-de-Gene....

Il serait temps d'avoir enfin de la bonne foi. Les 250 millions alloués à la culture rapporte plus que vos pseudos événements dont vous êtes incapables de d'organiser. Mais il y a des gens qui pensent que nos politiciens sont bons, et que c'est qu'une question de bord politique. C'est totalement faux, une bonne personne l'est uniquement si elle veut faire les choses biens, son bord politique n'a rien à voir. Utiliser cet argument est totalement hors sujet, il sert à simplifier. Il a pour but de s'inscrire dans l'immobilisme de la génération précédente.

Moi qui suis taxé de gauchiste, je peux tout à fait de parler de création de richesse, c'est bien ce que je fais, sans pour autant avoir sponsorisé une société mafieuse, ou vendu des produits toxiques ou autres. En réalité être honnête n'est pas un intérêt partagé par tous le monde. En attendant, c'est grâce à l'intervention de pleins d'associations et autres lieux festifs alternatifs toute l'année, que les genevois ont la chance d'avoir accès à la culture. L'Etat au final n'étant qu'une personne morale qui sponsorise, tout en râlant des millions injectés (un conseil, arrêtez de tous mettre dans le grand théâtre), mais qui rapportent plus que sa propre horlogerie, sachant que les horlogers ont leur histoire et avait leur quartier déjà au 18ème siècle : un coup du sort!

Donc mon conseil à nos politiciens de gauche comme de droite confondu, qui se confondent dans leur conformisme, interrogez-vous, aller vous interesser au tissu culturel genevois au lieu d'avoir des pseudo visions ultra libéral, qui consiste à faire quelque chose de clinclant, en espérant que l'affluence soit au rendez-vous. Si vous obter pour cette façon de faire, je préfère avoir madame soleil comme ministre de la culture.

Donc mon conseil à nos politiciens de gauche comme de droite, confondu avec leur conformisme, interessez-vous au tissu culturel local, interessez-vous aux associations existantes qui connaissent bien leur travail, analysez mieux ou injecter l'argent, plutot que faire des événements clincant ou l'on va espérer que des gens fortunés vont venir. La république de Genève n'est pas au mains de madame soleil, mais c'est tout comme!

Les commentaires sont fermés.