22/09/2015

Quand le libéralisme veut faire du social dans la téléphonie mobile

Voilà bien deux termes qui ne vont pas ensembles, compte tenu de la situation actuelle du monde et des instincts que l'Homme a développé!

Je fustigeais il y a quelques mois mon plus grand détracteur, qui continue malgré lui sa censure, vive la liberté, le mythe de la concurrence. Autant elle existe sur le marché des PME mais au niveau des très grandes structures, elles préfèrent simplement se partager le gateau en nous faisant payer des tarifs exorbitants. Mais le suisse aime cela. Dès qu'une entreprise est prise de priapisme (érection douleureuse), le suisse se jette dessus. Et c'est ainsi qu'il accouche d'une douleureuse facture de médicaments plus cher que dans les autres pays ; la téléphonie mobile a ce problème depuis la fin des années 90. Vous vous rappelez à cette époque ou swisscom vous faisait payer les communications entrantes!

On apprend ce jour que Sunrise va biffer 175 emplois! Fichtre! Vont-ils mal ? non il semblerait qu'ils aient encore de la marge avec le tarif des roaming. Mais alors que se passe-t-il ? "Un plan social équitable est instauré pour tous les salariés concernés, en coopération avec les représentants du personnel et le syndicat syndicom, précise le communiqué." http://www.tdg.ch/economie/operateur-sunrise-supprimer-17...

En fait la solution à la question est dans le texte. Pourquoi baisser ses charges urgemment ? "D'une manière plus générale, l'opérateur explique évoluer dans un marché suisse des télécommunications «en constante évolution». C'est pourquoi, il rappelle avoir lancé au premier trimestre 2015 une «initiative pour rationaliser et simplifier ses produits et processus», dans le  contexte de sa cotation à la Bourse suisse."

Ahaaaa cotée en bourse depuis février de cette année. Donc effectivement, à juste titre, l'entreprise fait ce qu'elle veut, elle veut dégraisser pour être compétitive sur l'ignoble marché de la bourse. Dès lors, on va adapter son vocabulaire (on apprend a pondérer un discours) on va parler de plan social...mais quel plan social ? vous voulez parler que vous allez virer des gens en leur donnant une indemnité...Donc utilisez le terme les gens toucheront une indemnité de licenciement, ce qui serait plus juste. Mais non on fait un plan social, on y invite des syndicats (autre organe détournée pour faire lacher de l'argent à des entreprises afin de calmer les esprits).

Je ne dirai qu'une chose, faite-le, je suis à 200%! Cette déshumanisation est la première cause qui provoquera la chute de cette course vers l'argent. En attendant je ne peux pas m'empêcher de rire de voir les plus fervants croyants à ce système, voir leur mère-patrie-système s'effriter de jour en jour. Petit à petit l'acidité de l'estomac va gagner du terrain et les ulcères apparaitront. Quand le cancer sera généralisé il sera trop tard et moi je continuerai d'écrire mais au soleil.

 

21/09/2015

Ahmed Mohamed, 14 ans et terroriste où comment le 11 septembre a fait perdre le bon sens

Plus jamais de 11 septembre pouvions-nous lire! Oui il serait préférable que ce type d'évènement ne se reproduise pas mais pourtant j'ai la certitude que ceci continuera quoi qu'il arrive. La peur de l'autre ayant pris le dessus, il est clair que les extrêmistes (religieux ou patriotistes) continueront leur bonhomme de chemin avec la haine que l'on cultive à la chaine!

Cependant, en y réfléchissant bien, depuis 14 ans le nombre de morts aux USA, et même dernièrement, est plus dues à ses propres citoyens. Qu'ils soient policiers ou journalistes le constat est là le patriot act nuit toujours plus à la santé des américains.

Je ferai l'impasse sur ces enfants de 6 ou 7 ans qui se retrouve sur des listes noirs (on peut être terroriste à cet age aus USA) et de l'abandon du bon sens dans ce pays qui l'a perdu le 12 septembre 2001.

La dernière histoire est celle du petit Ahmed Mohamed de 14 ans. Les parents de ce derniers sont inconscient de lui avoir donné un nom pareil car automatiquement il fait peur. Il fait tellement peur que ce dernier présente lundi de la semaine dernière à l'école avec un réveil, qu'il a fabriqué de ses propres mains. L'objet se retrouvera confisqué, et l'enfant interrogé dans une salle avec 5 policiers, puis fouillé, empreintes relevées et même un sympathique shooting photo. Heureusement que la fabrication de réveil matin n'est pas punissable par la loi, car on peut imaginer que l'endant aurait pu finir dans un établissement spécialisé. Ce dernier avait eu l'interdiction de téléphoner à ses parents (vive les droits!) pendant son inerrogatoire. Je me demande combien de parents auraient accepté cette situation.

La moralité est belle! Devant cette incohérance et dans la volonté de ne perdre la face, l'enfant finira par être exclus quand même 3 jours de l'étalbissement.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/etat...

Pour les révendicateurs de liberté, ce type d'événement est un anecdote qui dénote un problème dans ce concept. Le nombre de personnes criant liberté a toujours été supérieur à celui du nombre de ceux qui ont compris ce que c'est et l'histoire continue!

01/09/2015

La politique de sécurité aux USA

Vous avez tous vu cet affreux événement : deux journalistes tués en direct. Cette année 2015 a été riche en matière de mort par arme à feu aux USA. A chaque fois, le débat de la réglementation de la vente d'arme est relancé.

Si les américains sont si attachés à leurs armes c'est en rapport avec le deuxième amendement qui donne le droit d'avoir une arme. A l'époque ou celui-ci avait été écrit, c'était en cas d'attaque de l'armées anglaise, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. On peut tracer un paralèlle avec la polygamie dans l'Islam. Le contexte d'époque était différent (il y avait moins d'hommes et des guerres) et les musulmans qui le pratiquent se font rare. Mais revenons au deuxième amendement ; devant l'impossibilité d'évoluer avec son temps, la vrai raison actuelle de garder cet amendement complètement obsolète est simplement économique. Mais on hésitera pas a utiliser l' image tronquée du patriotisme. Simple opération de communication de la NRA.

Sinon une autre question se pose : les USA ont mis en place un nombre de procédure de protocole contre le terrorisme sur son territoire. Mais on si on regarde de près le premier problème de mort aux USA est avec sa propre population. 

Entre 2001 et 2015 la politique est parti tantôt à droite et tantôt à gauche, sans changement, comme je l'avais annoncé. Obama a même tué, grâce à ses drone, plus de vie humaine que G.W. Bush. Oui le prix nobel de la paix! Je ne peux que continuer d'encourager les personnes qui se vantent d'avoir acquis un prix Nobel ; lui aussi est devenu économique.