08/06/2015

Le traitre de Edward Snowden!

Bonjour à tous !

Ces quelques jours de beaux ne m'ont pas complètement éloigné du clavier. En effet, il en faudrait plus en terme de commentateurs mal intentionné pour me faire changer d'avis.

Ma copine avait eu la bonne idée, d'enregistrer le documentaire proposé par la RTS sur Edward Joseph Snowden. Vous noterez que j'ai bien fait mention de son deuxième prénom, Joseph!

Edward est un traitre aux yeux des USA et de toutes les personnes qui soutiennent "la politque de l'adminstration américaine". En passant, le jeu des chaises musicales politiques aux USA, n'a guère de différence entre républicain et démocrate contenu du fait que les responsables dans les différentes administrations demeurent plus ou moins toujours les mêmes, bien que l'étiquette du président change. Il faut bien faire croire aux incrédules. C'est un traitre tout simplement parce qu'il a décidé de faire des révélations sur son travail, classé top secret! Car oui aux USA et dans n'importe quel pays du monde, un top secret, est une information sensible. Je me rappelle dès cet instant, qu'il en ait pareil pour moi dans l'instruction de mon arme principal. Mais la question sur l'affaire Snowden est de se demander si l'Etat cache des choses pour l'intérêt de l'Etat ou l'intérêt du peuple ? Dès cette question posée, je peux vous donner la réponse qui est la même dans tous les pays du monde. Qu'ils soient communistes, socialistes, libéraux, la raison d'Etat prime sur tout!

Depuis, les nombreuses révélations faites par ce dernier, la réflexion sur la violation des données commence gentiment à faire leur chemin. La Suisse, ce pays qui parait-il n'intéresse personne, selon le citoyen lambda, aurait été aussi écouté. Réaction pour certain, je n'ai rien à caché, donc complice de loi liberticide, ou réaction suite à l'atteinte à sa propre liberté. Les USA sont devenus un pays libre sur écoute. Les libertés tant pronées sont devenus un épouvantail sur lequel se référer en cas de critique du pays. On campe sur une image, sur des acquis. Sauf que tous les événements de ces dernières années, nous démontrent gentiment que les USA prennent le chemin du totalitarisme.

Mais un totalitarisme d'amateurs. Entre les agents du FBI ou de la CIA qui perdent des documents, ou une entitée qui perd 3000 milliard de dollars sans savoir ce qu'il en est. D'après, le recit de la traque snowden, il apparait que les USA s'étaient trompés également de deuxième prénom dans le mandat d'arrêt contre lui, ce qui a permi sa fuite vers la Russie. Contrairement à ce que l'on pense, il n'a rien remis aux Russes. D'ailleurs, à l'issue de la rencontre avec les russes, les russes ne voudront pas de lui non plus. Mais il habite en Russie me diriez-vous ? oui mais comment cela s'est passé ?

Le président bolivien Evo MORALES était tout disposé à l'accueillir dans son pays. Oui ce pays de traitre qui a lui aussi subit l'impérialisme américain depuis des années. Julien Assange de wikileaks, vous savez cet autre traitre qui a mis en lumière beaucoup de disfonctionnement au niveau mondial a joué un super coup au américain. Ces derniers le pensant hors jeu au consulat d'Equateur, auraient dû envisager toutes éventualité au lieu de cela, le meilleur pays du monde s'est fait berné. 

Un informateur d'Assange au sein de l'armée américaine lui avait rapporté ceci : il est hors de question que les USA laisse Snowden en vie. En cas de départ par jet privé, ils étaient prêt à abattare l'avion. Un avion présidentiel, la pensée devenait hésitante et quant à un avion de ligne normal la piste n'était toujours pas abandonnée et par conséquent il aurait tout aussi pu être abattu mais avec quelques réserves! C'est presque à se demander si il n'y a pas de rapport avec certaines catastrophes aériennes. Au final, les USA ont fait pression en Europe. Dès lors, la France, l'Italie ont fermé leur espace aérien sous la pression de leur maître. L'avion a du se poser à Vienne en urgence. Cela a fait scandale. On retient un président au sol.... Sauf que pas de Snowden dans l'avion... dès ce moment là, les russes proposèrent l'asile à Snowden.

Les USA se sont fait avoir dans ce jeu d'échec. De plus, cette situation ne se serait jamais passée si justement les USA n'avaient rien à se reprocher, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui avec toutes les révélations que l'on a fait depuis. Il est important de mettre de coté, les habitants qui y vivent et la caste de dirigeante qui pourrie la politique de ce pays. Il n'y a qu'à voir qui sera à la prochaine présidentielle..encore les mêmes familles... les pères fondateurs doivent essayer, à l'heure actuelle, de sortir de leurs tombes, afin d'être enterré dans un pays qui respire la liberté.

 

04/06/2015

Première promesse de la maire de Barcelone

Je ne vais pas encore faire état de l'Echec des partis traditionnels. J'ai suffisamment parler de cela et de ce qui allait se passer. Une radicalisation aux extrêmes. Je crois qu'en ouvrant les yeux on ne peut pas l'ignorer.

Les croyants (en la politique) se déchirent de plus belle. La nouvelle vague gauche en Espagne a trouvé sa place naturellement. Les indignés y étant pour beaucoup, vous savez ce groupe dont vous disiez que le mouvement s'était éteind. Il faudrait revoir vos fiches!

Géo m'a qualifié de phare qui éclaire l'occident! Je veux bien être un phare...mais celui de l'occident pas trop. Disons que je préfère éviter de bosser pour un groupe de personne qui court à la faillite! Ne soyez pas jaloux monsieur géo, on a tous un jour ou l'autre un éclair de génie pour décoder ce qui se passe ; mais revenons à nos moutons.

Donc la nouvelle maire issue de podemos a promis de diviser son salaire par 5! Alors on dira que c'est une très belle opération de communication. Nous sommes habitués dans les partis traditionnels à ce genr de promesses (cumule des mandats en France par exemple....ca a pris du temps). Il faudra voir si ceci se réalise sur le terrain. Je rappelle que l'Espagne est un pays ruiné par la crise et par ses dirigeants. En matière de corruption, droite et gauche sont à égalité. Déjà que dans les idées il y a peu de différence entre "la gauche bobo et la droite bobard". On peut être contre podemos (dont l'action n'est pas encore jugeable) mais on peut se dire c'est les seuls qui proposent de l'honnêté en étant anti-corruption. Reste à voir...

Pour info le maire indépendandiste conservateur sortant, touchait 12'000 euros par mois.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/06/02/20002-20150...

 

28/05/2015

FIFA 16 le nouveau jeu qui va cartonner!

J'ai beau raler on finit pas penser que j'aime pas la vie. Que je suis un frustré jaloux de gaucho.

Frustrer serait déjà impossible, la vie est un jeu pour moi. Je joue également à une certaine quantité de jeux. Qu'ils soient sur plateau, vidéos, jeu de rôle (le vrai avec des potes autour d'une table), le grandeur nature (celui ou l'on jour en vrai en personnage). Je pourrai en sortir des tonnes mais qui ne dirait pas grand chose à des non-initiés. Je pourrais dire que je joue entre à l'appel de Cthulu. Les littéraires penserons lovecraft à juste titre.

Bien que j'ai mon FIFA 14 à la maison (pour si jamais un pote passe), par amour du jeu, je n'ai jamais cautionner la politique de la FIFA. Le bon sens pousse aussi à dire qu'il faut être aveugle pour ne pas voir que c'est une organisation maffieuse. Qu'il est drole de voir la moitié de la population mondiale qui rit et qui trouve ce qui se passe totalement normal. La justice a été tellement plus lente que la réflexion humaine.  

Sur ce coup là, on peut dire merci les USA de faire un travail laissé à l'abandon par nos autorités. Car autant le dire, le monde entier cautionne une entité maffieuse, dictatoriale. Sepp Blatter a presque son propre culte de la personnalité. Sans compter que monsieur Blatter et cie ont sur les mains la mort de milliers personnes au Qatar. Mais cela n'empechera pas le peuple de la regarder...ou peut être pas sait-on jamais.

On rajoutera la liste des complices financiers, c'est marrant, c'est toujours les mêmes. On parle de plus d'une douzaine de banques :

JP Morgan Chase,

Citigroup, Bank of America,

Barclays

HSBC

"ont notamment été utilisées par les personnes inculpées, selon l'acte d'accusation". Ce qui veut dire qu'elles n'étaient pas forcément au courant. Par contre si on regarde le pédigré des ces établissements, ce n'est pas des banques qui sentent l'eau bénite.

La FIFA dans la tourmente tout ce que je voulais. Maintenant il est temps de se tourner vers autre chose...la prochaine crise...mais pour cela attendons la fin de l'été, il peut se passer plein de chose avant.