19/05/2015

L'UDC dans l'immobilisme aussi...

L'UDC a encore ouvert sa gueule et tous les moutons vont bêler!!!

Le nouveau cheval de bataille est de déloger la conseillère fédérale socialiste. Il faudra d'ailleurs que l'on me dise quelle politique socialiste ? Ah j'ai trouvé ! Sieur Corto m'avait déclaré y a quelques mois que chaque citoyen genevois paie plus de CHF 5000.- pour l'Hospice. Connaissnt les chiffres c'était impossible et de plus si on multiplie ce montant par le nombre d'habitants, on dépasse le budget annuel de la France.

A la vue de ce parti et de ses revendications, je pense leur avoir trouvé un journal à leur hauteur ; le matin. Selon l'UDC voilà ce qu'il faudrait faire :

-L'UDC a donc élaboré deux initiatives parlementaires censées faire le ménage. L'une demande la suppression de l'aide d'urgence accordée aux étrangers séjournant illégalement en Suisse. La deuxième vise à restreindre au maximum les possibilités d'asile et les voies de recours des demandeurs.

-Elle prévoit aussi de placer les requérants «dans des centres de contrôle en Suisse et à l'étranger» et dans des centres fermés en cas de «comportement asocial ou délictueux». Les prestations d'entretien devraient être accordées en nature et non en espèces.

http://www.lematin.ch/loisirs/udc-lance-offensive-simonet...

La notion illégale doit être expliqué car peu de gens peuvent comprendre. Les illégaux sont des gens que l'ont ne voit pas qui travaillent au noir et qui ne demandent pas d'aide, car ce n'est pas dans leur intérêt. Sauf que dans ce cas, j'ai très bien compris que l'on voulait parler de gens déboutés qui sont censés quitter le territoire depuis bien longtemps. Dire que tous allait bien sous BLOCHER est une débilité. Il y a des gens qui sont là depuis 2000. Monsieur Blocher n'a rien fait de plus que les autres. A part peut être une bonne idée, celle de fusionner les services. Mais il reste du pain sur la planche. Car les lourdeurs administratives sont présentes et ce n'est ni la droite ni gauche qui ont réussi à dynamiser ce problème.

J'ai beau être perçu, à tord, comme socialiste, mes idées aux niveaux de l'asile contenteraient beaucoup de gens. Je suis pour le renvoi des personnes qui ont eu une décision négative, car cela fait parti du processus. Par contre je suis contre la volonté de la Suisse qui est : donner de l'argent en espérant que les gens partent. Vous pourrez faire toutes les lois, il faut juste appliquer les lois actuelles et rien de plus. Il est inutile de faire un énènième référundum qui prendra du temps et de l'argent et qui servira à faire mousser le prochain menteur au département. Dans ma pensée, il est drole de voir qu'un vrai professionnel, en la personne de Jean-Noël Wetterwald, qui a été délégué du HCR pendant trente-trois ans partage la même vision. Dans un article du temps il se confit et dit ceci :

– Approuvez-vous la politique de Simonetta Sommaruga, qui vise, à travers sa vaste réforme, le traitement de 60% des dossiers des requérants dans les centres d’enregistrement fédéraux en 100-140 jours?

– Je n’ai rien contre l’accélération de la procédure d’asile. Il est aussi dans l’intérêt d’une personne déboutée d’être fixée plus rapidement sur son sort. Certaines décisions sont bien trop longues; parfois, elles ne tombent qu’après plusieurs années. Mais je ne cache pas que j’ai fait partie de la minorité à avoir soutenu le référendum contre les mesures urgentes votées le 9 juin 2013, qui consacraient notamment la fin des demandes d’asile dans les ambassades.

– Vous êtes favorable à l’accélération de la procédure, tout en vous opposant au projet de la cheffe de Justice et police… Une manière de dire que vous ne lui faites pas confiance pour y arriver de manière humaine et équitable?

– Non, je pense que le fond de la réforme est bon. Je ne fais pas partie de ceux qui disent que nous devons accueillir tous les migrants; le retour d’un requérant débouté fait partie de la procédure. Mais ces mesures votées en juin 2013 ne devaient pas être décrétées «urgentes»: l’hystérie qui domine dans ce débat est néfaste. Elle ne fait qu’augmenter la méfiance systématique envers les réfugiés. Il est aussi faux de dire que la longueur des procédures est due uniquement aux dossiers des requérants: elle est aussi le résultat de lourdeurs administratives. Il faut le dire. 

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/f1da3068-11d0-11e4-befc-d...

Que dire de plus. Tout a été dit. Il suffit de le faire. Il faut être dans l'action. Il n'y a rien de socialiste dans la volonté d'accélérer les choses. Je dirai même que c'est peut être une des meilleurs idées que l'on a eu en Suisse depuis 15 ans. Prêter attention à ces querelles ne rapproche pas de la réalité du terrain. N'oublions pas que nous entrons dans l'ère des élections et donc au festival du mensonge ou festival de l'immobilisme.

 

13/05/2015

Quant une catégorie de muslumans devient l'une des minorités les plus persécutés au monde

La réponse à cette question va mettre à mal toutes les théories conspiratrices des fabulateurs du moyen orient! Messieurs il est temps de d'avaler la pilule. En même temps avec le long week end de congé que nous avons, ca va aider. Pauvre de vous, je vous plains.

En effet, on entend que l'Islam complote pour conquérir le monde. Je dirai plutot que les politiques que nous avons au pouvoir font tout pour que l'aile la plus radicale de l'islam s'implante , car qu'on est au pouvoir, dans la configuration actuelle, il est important de conserver un ennemi potentiel au territoire. Hollande n'a jamais été plus haut dans les sondages lors d'attaques terroristes.

Pourtant l'une des minorités au monde la plus persécutée s'appelle les Rohingya :

"descendants lointains de commerçants et de soldats arabes, mongols, turcs, bengalis, voire portugais, se sont convertis à l'Islam au XVe siècle, alors qu'à l'époque la région était un État vassal du Bengale[" http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_Rohingya

Dès le 20ème siècle les persécutions commencent :

Les japonais et les birmans commencère le travail et en 1942 nous pouvons déjà voir que le chiffre de 100'000 morts est avancé. Sans compter la torture. 22'000 personnes se réfugieront en Indes.  Puis en 1978 un autre exode vers le Bangladesh de 200'000 presonnes pour échaper aux persécutions. En 1991-1992 deuxième gros exode 260'000 personnes qui partent dû à la mise en place de travaux forcés. A savoir que les birmans les considèrent comme clandestins, alors que eux refute cet argument puisqu'ils vivent dans la région depuis très longtemps.

En 2012, pour ceux qui ne sont pas atteind d'alzheimer. comme j'ai l'habitude de voir, il y a eu encore des affrontements entre boudistes et musulmans faisant blessés et morts malheureusement.

En conclusion, les a prioris de nos experts de l'Islam démontrent une fois de plus une chose : l'être humain est ce qu'il est. Il peut être doté de la religion la plus "peacefull" du monde, pourtant des extrèmistes boudistes existent également. Il y a bien des salafistes avec des bibles tout comme il y a des extrêmistes juifs. Dès lors, il serait judicieux de mettre plus de justice dans ses propos et de réfléchir. Les personnes qui préfère toujours mettre les problèmes sur le dos des musulmans, sont simplement dénués de visions critiques.

Je crois qu'il était utile de rappeler que les vérités dites le sont pas. Et qu'il est utile de toujours aller se renseigner, lire et surtout de se faire une vision critique, comme on nous l'a enseigner à l'école. Faut-il encore que des gens se souviennent ce qu'ils ont appris ou ce qu'il ne veulent pas apprendre. Et c'est ainsi que certain réécrivent l'Histoire à leur sauce comme on le voit ces derniers temps!

Je souhaite un bon congé pour ceux qui peuvent profiter!

 

 

 

 

12/05/2015

La grande démocratie qu'est l'état d'Israel!

Alors que ce simple titre fera bondir les simples d'esprits, il est une question que je dois tout de suite mettre à plat. Y-a-t-il de grandes démocraties ?

La réponse est naturellement non et la raison est simple. La politique est un jeu. Les partis politique sont là pour occuper la scène et les hommes politiques (d'aujourd'hui) ne sont plus des politiciens. Vous direz mais il y a des états qui sont mieux que :

la chine, cuba, la corée du nord l'arabie saoudite

A cela je répondrai mais bien naturellement oui ; sauf que le mieux ne sauve pas du mal. Exemple : la Chine. Est-elle communiste ? non. Pourant c'est le parti communiste au pouvoir. Oui.  Pourtant rien dans la Chine actuelle rappelle une décentralisation de l'état. Tout est concentré dans un parti, le parti de l'Etat. Nous appellerons cela naturellement une dictature. Son orientation est clairement une dictature d'apparence de gauche. Pourtant le consumérisme chinois et ses nouvelles razzias en Afrique laisse apparaitre une consommation de capitaliste digne de tout les pays occidentaux, sous l'appelation d'origine controlée "régime communiste". Ceci est très nouveau. Mais il  avait été annoncé :

Lorsque la thèse (le capitalisme) et l'antithèse (le communisme) fusionneront nous auront cet espèce d'hybride qui se répandera dans le monde. Lorsque des pays, dit démocratique, font affaire avec des pays qui ne le sont pas, c'est que l'intérêt premier reste le commerce et pas les valeurs des lumières. Le vrai mot est : "complicité " Donc par conséquent, se prétendre grand démocrate en soutenant l'économie de pays qui ne le sont pas rappelle les soutiens européens au nazisme.

Lors de mon voyage en Israel, il y a 2 ans de cela, j'ai pas arrêté de bouger en 10 jours. Jérusalem, Bethleem, Jericho, Eilat et Tel Aviv. Pour la partie israelienne. Pendant ce séjour j'ai quitté le territoire 3 jours pour aller en Jordanie. Le retour de Jordanie a été épique. On aurait dit que l'on était des terroristes. Le keffieh acheté en souvenir à des fins théatrales n'a pas arrangé les choses. Pire que ca lors de la fouille de mon sac, le douanier m'a demandé de l'enlever de peur d'être sali. Je ne savais pas qu'on pouvait avoir peur d'un bout de tissu. Et heureusement que je n'avais été frappé par cette maladie devant le mur des lamentations lorsque j'ai mis la kipa.

J'ai eu la chance de ne pas avoir rencontré des extrèmistes à Eilat, car il se trouve que cette ville abrite pas mal de consanguins refractaires à la diversité humaine. Deux semaines un mois après mon départ, j'ai vu des manifestations de la part de ressortissants africains. Puis nous avons vu le drame de l'autre jour. Celui de pauvre éthiopien falasha (donc juif) entrain d'exercer son service militaire avec son arme, comme on peut en voir partout en Israel, se faire violemment agresser. La suite on la connait, on sait qu'Israel au delà de tout ceux qui vante ce pays à exactement les mêmes problèmes que partout.

On a pu occulter des problèmes de violences dans toutes les "grandes démocraties" sauf que le partage et la volonté humaine révèlent chaque jours, les mensonges, les bavures, les détournements de fonds etc. Je ne puis voir de différence entre la France et Israël tant les problèmes de racisme génèrent malheureusement de la violence. Vous noterez que j'ai comparé à la France mais que j'aurai pu le faire avec les derniers événements qui se sont déroulés aux USA.

http://www.romandie.com/news/Israel-heurts-lors-dune-mani...