23/07/2013

A peine né et déjà assisté.

Non je ne parlerai pas anarchie. Parce qu'il faut dire que l'anarchie est décidement mieux organisée que l'anomie crée par nos politiciens. Anomie qui plait aux sympatisans bobo de gauche et de droite. Et que lorsqu'une décision est mal prise tous le monde tourne sa veste en pretextant que c'est pas le bon candidat. Bref personne n'assume. Normal, les votants et les croyant politique ne sont plus nombreux! Il y a qu'a voir le taux de participation.

 

Non on va parler de ce pauvre bébé qu'a mis au monde Kate Middleton. Oui ce pauvre bébé est dès sa naissance, un assisté du peuple anglais. Il portera à jamais les crimes du passé de ses ancêtres et un jour peut être il apprendra que son arrière grand mère était une dealeuse. Lire dans les jounaux que c'est le bébé le plus attendu du monde me laisse penser que le nombrilisme de l'être humain est de plus en plus large et il pourrait meme accueillir deux ego!

Allez petit, fait mieux que tous les autres c'est tout ce que je te souhaite. Par contre pour penser librement ca va être dur pour toi. Mes meilleurs pensées t'accompagne.

26/06/2013

La vie est belle, une petite couche de plus !!!

Oui une couche de plus! Car il faut se le dire que je préfère parler économie et finance avec des proches, qui eux, travaillent dans le domaine. Entre un directeur de Banque et un employé depuis des années dans différents banque privées.

 

Il est drôle que hier répondant à Monsieur DJ toujours aussi imperturbable dans ses croyances. Après tous l'occident entier croyait que la Terre était plate malgré que des scientifiques de l'époque n'y croyait pas. On ne s'improvise pas visionnaire. L'un de mes amis banquier me parlait de l'idiotie du passage de la Poste à Poste SA! Dorénavant les produits spéculatif pourront être exploité par le NAIN jaune. J'ai déclaré que l'on arrivait au point de rupture. Je m'attendais à une réaction aussi virulente que DJ, mais non lui même travaillant dans le domaine depuis des années et au coeur du sujet me répondit. Oui c'est totalement ça. Alors j'ai le choix de croire quelqu'un qui... et quelqu un qui sait de quoi il parle.

Alors juste pour vous voilà la chronique du jour, à propos de ce qui fait mal le salaire... faite attention à votre ulcère dès aujourd'hui et je pèse mes mots. Vous repenserez à ces mots dans quelques mois je peux vous l'assurer.

 

"Depuis neuf ans, le syndicat Travail Suisse mène une étude sur les salaires des managers dans les grandes entreprises suisses et chaque année, les résultats sont éloquents. Cette fois-ci encore, les managers des 27 grandes entreprises suisses retenues pour l’étude gagnent entre 100 et 261 fois le salaire de l’ouvrier le moins bien payé dans leur entreprise. Et ils s’augmentent chaque année, à tel point que dans de nombreuses sociétés, leurs salaires ont carrément doublé en dix ans.

Voilà la réalité des chiffres qui énervent tant les partis de droite qui défendent cette vision de l’économie dans ce pays, des partis dont les représentants nous diront : « Ces chiffres ne veulent rien dire, ce sont quelques exemples qui n’ont rien à voir avec la réalité, on parle de sociétés multinationales qui opèrent dans le monde entier, ces salaires exubérants n’ont rien à voir avec ceux des patrons suisses dans nos PME… »

Le truc bizarre, c’est que ces mêmes partis de droite s’opposent depuis le premier jour à l’initiative 1 :12 du parti socialiste qui propose qu’un patron ne gagne pas plus de douze fois le salaire de son employé, ce qui mettrait quand même le patron de PME à 38 000 francs par mois si on prend les pires salaires de base garantis par des conventions collectives dans l’horlogerie.

Si vous êtes patrons de PME et que vous gagnez plus de 38 000 francs par mois soit pas moins d’un demi-million par an, n’hésitez pas à partager votre expérience sur ce blog. Elle doit être suffisamment rare pour être passionnante. Par contre, si c’est uniquement pour me traiter de raclure anticapitaliste, de communiste, m’inciter à aller vivre en Corée du Nord ou me rappeler que si on a l’électricité et l’eau c’est grâce à la générosité des multinationales, c’est pas franchement utile de laisser des messages, encore que, si ça peut vous éviter des ulcères."

20/06/2013

Le libéralisme continue sa descente aux enfers!

Il est indéniable que ce système arrive à son point de rupture. Les révoltes se multiplient. Les informations fusent!

La Grèce n'a plus de télévision. L'Espagne se bat avec ses chomeurs. Les SDF brésiliens sont assassinés pour nettoyer la misère pour la coupe du Monde. Ca rappelle la RUSSIE sous le communisme! Comme vous le voyez je suis peut être de pointer le communisme au même titre que le capitalisme. Les deux systèmes étant interdépendants. Mais cette vision est trop désagréable pour les pro-libéraux. Pour l'instant dans tout les cas, tout se passe exactement comme je l'avais exposé.

Voilà la chronique du jour d'Eric Grojean

"Pendant que le milieu bancaire s’inquiète, les multinationales se la coulent douce. Par exemple la multinationale brésilienne Vale qui a implanté son siège international à Saint-Prex, dans le canton de Vaud. C’est la plus grande entreprise productrice de minerai de fer au monde. Elle fait un peu plus de 45 milliards de chiffre d’affaires et 3 milliards de bénéfice net. En étant à Saint-Prex, pour optimiser sa fiscalité, elle bénéficie jusqu’en 2015 d’une exonération de 80% sur les impôts cantonaux et communaux, ainsi que sur l’impôt fédéral direct.

Vale accusée par le fisc brésilien d’avoir soustrait 5,5 milliards d’impôts, des sommes qui seraient bien utiles au gouvernement du Brésil pour investir dans l’éducation ou la santé, ce que demandent les centaines de milliers de manifestants qui s’agitent depuis quelques jours dans les grandes villes du pays.

Le Brésil : un pays qui préférerait avoir des transports publics accessibles qu’une coûteuse Coupe du monde de football en 2014. Une manifestation par ailleurs organisée par la FIFA dont le siège est lui aussi en Suisse, à Zurich. La FIFA qui ne paye pas lourd en impôts malgré les milliards qu’elle brasse vu qu’elle est une association à but non lucratif, ce qui ne l’empêcherait pas de se soustraire au paiement de divers impôts au Brésil, autour de l’organisation de cette Coupe du monde. Des impôts qui là encore seraient bien utiles au gouvernement brésilien pour avoir plus d’hôpitaux et moins de manifestants dans la rue.

En fait, il ne manquerait plus que l’équipe suisse batte le Brésil à la Coupe du monde pour que les Brésiliens aient clairement de bonnes raisons d’être remontés contre la Suisse, mais bon, c’est assez peu probable."