24/05/2011

Mark Zuckerberg est éducateur

Vous prenez deux articles et vous en faites deux.

Réalité augmentée: draguer sans même prendre contact

Vous croisez un ou une belle iconnue dans larue, vous voudriez lui parler, mais avant, connaître deux ou trois choses supplémentaires à son sujet.

Miracle de la technologie et fantasme de geek timide, l'application "It - Go for it" imagine un concept inspiré de la réalité augmentée. En pointant son téléphone vers une personne croisée au hasard, le serveur du café du coin ou le beau voisin d'amphi, l'application afficherait son identité numérique: profil Facebook, humeur, compte youtube, derniers tweet etc...

 Benoît et Antoine, deux étudiants de "l'Institut de l'Internet et du Multimédia", à l'origine de la vidéo de présentation, inventent la drague 3.0.

L'idée semble farfelue et intrusive, mais ce que propose "AugmentedID", une autre technique utilisant la réalité augmentée, n'est pas si loin de l'imagination des deux informaticiens. L'utilisateur contrôle les informations qu'il souhaite divulguer, et lorsqu'il est filmé, elles apparaissent.

http://www.tdg.ch/realite-augmentee-draguer-prendre-contact-2011-05-20

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Peu le savent mais Facebook est interdit aux moins de 13 ans. Mais ce ne sera peut-être plus longtemps le cas car Mark Zuckerberg, le jeune patron du réseau social, s'est fixé comme objectif de faire sauter cette barrière et de rendre son «trombinoscope» accessible aux plus jeunes. A la veille du grand rendez-vous des géants de l'Internet à Paris, l'info pourrait bien faire bondir les défenseurs des enfants.

 

Faire sauter un verrou juridique

C'est sur CNN que le milliardaire de 27 ans a annoncé lundi son nouveau «combat» : « Ma philosophie est que pour l'éducation vous devez commencer à un très, très jeune âge ». Or aux Etats-Unis, une loi américaine interdit aux sites Web qui collectent des informations sur les utilisateurs d' accepter les moins de 13 ans. Jusque là, Facebook traquait les tricheurs et affirme même supprimer 20.000 comptes par jour. Pour Zuckerberg, cette loi est désormais un verrou à faire sauter, ne serait-ce que pour étudier et analyser ce qu'il est possible de faire en termes d'apprentissage avec les réseaux, pour «apprendre ce qui marche».

Assurer la protection des plus jeunes

« A l'avenir, la technologie et les logiciels permettront aux gens d'apprendre beaucoup de leurs camarades » assure-t-il avant de rassurer les associations de défense de l'enfant : « Nous prendrions toutes les précautions afin de s'assurer que les plus jeunes sont protégés ».

Les géants de l'internet mondial se retrouvent mardi matin pour la première édition d'un «e-G8» consacré aux enjeux du numérique dont les débats, qui se tiennent jusqu'à mercredi soir, vont alimenter le sommet du G8 de Deauville (27-28 mai). Facebook, Google, eBay ou encore Microsoft: la quasi-totalité des grands noms de l'internet ont fait le déplacement et vont défendre leur vision de la Toile et du modèle économique à mettre en place pour assurer son développement et sa pérennité.

LeParisien.fr

 

 

Vive le progrès! Après que notre société ait été gangrénée par l'individualisme, ce courant de pensée qui se résume, par un pour tous et chacun pour soi, on franchit un nouveau cap. Un jeune homme boutonneux n'ayant même pas d'enfants s'affiche en "Bill Gates" de l'éducation en voulant faire sauter des verrous juridiques. Forcément à 27 ans et milliardaire on ne peut que boire les paroles d'un héros de l'économie, devenue la religion de 80% des gens.

 

C'est sûr que le concept de rapprocher les gens sans les rapprocher physiquement ne peut que fonctionner. Mais son expérience de businessman s'arrête là et son avis dans la gestion de l'éducation de nos têtes blondes n'a franchement aucun poids éducatif. Cela dit l'application développée dans le deuxième article me fait rire. Les footballeurs étant devenus eux-mêmes du bétail, (toi tu vas là et toi tu restes ici), l'homme pourra dès lors choisir sa proie comme un produit. On cherchera sa ou son partenaire en fonction de critères identiques à celui d'un magazine féminin qu'on a tendance à lire à la plage l'été.

 

Les pédophiles aussi seront de la fête, plus besoin de se cacher, il n'y a qu'à sortir dans la rue et choisir. Le catalogue s'étoffera en direct sur leur portable, pour autant que les parents ne filtrent pas la page de leurs enfants. Ainsi ils pourront s'échanger leur fichier et peut être même organiser une bourse d'échange.

 

Mieux vaut en rire que d'en pleurer. Cela dit il y a déjà 2 ans de cela j'ai vu qu'un site associatif sur la pédophile venant des Pays-Bas expliquait la NORMALITE de cette chose atroce. Ce site était encore actif l'année dernière (et l'est peut être toujours car je n'ai pas recontrôlé). Devant une telle longévité,  il semblerait que ce problème, du moins en France, va être normalisé si les choses continue à ce rythme.

 

Alors, monsieur "montagne de sucre" on souhaiterait se sucrer encore et encore…et qui plus est sur le dos d'enfants ? Il semblerait que vous ne vous êtes pas assez sucré!  Contentez-vous de ce que vous avez et ne venez pas nous présenter un absurde combat qui ressemblerait à lutte contre le paludisme. Si vous n'en avez pas assez, je vous recommande de faire payer facebook cela m'importe peu et me réjouirai au contraire. Oups c'est vrai, l'idée est entrain de faire son chemin…

 

 ./..

17:13 Publié dans Humeur | Tags : facebook | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

06/05/2011

Discussion de fin de semaine

Vendredi, c'est le jour du jugment (dernier) de la semaine.

L'événement marquant de la semaine c'est la mort de Oussa. Cool un sujet intéressant bon je vais faire un bon texte avec toutes les affirmations de la maison blanche que j'ai.

Le gouvernement des USA est content d'avoir tué Ben Laden d'une balle dans la tête.

Euh non il était criblé de balles puisqu'on ne voulait pas montrer les photos, d'ailleurs des sénateurs ont vu les photos c'était horrible...  

Euh pardon, je me plante encore ces mêmes sénateurs se sont rétractés...il me reste à croire en Obama, il s'est recueilli sur Ground Zero avec des familles...ah là c'est bon ca marche, ca colle. Justice a été faite l'axe du bien a triomphé. Non ca ne va pas je ne peux pas croire en l'administration d'Obama c'est à peu près la même que Bush qui avait déclaré avoir trouvé des armes de destructions massives.

Il y a eu échange de coup de feu et les seals ont répondu par légitme défense.

Merde non ca marche pas non plus, il était pas armé, cependant il avait des armes mais il n'a pas tiré...(bizzarre ce terroriste).

Bon faisons confiance à la version officielle, les gars sont des pros, ils savent de quoi ils parlent. Ils connaissent bien la bête, ils ont bossé avec contre les communistes, son demi-frère travaillait avec les Bush chez Carlyle. Oui tout ceci colle bien les choses se sont passées comme cela. Ma méconnaissance de Ben Laden me fait dire n'importe quoi. Le moindre détail sur Ben Laden est connu de la CIA...

Ahh nooooon mon dernier argument tombe à l'eau la CIA ne connait même pas sa date de naissance! Mais c'est quoi cette bande de brelle... Est-ce que ce mec existe à la fin ou quoi ? C'est le monde à l'envers même Obama a dû produire son certificat de naissance car il est accusé de ne pas être né sur le sol américain...je ne comprends plus rien.

Il est préférable de faire l'autruche car là on remue trop de choses, je laisse tomber mon texte... Ben Laden est mort tant mieux pour les USA, maintenant il faut un autre méchant pour que la série continue...la prochaine saison sera en Iran...si les infos ne se contredisent pas comme c'est le cas je ferai un texte...;-)

Bien à vous

 

12:13 Publié dans Humeur | Tags : humour, ben laden | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

18/11/2017

USA : la loi du domino

On peut y voir du déterminisme dans la chute des dominos. La première cause étant le premier domino qui tombe, son influence va jusqu'au dernier et c'est un peu le cas avec les derniers événements.

Dans un précédent billet je parlais de l'immobilisme de certain ne pas voir qu'un problème est train de prendre le dessus aux USA. Les scandales sur des bavures de policiers est aujourd'hui un fait avéré. On ne peut plus fermer les yeux. D'autant plus que chaque bavure amène son lot de victimes également  coté policier. Il est urgent, de mon point de vue de faire quelque chose au lieu de minimiser et de s'enfermer dans un traditionnel immobilisme. Thomas Jakscon chef de la police, à lui eu le sens du devoir et d'assumer sa position. Son geste ne résoud rien mais permet de prendre acte que la situation est déclicate.

Dans l'immobilisme, aux USA on peut le remarquer. Le jeu des chaises musicales d'un président à l'autre ne jouit pas d'un grand écart. Prenons par exemple l'actuelle, ou ex cheffe de la DEA. Elle a travaillé sous deux présidents. Bush et Obama. Depuis le départ de l'accession au poste suprême de ce dernier, j'avais déclaré qu'il ne pourra pas être meilleur que Bush tant son administration sent encore l'odeur du précédent.

La raison de la démission de la cheffe de la DEA, fournit à juste titre un blanchiment de DSK.

"Son agence a été fortement critiquée après la publication en mars d'un rapport de l'inspecteur général du ministère de la Justice qui a révélé que certains agents de la DEA recevaient des prostituées, de l'argent, des armes et d'onéreux cadeaux des cartels de la drogue lorsqu'ils menaient des enquêtes à l'étranger."

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Orgies-de-la-DEA-...

Sa vision sur la légalisation de la marijuana n'était en accord avec le président dira-t-on. La vérité est que ses propres agents l'ont poussé à démissionner. Car comment être crédible à la tête d'unité si célèbre et d'avoir des casseroles comme DSK. Incompatible dans la première puissance du monde. Je dirai non, plus aujourd'hui.

Les USA collectionnent ces problèmes. Entre des données sensibles perdus et de l'argent qui s'envole tout seule (9000 milliard rien que ça) je crois que le problème c'est que les terroristes sont devenus malheureusement plus sérieux dans leur travail. Et malheureusement ce n'est pas fini, à cause de personnes qui préfèrent regarder dans le passé quand vers le futur. Vive les conservateurs de l'immobilisme !

http://www.liberation.fr/monde/2015/04/22/entachee-par-un...