04/10/2016

Y'aura-t-il un président le 4 novembre prochain ?

Alors que le monde tourne de plus en plus mal, de manière plus réaliste : oui il part en couille!

James Bond a laissé tomber depuis le Brexit, Chuck Norris a perdu tout ses pouvoirs puisqu'il suit à fond la campagne républicaine. C'est un peu sa cryptonite, il ne peut taper personne pendant. Enfin, Jésus et toutes les autres entités ne risquent pas de pointer le bout de leur nez! Vous allez me dire mais de quoi je parle ?

La situation est catastrophique! La démocratie est en faillite comme je l'ai souvent dit. Ensuite nous avons la pire élection américaine du monde (même Dominique Jordan a pris des vacances). Nous avons une femme d'un coté très détestée, avec une étiquette démocrate avec un programme républicain. Ensuite nous avons un soit disant modèle de réussite du type businessman! Il confirme surtout que les riches ne paient pas d’impôt et font tous pour ne pas en payer quitte à se paye des journaux qui diront que nous coutons trop cher! De l'autre nous avons un schizophrène politique ex-démocrate (vous savez le parti à gauche pour gens de droite qui veulent se donner une image) devenu républicain (ce parti qui veut donner plus de pouvoir au riche blanc en exploitant les noirs les mexicains et aussi les blancs d'où le fait que ça ne marche pas).

Devant ce cocktail explosif, vous comprenez mieux mon inquiétude et mes interrogations. Pourtant je vais vous étonné en vous disant ceci, je soutiens Donald Trump!!! Parce que voter Hillary serait se faire se mentir à soi-même. Une démocrate qui fera une politique de républicain. Je préfère Trump et ainsi voir espérer un printemps américain, il serait temps. Ces élections vont être la plus grande "mascara démocratie"! La Corée du Nord pourra même se moquer! Il est horrible de penser que les deux candidats sont détestés en réalité! Les gens sont pris en otage a devoir aller voter pour que l'un ou l'autre ne passe pas plutôt que par conviction. Pour sauver la démocratie, il faudra déja qu'on appelle un chat un chat. Un petit groupe de personne qui gouverne reste une oligarchie!

Aller le pronostique du 4 novembre ! Trump remporte les élections, une guerre civile éclate et c'est Poutine qui vient mettre de l'ordre! Le monde pourrait sombrer en pleine guerre j'aurai de la chance d'être à l'autre bout du monde à ce moment là!

22/09/2016

La philosophie acutelle du commerce

Il est drole de voir que nos amis qui soutiennent le capital, lorsque l'on pointe du doigt ce qui ne fonctionne pas, ils répliquent comme à chaque fois "toi tu es communiste" ou "tu es de gauche". Ce simple réflèxe binaire tire plus de l'automatisation ou conformisation ; je préfère dire des robots.

Les pauvres sont des méchants, les gens de gauche sont des méchants, les associations sont des méchantes bref tout ce que le sacrosaint capital aura décidé de déclarer de méchant le sera aux yeux de nos fervents démago du capital ! D'ailleurs c'est connu les SDF sont également des méchants.

Les grosses sociétés sont nos amis c'est connus! Hugo Boss, Siemens IBM ou Coca ont été tellement exemplaire sous le nazisme qu'il convient de saluer leur engagement commercial pour avoir aidé au redressement de l'Allemagne lors de l'arrivée d'Hitler au pouvoir. Mais n'oublions pas l'exemple américain, celui qui est cité à chaque premier cours d'économie, l'entreprise Ford; bien qu'il semblerait que ces entreprises ont fait un mea culpa, n'oublions pas que JP Morgan était également dans le coup ; oui ils étaient au courant de ce qui se passe, mais qu'importe l'important c'est l'argent. Vive la dictature économique.

Sur le communisme on ne va pas s'étaler. On sait ce qu'il en est sa faillite et surtout son fonctionnnement. Si sous le capitalisme on vit en "démocratie" qui sont en réalité des oligarchies, le communiste a voulu faire croire (comme la démocratie) que se serait le peuple qui aurait le pouvoir ; en définitive, les privélégiés restent en petit groupe de la meme manière qu'en "démocratie". Nous vivons malgré tout avec plus de confort, mais la liberté, la vraie, elle, est sur le banc des remplaçants.

Mais ou sont les gens de bonnes volontés, les gens qui se disent logiques, les gens qui accusent les plus démunis d'être des assistés ou encore se lacher sur une personne avec peu de revenu qui ne paie pas ses impots! Mais franchement comment peut-on faire cela alors que l'on sait aujourd'hui que les entités qui paient le moins, sont les plus riches! Comme je disais il y a quelque temps, il y a de moins en moins d'argent qui circule. Mais il y a plus en plus d'argent qui disparait et malheureusement la Suisse n'échappe pas à ce système, pire encore nous sommes très bien placé dans ce business.http://www.tdg.ch/economie/entreprises/fuite-revele-gout-...

Rien ne change ne changera tant que nos démagos perroquet continueront de croire que la poutre qui est dans leurs yeux n'est pas la corne d'une gentil licorne. Cela dit, j'accueille très bien les fusions et rachat actuel (Monsanto par Bayer) car il se trouve que l'information sur la toxicité de leur produit. Monsanto étant en véritable chute, il fallait bien faire cela pour rassurer les actionnaires! Et puis au moins aujourd'hui l'entreprise est complète, on pourra fabriquer le poison et proposer le remède car une entreprise cela sert bien à ça, votre santé on s'en fout, vous accepterez la prochaine augmentation de primes

 

 

19/09/2016

Droit de réponse à monsieur NORMANDY, suite au billet sur le blog boulevard de l'Islamisme

Bonjour Monsieur Normandy,

Je me permets de vous répondre à votre doux commentaire de l'autre jour, vu que Madame a préféré censuré mes propos. Ici au moins je pourrais remettre les pendules à l'heure et éviter la CENSURE.

Voici vos propos copié/collé :

"Je conseille à "plumenoire" l'éditorial de Jacques Julliard dans le dernier numéro de "Marianne" (n° 1013, du 2 au 8.9.2016): "Contre le parti collabo". Qu'est donc ce "parti collabo"? Il était autrefois réactionnaire et d'extrême droite. "Aujourd'hui il est d'extrême gauche. C'est le parti du 'pas d'amalgame' à tous crins; du 'vivre ensemble' à tout prix; de la 'faute aux cathos' quand les islamistes égorgent; c'est le parti de la minimisation ('quelques actes isolés sans signification'), de la psychiatrisation ('une poignée de déséquilibrés'), de la contextualisation ('des victimes du racisme ambiant'), de la diversion ('les fruits du colonialisme'), de la banalisation ('le burkini est un vêtement comme les autres')."

Il ajoute que "ce chauvinisme inversé qui l'accable [la France] quand elle est affaiblie ne porte qu'un nom, quels qu'en soient les auteurs: lâcheté! lâcheté! [...] A la tête du parti de la soumission, il y a comme d'habitude les intellectuels." Il conclut ainsi: "Contre le parti intello-collabo, Montaigne, Pascal, Molière, Camus, Simone Weil: au secours!"

Rappelons à « plumenoire », si elle l’ignore, que Julliard est un journaliste et un commentateur de GAUCHE reconnu, respecté, écouté !

Quant au commentaire de "plumenoire", on ne peut relever que son manque de pertinence (c'est un euphémisme): ramener à 6'000 les fanatiques musulmans alors qu'ils sont des millions et des millions à travers la planète (de Molenbeek à Islamabad, en passant par Gaza, La Mecque, Téhéran, Kaboul et Bagdad), c'est naïf et/ou malhonnête; et prétendre que dénoncer l'islam, ses dogmes, ses discours et ses actes, c'est "renforcer les radicaux" (au fait, c'est quoi, ça, les "radicaux"?), c'est un peu comme dire que critiquer l'Allemagne de « Mein Kampf », c'était "renforcer les nazis". Bel exemple de d'aveuglement et de lâcheté!"

 

Tout d'abord, j'évite en général les conseils des gens. Surtout si je leur demande pas. Ce journaliste peut etre d'extrème droit ou gauche, il reste engagé politiquement, ce qui n'est pas mon cas. Je ne me retrouve ni dans la gauche ni dans la droite. Si vous me connaissiez vous sauriez que je ne suis enfermable, malgré que l'on essaie de le faire en permanence. Par contre vous ignorez pas mal de chose : je suis un homme et pas une femme déjà. De plus, la loi 1905 sur la laicité dit que la soutane d'un pretre n'est plus considéré comme sacré. Dès lors l'habit du pretre est toléré en public car la laicité lui garantie la liberté de le porté. Juridiquement c'est un habit comme un autre. Le burkini c'est pareil. D'autant plus que ce vêtement existe depuis un bon moment et que son débat actuel (inutile) nous éloigne bien des problèmes actuels! Excusez-moi mais un homme repris de justice (qui parle de racaille en 2007) et qui se présente au présidentiel, c'est plus grave que le Burkini !

Enfin concernant la dernière partie de votre texte, je conseille de me relire. Je pense que vous avez pas compris ce que je veux dire. Je crois que vous ne connaissez pas la pluralité de l'Islam. Rien que dans vos propos j'ai l'impression que c'est tous les memes, alors que ce n'est pas le cas. La structure musulmanne n'a rien à voir avec le catholcisime.. Si un Imam dit de la merde, d'autres Imams ne seront pas forcément d'accord. Donc lorsqu'un Imam fait un discours devant 6000 personnes on ne peut pas dire que ce discours devant 6000 personnes (sachant que chaque Imam est différent avec un position différente) est le meme pour les millions dans le monde.

J'ajouterai ceci à la fin. Dans mon commentaire non publié, je parle justement de ce monsieur Allemand (de pure souche allemande), Peter Vogel, devenu salafise et qui fait des preches en toute impunité dans les rues d'allemagne. Là c'est drole on entend personne, dénoncé ce salafisme européen. Le plus drole c'est que lorsque j'ai vu un de ces discours la seule personnes dans l'assistance qui s'est opposé à lui est un musulman d'un certain age. Combien on relayé les propos de ce pauvre monsieur qui a eu bien plus de courage que vous meme ? Aucun !

Non vous continuez à faire de la publicité des personnes plus scabreuses en rajoutant à chaque fois que les musulmans sont comme ceci ou cela. Voilà le bel exemple de lacheté qui aide plus à la radicalisation! Pas tous le monde sait comment fonctionne une guerre de communication ; normal c'est un moyen actuel beaucoup mieux comprise par la jeune génération. J'ai beaucoup aimé votre déclaration sur la lacheté! Vous me rappelez ce jeune dans le film la vague qui est persuadé qu'une dictature ne pourrait pas revenir en Allemagne avec le passé qu'ils ont eu. La suite lui démontrera que non comme ce sera votre cas d'ici quelques années.