07/11/2011

La coresponsabilité espagnole

Ces villages espagnols en faillite

Crise | Etranglées par les dettes et soumises à l’austérité, les municipalités doivent rivaliser d’imagination pour économiser.

© DR | Chacun économise où il peut. A Esparreguera, près de Barcelone, le maire a demandé à ses administrés de prendre leur balai pour nettoyer les rues.
 
Aaaah la belle nouvelle!
Selon l'article du jour de la TdG plusieurs municipalités espagnoles sont en faillite! Bon bien entendu les crédules de la politiques se renvoient la balle dans leurs commentaires: les gauchistes libéraux contre les libéraux de droite! Mais il faut admettre qu'autant la droite que la gauche a été au pouvoir et que les problèmes ne sont pas de hier. Encore un Etat qui a vécu sur sa croissance en empruntant à droite et à gauche. Aujourd'hui ces municipalités n'ont plus les moyens de payer. Alors à Ripollès l’élu local Jordi Munell amène un nouveau concept : "Les citoyens doivent comprendre que c’est le moment de la coresponsabilité".
Je crois que les peuples ont fait plus que preuve de coresponsabilité en renflouant les banques! Le maire d'Esparreguera, près de Barcelone lui, lance un appel au civisme : "faute de pouvoir garantir un nettoyage municipal décent, il demande à ses administrés de prendre leur balai pour assurer la propreté de leurs rues et d’arroser les parterres de fleurs devant chez eux" nous dit la TdG.
Alors là c'est le pompom et je vous parle pas des lumières éteintes à certaines heures du jour ou le conducteur roule sous sa réponsabilité! (A Olot, en Catalogne, le maire a décidé d’éteindre les feux de circulation entre 22 heures et 6 heures du matin, du dimanche au jeudi. Il en appelle à la responsabilité des conducteurs qui rouleraient à ces heures-là)
Alors bientôt en Espagne il va falloir :
-faire sa déclaration soit même et la corriger et envoyer à la maison son propre avis de taxation
-allumer les lumières de la ville et les éteindres
-construire ses propres routes
-payer chaque professeur d'école
-payer les pompiers à chaque intervention (en espérant que votre argent ne soit pas dans votre logement)
-se soigner soit même
Dans ce cas je pense qu'il y a un truc plus simple, ne plus payer ses impôts et faire la grève suite à cette gestion desastreuse qui est au crédit de tous les politiciens qui ont laissé faire et ils sont autant à droite qu'à gauche! Car il semblerait que les impôt servent juste à payer des incapables!
Le vrai appel civique se serait qu'effectivement que les espagnols passent un coup de balai dans leur paysage politique afin de s'assurer de la propreté de leur politicien!   

12:54 Publié dans Humour | Tags : espagne, économie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

31/10/2011

Après Goldmann Sachs la BCE

Mario Draghi va remplacer Jean-claude Trichet à la tête de la BCE! N'y a t'il pas conflit d'intérêt ? Pourquoi ?

Parce que ce cher Monsieur a été le vice président de Banque GOLDMANN SACHS 2002 à 2005. Vous savez cette banque qui est l'origine avec d'autres établissements de la crise financière actuelle.

Il est drôle de voir que l'histoire se répète! Ronald Reagan, le président ressemblant plus au clown Ronald Macdonald avait nommé en 1985 Donald Regan secrétaire au trésor des Etats Unis. Ce monsieur avait été au CEO de Merrill Lynch autre banque incriminée dans la situation actuelle.

Il faut se rappeler que la politique économique qui a été pronée des annnées 80 aux années 2000 a été la même autant sous administration démocrate que républicaine. On a tout fait pour déréguler le marcher et surout ne pas réglèmenter les nouveaux titres émis comme les subprimes. Oui les banquiers ont arnaqué en toute légalité. Maintenant des millions de maisons sont vides et millions de gens sont à la rue.

Cette information n'est pas une nouveauté mais c'est une précision qu'il ne faut pas nier!

Alors vive l'avenir car il va être radieux! L'Europe prend la même direction que les USA! N'oubliez pas que l'article 104 du traité de Maastricht oblige les états a emprunter aux banques privées (celles qui privatisent les bénéfices et nationalisent les dettes) plutôt qu'à la Banque Centrale.

09:42 Publié dans Humeur | Tags : économie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

01/08/2011

Bon 1er août

Nous y voilà à commémorer une date symbolique : le 1er août

Je ne ferai pas d'anti-patriotisme car la Suisse, en tant que région, je l'aime! De ces coteaux du Laveau, à son goût rafiné pour le fromage, on peut le dire, je suis tombé dedans tout petit. Me voilà prêt à le prouver, demain mardi, me voilà parti pour quatre semaines de cours de répétition.

Surprise pour certains qui me connaissent. Je vous rassure mes convictions sont intactes. Ne voyez pas l'art de la guerre, car il faut le dire, nous sommes que des pions qui se retrouvent chaque années pour participer à quelque chose qui n'a aucun sens. Pas pour notre pays je l'entends, mais pour le monde. Car pour qu'il y ait des guerres il faut des armées!

L'armée milicienne de la Suisse actuelle loin de la grandeur de l'armée Suisse par le passé, n'est plus qu'une vieille dame entretenue par une bande de bras cassés, dont je fais parti. Notre implication générale roule plutôt loin des zélés et autres individus sympas malheureusement lobotmisés par une droite radicale. On retrouve avec plaisirs des amis avec lesquels on a partagé des souvenirs agréables. Nous échangerons et partagerons nos pensées, nos vins, saucisses et fromage. La Suisse, est-celà ? Des hommes qui se rencontrent avec leur patrimoine régional ?

Mais le spectre de Marignan plane toujours depuis cette bataille. Alors on doit être prêt ! Les hauts fonctionnaires sont dans l'obligation d'être à la hauteur de leur paie et de leur avantages conséquents. (Assurance maladie, voiture, essence, logement et j'en passe). Alors pour cela on met des règles! Ces dernières apparaissent à mes yeux comme la voix dans un "real tv" de TF1.

"Ici la voix! Ce matin vous allez vous déplacer par section en véhicule jusqu'au stand de tir! Les instrcutions vous serons donnés là-bas! à 1200 vous recevrez votre lunch que vous mangerez dans le terrain (il faut savoir qu'à l'armée on dit "dans le terrain").
Puis instructions sanitaire l'après-midi et exercice de garde! Aujourd'hui il fait beau alors profitez de vous mettre en condition optimale puisque le temps le permet! Bonne journée! C'est tout pour le moment!


A part le "ici la voix" et "c'est tout pour le moment" le discourt est le même. Facile de dire cela ? C'est vrai...en même temps ce qui diffère de l'émission au "cours de répét" c'est que dans le premier il faut rester jusqu'au bout si tu veux gagner! Dans le second tout le monde veut se barrer. D'ailleurs on ne sort pas grâce au sms mais grâce aux excuses administrative et des fois médicales.

Je suggère que le département militaire se mette à prendre de l'argent chez les consentants de ce genre de show. Un Army stors, premier real tv en trois langues. Les candidats seraient des volontaires, ceux cités plus haut et les pauvres! Ces derniers n'ayant plus d'espoir prennent la porte de la survie, aussi appelée "porte du job alimentaire". Les gens voteraient chaque semaine par sms pour sauver un des nominés. Les caisses seraient renflouées et certains seraient content de ne plus avoir des armes sur les mains.

Soyons sérieux! L'art de guerre ne doit pas être une propagande! La Suisse ancienne grande puissance militaire, est enseignée à l'école. N'y avait-il pourtant pas un désir de liberté face aux Habsbourg ? La réponse est oui. Après s'être fait vassaux de ces gens, des rêveurs de liberté se sont unis pour vivre loin de l'oppression. Leur désir de liberté était plus grande que l'acceptation de leur prison quotidienne relevée à la sauce de condition humaine. C'est cette union puis le pacte 1291 qui a donné naissance à cette nation.

Ne l'oublions pas! La liberté est le plus sacré des désirs d'un suisse. Menacée de toute part et ici aussi, elle a trouvé de nouveaux adversaires : Le système financier dirigé par des écoles de pensées économiques. Le libéralisme utilise faussement la bannière de la liberté. Si seulement il donnait plus de pouvoir à l'individu qu'à son système devenu religieux! Le libéralisme aurait dû aider les gens qui veulent être libre économiquent. Au lieu de cela les charges administratives et la non prise de risques de banques nous poussent à chercher la sécurité. Normal!

L'école autrichienne, comme les Habsbourg, donna le ton dans cette vision inhumaine. John Stuar Mill y apporta la dernière pierre à ce mur nous séparant de las liberté. La maximisation du bonheur du plus grand nombre, "l'utilitarisme" . Cette idéologie vieille historiquement de l'Antiquité a fait son chemin. Et nous qui nous nous croyons évolués! Pourtant l'idée de départ est bonne mais combinée avec une importance religieuse de consommer toujours plus, on devient une démocratie régie par l'offre et la demande .

Dès lors, il important en ce jour de penser à notre liberté, principe même de ce qui nous rassemble, en laissant de côté ce qui nous divise.