21/12/2015

A tout ceux qui font des amalgames : vous avez encore perdu une occasion de vous taire !

 

Les médias, les politiciens, les responsables de certain partis ou de lobbys ou monsieur tout le monde ainsi que certain bloggeurs passent leur temps à fair de l'amalgames! Ces amalgames sont souvent issus d'un manque de réfléxion ajouté à un manque de pensée critique. On préfère parler arguementer attaquer, sans jamais réfléchir. Pour ma part je me remets en question après chaque chose.

Mon premier missile ira pour un monsieur dont je connais plus le nom (S. GOWRIE ?). Il se vante d'être syrien d'être chrétien d'orient. Il crache sur les musulmans en passant.

Bon sachez déjà que chrétien d'orient me fait toujours rire. C'est oublier les massacres que les chrétiens ont fait lors des croisades. Ensuite quand on parle de l'ISLAM et précisément de ce que les combattants de l'EI revendiquent, c'est purement du salafisme. C'est comme donné du crédit aux catholique intégristes d'Ecône en disant que ces derniers représentent tous les chrétiens. De plus, j'ai vu un excellent reportage très récemment sur un homme qui s'appelle PIERRE VOGEL. A première vu, Pierre est occidental, il est blanc et n'est pas de confession musulmanne de base, il s'est converti par la suite. Et bien cet homme est la voix du salafisme en Allemagne! Cet homme n'est pas issu de l'immigration terroriste comme on a pu le raconter dans les contes pour européens.http://lesobservateurs.ch/2015/01/29/islam-en-allemagne-q...

Cet homme s'est même fait remettre à l'ordre lors d'un meeting par un musulman. Bien entendu ni politiciens de gauche ou de droite n'ont osé participer ou dire quoi que se soit. Normal, tout ceux qui pensent avoir attributs masculin, sont clairement derrière leur PC à faire des amalgames. D'ailleurs vous ne faite jamais d'amalgame avec des groupuscule d'extrême droite. L'arme de Monsieur Coulibaly venait d'ailleurs plutot de chez eux http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/05/04/01016-...

 

Enfin, l'amalgame de Genève, celui de confondre culture alternative et casseur. D'avoir saccagé Genève s'est se tirer une balle dans le pied. Maintenant, je vous dirai que je ne m'y attarderai pas pour une raison simple. La droite a pris ses responsabilités en pensant qu'enlever de l'argent des petites structures (telles que les maisons de quartier par exemple), qui sont malheureusement vitales pour le canton. La cohésion et l'intégration passent par là. La vie n'est pas qu'une suite de nombre. Ces structures sociales ont définitive plus de raison d'être que beaucoup d'élus ou beaucoup d'idées. Les médias ont conforté l'amalgame de la coupe budgétaire au niveau des professeurs d'école alors que ce qui est demandé est autrement plus urgent. La masse de personne concernée est tellement importante que je crois que tous les soutiens de droite n'ont pas encore compris. Saccager ne va pas nous aider. Les saccages sont la suite logique de quoi ? de décisions sans réflexion. Alors avant de pleurer sur les dégats de la ville pleurer sur les dégats de la politique genevois. Des millions que l'on pait pour des politiciens qui déstabilisent un canton et se croient au dessus des lois. (voir annulation de la décision de géler les subventions).

Enfin, pour ceux qui pensent que je parle tout seul, j'ai été très agréablement surpris de voir que les étudiantes de l'HETS avait repris l'un de mes arguements à propos de l'augmentation des jeton de présence des députés du Grand Conseil. Comme quoi l'information continue à faire le tour et que mon arme la plus grande n'est pas entre ces lignes mais sur le terrain.