15/12/2015

Usine et Java deux poids deux mesures!

Je me fais rare en ce moment ! Pour le plus grand plaisir de ceux qui pensent être les têtes pensantes de demain.

En même temps se fier à une personne issue des années soixantes, qui est incapable de faire la différence historique entre le parti national socialiste et le socialisme, c'est être voué à l'échec dans sa pensée.

Sans parler du plus grand troll Corto incapable de formuler une affirmation sans faire une phrase complète avec un sujet un verbe et un complément.

Je tiens à rassurer tout mes lecteurs, devenus bien nombreux malgré moi. Je vais bien. Je suis juste très occupé à préparer mon départ, afin de pouvoir observer les prochains événement d'assez loin.

Je ne rentrerai pas dans un développement de la tendance politiques ou religieuses actuelles puisque les gens on déja fait leur choix!

Je rajouterai que le moment que nous vivons est assez particulier. Le socialisme (le vrai, celui que très peu de bloggeur sont capable de comprendre ou de reconnaitre) est entrain de se faire une nouvelle place. Le libéralisme a gagné les partis de droite et de gauche (comme je n'arrête pas de le dire). Il est dans sa dernière phase avant de mourir!

C'est la raison pour laquelle de nouveaux partis sont crées, car il est temps de renouveler les idées du passé et de les mettre en place. Comme je l'avais annoncé il y a plusieurs mois (voir une année), la situation européenne est en plein changement. Les partis traditionnels de gauche et droite étant les mêmes, une fois au pouvoir, ont totalement échoués. J'avais annoncé à l'époque que les block d'extrêmes (gauche et droite) prendront bientôt le relais.

Si on analyse la situation européenne, cela explique le premier tour des régionales françaises. Désolé pour ceux qui sont choqués de ce qui s'est passé ; c'est totalement logique. Sauf que dans l'analyse politique de tous les experts confondus, ils oublient que LE PREMIER PARTI est l'ABSTENTIONNISME. La raison est simple :

  • instuction civique proche du néant
  • crise financière
  • arguements populistes ont le vent en poupe

 

Monsieur Jordan par exemple ne voyait pas l'élément déclencheur qui pourrait arriver. Pour ma part j'ai annoncé de vive voix, à plusieurs reprises que la rentrée allait être chaude jusqu'à la fin de l'année. Comme dira Corto, sur ce coup là, j'ai été, un phare d'Alexandrie. La faute à...une simple analyse du monde et ses habitudes dans ce type de configuration. Pour ma part la prochaine étape risque d'être intéressante.

Les annexes de la constitution europèenne disent que la peine de mort peut être rétablie en cas de problème extrème. Les plus stupides diront "nous ne sommes pas en problème extrèmes" et les plus averti diront "à chaque changement on met beaucoup de temps pour constater que ce que l'ont a voté était mauvais.

Je peux d'ores et déjà vous dire que d'ici l'année prochaine les idées si tranchées se rapprocheront de l'extrême droite ou de l'extrême gauche. Après cela il sera trop tard. Et moi je serai loin d'ici parce que j'aurai eu, une fois de plus, un coup d'avance.