18/08/2016

ISLAMISME un problème ? CIA premier sponsor

Comme souvent je le dis, l'horloge fait tic tac. Nous sommes dans une ère de révélation. On apprend de plus en plus de choses car ce monde va vite et surtout la diffusion d'informations est bien plus grande à l'heure actuelle.

Il est amusant de constater que la plus part des pays du sud, considérés comme inférieur aux des autres, sont depuis des années au courant de certains secrets de polichinelles. Ainsi, ne sont frappés de stupeur que ceux qui soutiennent à fond les politiques et régimes qu'ils ont choisis. Un staliniste (donc un citoyen russe ayans vécu un communisme stalinien), ne pouvait pas voir dans quelle gabegie il se trouvait. C'est pareil pour tous les citoyens du monde! Tous soutiendront leur gouvernement et iront jusqu'à etre naïf sur des actions extérieures.

Mais allons au coeur du sujet ! Je précise encore une fois, pour ceux qui n'ont toujours pas compris, que lorsque je critique les USA, je parle bien de la politique du gouvernement et de son establishment si immobile ou la différence entre démocrate et républicain se résume à des numéros de compte différents.

Dans ce vieil article du point (http://www.lepoint.fr/monde/quand-la-cia-financait-les-freres-musulmans-06-12-2011-1404368_24.php) qui date de 2011, on remet l'église au milieu du village ou devrais-je dire la Mosquée! Que dire ? quoi répondre ? je pense que beaucoup vont se taire. Le père de Tariq Ramadan est un ancien "agent d'informations" des anglais et américains. D'ailleurs meme notre cher pays sachant sa proximité avec ces agences de renseignement, lui ont conféré protection.

Depuis 1953, il s'est écoulé 63 ans. Pendant ces 63 ans les islamistes ont été sponsorisé par :

  • La CIA
  • L'Arabie Saoudite (amie de l'occident et sponsor des démocraties occidentales en bankroute)
  • La France ; elle décerné la légion d'honneur à un prince il n'y a pas si longtemps. Que se soit Hollande ne change rien cela aurait pu être Sarkozy ou un autre. De toutes manière le CV d'un homme politique ne doit pas etre regardé sur son orientation politique (puisque ceci est un conte médiatique pour tout ceux qui ne connaissent pas Machiavel).

 

Je pense que d'autre ne sont pas cités. Cependant, il faut se rappeler que le terrorisme a besoin de fond et qu'il faut bien des mécènes. Etre terroriste est un nouvelle activité artisique aujourd'hui. Je pense qu'on s'en sort beaucoup mieux financièrement que d'autres voies artistiques. La question à se poser au final c'est : Est-ce que vous aimez payer et payer encore ? Il semblerait que non vous gueuler envers les migrants (qui devaient etre 1 millions à la fin de l'année selon les sources imaginaires de certain bloggeurs et qui pour finir sont bien moins, comme je l'avais annoncé, désolé d'etre un professionnel).

Cela fait 63 ans que vos gouvernements sponsorise le terrorisme et aujourd'hui vous payer encore pour lutter contre quand vous ne le payer pas de votre vie. Mais continuez seulement à aller dans le sens que l'on veut que vous alliez, vous ne vous en sortirez pas.

Je vous fais grace aujourd'hui de la responsabilité des américains en Iran avec la révolution islamique...et si...

 

 

21/05/2015

Pour arrêter de confondre socialisme et communisme et Stalinisme

Mais qui est James Burnham ?

Il est décrit par wikipedia, comme « sociologue, politiste et intellectuel américain.

C’est homme est connu pour plusieurs choses ;

Communiste à ses premières heures, au sein du « Workers Party of United States », c’est suite à une dissension avec Trotski, qui lui voit en l’Union soviétique « un Etat ouvrier dégénéré, alors que Burnham soutient que le régime est un « collectivisme bureaucratique ». Il est forcé par la suite à quitter le « Workers Party of United States » et  il rompt avec le parti communiste, comme la plupart des socialistes avec la quatrième internationale. Preuve en est que les socialistes ne défendait pas le communiste qu’il y a une vrai fracture. Le socialisme n’a jamais pu être mis en place, puisqu’à chaque fois le totalitarisme fait son apparition. Par la suite il travaillera avec l’OSS (ancêtre de la CIA) puis comme expert auprès de la CIA. Il finira même par obtenir la médaille de la liberté des mains de Ronald Reagan. Wikipedia assure que sa vision à fortement influencé les néoconservateurs américains.

 

L’intellectuel ?

La période dans laquelle il vit est riche d’intellectuels qui voient un avenir pas très serein. Aldous Huxley et son meilleur des mondes, 1984 de Orwell ou encore Bruno Rizzi avec son ouvrage « la Bureaucratisation du monde ».

James Burnham a écrit un livre dans cette lignée qui s’appelle « The Managerial Revolution ». Wikiepedia dira encore qu’il a fortement influencé Orwell, qui lui, homme de gauche et ancien combattant sur le front espganol, critique le stalinisme dans 1984, mais pas que celui-ci. Son inspiration est surtout venue après conférence de Téhéran.

Sauf que si l’on va plus loin l’appellation de James Burnham « collectivisme bureaucratique », n’est pas de lui. Il est de Bruno Rizzi et cet ouvrage qu’il a écrit.

 

Savoir différencier le stalinisme et le socialisme

Voici que Rizzi pense : « …c’est la bureaucratie privilégiée toutes-puissante qui en mains les leviers économiques des moyens de productions collectivisés et s’appuie sur un Etat poilicier pour exploiter la classe prolétarienne et lui fixer sa manière de vivre, dans un système de production planifié, nouveau et supérieur. La nouvelle forme de la force de travail est son achat « en bloc » par la bureaucratie, les travailleurs n’ayant plus «  la liberté d’offrir leur « forcé-travail » aux divers entrepreneurs […] Cette société n’est ni capitaliste ni socialiste, son Etat n’est ni ouvrier ni bourgeois. » GEORGE ORWELL, de la Guere civile espagnole à 1984 de Louis Gill.

 

Burnham reprendra les théories de Rizzi sans jamais le reconnaitre. Mais sa pensée va plus loin que cela. Dans son livre, publié en 1943 (The Managerial Revolution), le capitalisme semble condamné et le socialisme une UTOPIE. On y verra émerger un nouveau type de de société planifiée et centralisée qui ne sera NI CAPITALISTE, NI SOCIALISTE, NI DEMOCRATIQUE, mais qui sera dirigé par ceux qui contrôle effectivement les moyens de de production, les dirigeants d’entreprises, les techniciens, les bureaucrates  et les militaires, que Burham réunit sous la désignation d’organisateurs (manager) […] .  Les nouvelles sociétés seront constitués d’une oligarchie dominant une masse de demi-esclaves. Elle donneront lieu à la formation de super-Etats de vastes dimensions qui se disputeront les parties du monde […]»  GEORGE ORWELL, de la Guere civile espagnole à 1984 de Louis Gill.

L’auteur confirme que ces éléments sont ceux qui en place par le président Georges Bush et en Grande Bretagne par Tony Blair, qui ont inventé la fable des armes de destruction massives.

 

Enfin voici ce que Orwell écrit à propos de Burnham .

« En tant qu’interprétation de ce qui se passe, la théorie de Burnham est, comme on le voit, extrêmement plausible, pour ne pas dire plus. En tous cas les événements des 15 dernières années en URSS peuvent etre expliqués bien plus facilement par cette théorie que par n’importe quelle autre. Il est évident que l’URSS n’est pas socialiste, et ne peut être dite telle que si on donne à ce terme un acceptation différente de celle qu’il aurait dans un tout autre contexte.

Alors à tout les détracteurs qui mélange tout, tout a été dit et il suffit juste de lire l'Histoire pour ne pas faire de confusion, ou alors reconnaitre que l'on vit dans la confusion. On appelle un chat un chat.