11/06/2015

Le culte de la consommation

Mesdames, Messieurs,

J'ai été trop virulent. Trop antisystème! J'en suis désolé! En latin je dirai "mea culpa mea culpa mea maxima culpa!" C'est ma faute, c'est ma faute c'est ma très grande faute doit-on dire en se frappant la poitrine!

Ma plus grande horreur est devoir rendre un culte sans que j'en ai envie. Bien pour cela que j'ai en horreur le stalinisme entre autre qui a développé le culte de personnalité. A savoir que dans la théorie du socialisme ou du communisme, à la base cela n'existe pas. C'est une façon de faire, comme Manuel Valls de prendre un avion pour la final de la Champions league. Le culte de la personnalité est l'adoration par excellence de son dictateur. Cependant, pensez-vous qu'il n'existe pas sous une autre forme ? Ahh je vois déjà certain dire que je vais trop loin. Pas du tout! Le capitalisme, comme je l'ai eu répété à pour sale manie de devenir de plus en plus extrême. Pire que ca,  la raison du marché doit l'emporter sur nos décisions et notre liberté.

Je m'explique : selon cet article http://www.tdg.ch/suisse/poste-campagne-autocollants-anti..., la poste va dépêcher des facteurs pour sonner à nos portes (en plus des assureurs qui nous appelle le soir) pour nous dissuader de retirer nos autocollants "pas de pub". Car il faut être lucide bande d'escalve du système si vous ne le faite pas des facteurs vont perdre leur place! Non mais merde! cette foutu reclame de merde qui prend toute la place et qui oblige les facteurs à forcer dans nos boites aux lettres lorsque nous partons en vacances deux semaines.

En conclusion, notre monde capitaliste continue à imiter son ennemi. La raison est presque pareil ; on passe de la collectivité pour l'économie globale. Voilà encore un disfonctionnement qui atteint nos libertés et notre tranquilité! Le culte du capitalisme s'appelle celui de la consommation. D'ailleurs les plus pauvres, étant déjà pauvres se rendent coupables d'aller faire leur course en France et sont regardés de haut, parce qu'il ne font pas marcher l'économie Suisse. Pour tous les suiveurs, je vous dirai, vous ne dérogez pas à tous les suiveurs de l'Eglise à une époque l'Eglise ne pouvait être remis en cause.

 

 

23/06/2011

Le capitalisme ? La mamelle du communisme...

 

"Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a salué le vote de confiance accordé mardi soir au gouvernement grec de Georges Papandréou. Cela constitue «une bonne nouvelle pour la Grèce et l’Union européenne», a-t-il affirmé dans un communiqué.

«Le vote de ce soir au Parlement grec supprime un élément d’incertitude dans une situation déjà très difficile», indique-t-il dans un texte publié quelques minutes après le résultat du vote de confiance.

Il a exhorté M. Papandréou et son gouvernement à «concentrer tous leurs efforts» pour obtenir maintenant le soutien du Parlement «à l’ambitieuse série de mesures fiscales et de privatisations prises en accord avec la troïka» (FMI, Commission et Banque centrale européenne).

«L’approbation de ces mesures la semaine prochaine permettra non seulement un versement rapide de la prochaine tranche d’aide financière pour la Grèce, elle marquera également une étape importante dans le parcours de la Grèce pour retrouver des finances publiques saines et la croissance», a expliqué M. Barroso.

Le vote de confiance au Parlement était le prélude indispensable à l’adoption d’un plan de rigueur conditionnant le sauvetage financier de la Grèce.

La zone euro a donné lundi deux semaines à la Grèce pour adopter un nouveau plan d’austérité, très impopulaire. Ce pays a désespérément besoin d’argent frais pour éviter une faillite qui provoquerait une onde de choc mondiale.

Le gouvernement grec s’est engagé à faire voter avant le 30 juin le nouveau plan pour débloquer une nouvelle tranche de 12 milliards d’euros. Celle-ci fait partie du prêt de 110 milliards accordé en mai 2010 à Athènes par la zone euro et le Fonds monétaire international."

http://www.tdg.ch/barroso-estime-vote-grec-bonne-nouvelle-union-europeenne-2011-06-22

 

Il y a de quoi rire! Mais qui est ce monsieur si important ? Alors que les aveugles traitent de communistes les réfractaires au capitalisme, voilà ce que je leur envoie avec mes compliments.