04/06/2015

Première promesse de la maire de Barcelone

Je ne vais pas encore faire état de l'Echec des partis traditionnels. J'ai suffisamment parler de cela et de ce qui allait se passer. Une radicalisation aux extrêmes. Je crois qu'en ouvrant les yeux on ne peut pas l'ignorer.

Les croyants (en la politique) se déchirent de plus belle. La nouvelle vague gauche en Espagne a trouvé sa place naturellement. Les indignés y étant pour beaucoup, vous savez ce groupe dont vous disiez que le mouvement s'était éteind. Il faudrait revoir vos fiches!

Géo m'a qualifié de phare qui éclaire l'occident! Je veux bien être un phare...mais celui de l'occident pas trop. Disons que je préfère éviter de bosser pour un groupe de personne qui court à la faillite! Ne soyez pas jaloux monsieur géo, on a tous un jour ou l'autre un éclair de génie pour décoder ce qui se passe ; mais revenons à nos moutons.

Donc la nouvelle maire issue de podemos a promis de diviser son salaire par 5! Alors on dira que c'est une très belle opération de communication. Nous sommes habitués dans les partis traditionnels à ce genr de promesses (cumule des mandats en France par exemple....ca a pris du temps). Il faudra voir si ceci se réalise sur le terrain. Je rappelle que l'Espagne est un pays ruiné par la crise et par ses dirigeants. En matière de corruption, droite et gauche sont à égalité. Déjà que dans les idées il y a peu de différence entre "la gauche bobo et la droite bobard". On peut être contre podemos (dont l'action n'est pas encore jugeable) mais on peut se dire c'est les seuls qui proposent de l'honnêté en étant anti-corruption. Reste à voir...

Pour info le maire indépendandiste conservateur sortant, touchait 12'000 euros par mois.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/06/02/20002-20150...

 

21/11/2011

Le capitalisme tremble et fera craque boum huuu...

Mais quelle magnifique victoire du PP en Espagne. Elle a été qualifiée d'historique depuis le retour de la démocratie en Espagne. Dans cette affirmation qui sent le sapin, on essaie de rassurer le peuple qui lui désespère de trouver un sens à sa vie.

Ce pays, dont le système est une monarchie constitutionnelle, traverse des heures pénibles! Le PP va devoir annoncer la mauvaise pilule aux espagnoles :

  • Mesure d'austérité
  • mesure contre le chômage...

Pas sûr qu'ils l'avaleront! Ce que veulent les espagnoles c'est des solutions qui leur permettront de vivre mieux! Et quand je dis vivre mieux c'est pouvoir travailler, payer son loyer et se nourrir. Autant le dire ce que permet normalement les droits de l'Homme.

Autant dire mission impossible pour le gouvernement de droite. Le futur pour l'Espagne accouchera d'une révolte populaire peut être bien au printemps prochain.

Quant à la Grèce où en est-on ? La presse et les biens pensants accuse le pays d'avoir truqué leurs comptes. Mais qui ne le fait pas aujourd'hui ? Alors que "Papaonvaou" a quitté le bateau le nouveau 1er ministre Papaonvadansletrou", ancien responsable de la banque nationale grecque et de la BCE va nous apporter la solution! Mais bien sûr c'est ceux qui truquent et cachent qui vont stabiliser la Grèce ! Quelle blague!

Oui le capitalisme tremble et les biens pensants vont enfin se rendre compte que ce n'est pas en mettant la tête dans le sable que l'on va trouver une solution viable pour des milliers de gens et nos futurs enfants! Pour les fidèles du fameux "le capitalisme est le meilleur système" je leur recommande de faire www.oui-oui.com ou www.bisounours.com 

L'Europe est de plus en plus cernée par son problème d'emprunt. Mais pourtant tout ceci était connu lors des votations du traité de Maastricht et du traité de Lisbonne. Ah oui c'est vrai les français avaient refusé. Ah oui leur président a accepté! Belle leçon de démocratie, je me demande encore pourquoi les français ont voté. Ah mais c'est vrai que personne ne s'est indigné puisqu'il y avait mieux à la télé.

10:14 Publié dans Humeur | Tags : espagne, grèce | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

07/11/2011

La coresponsabilité espagnole

Ces villages espagnols en faillite

Crise | Etranglées par les dettes et soumises à l’austérité, les municipalités doivent rivaliser d’imagination pour économiser.

© DR | Chacun économise où il peut. A Esparreguera, près de Barcelone, le maire a demandé à ses administrés de prendre leur balai pour nettoyer les rues.
 
Aaaah la belle nouvelle!
Selon l'article du jour de la TdG plusieurs municipalités espagnoles sont en faillite! Bon bien entendu les crédules de la politiques se renvoient la balle dans leurs commentaires: les gauchistes libéraux contre les libéraux de droite! Mais il faut admettre qu'autant la droite que la gauche a été au pouvoir et que les problèmes ne sont pas de hier. Encore un Etat qui a vécu sur sa croissance en empruntant à droite et à gauche. Aujourd'hui ces municipalités n'ont plus les moyens de payer. Alors à Ripollès l’élu local Jordi Munell amène un nouveau concept : "Les citoyens doivent comprendre que c’est le moment de la coresponsabilité".
Je crois que les peuples ont fait plus que preuve de coresponsabilité en renflouant les banques! Le maire d'Esparreguera, près de Barcelone lui, lance un appel au civisme : "faute de pouvoir garantir un nettoyage municipal décent, il demande à ses administrés de prendre leur balai pour assurer la propreté de leurs rues et d’arroser les parterres de fleurs devant chez eux" nous dit la TdG.
Alors là c'est le pompom et je vous parle pas des lumières éteintes à certaines heures du jour ou le conducteur roule sous sa réponsabilité! (A Olot, en Catalogne, le maire a décidé d’éteindre les feux de circulation entre 22 heures et 6 heures du matin, du dimanche au jeudi. Il en appelle à la responsabilité des conducteurs qui rouleraient à ces heures-là)
Alors bientôt en Espagne il va falloir :
-faire sa déclaration soit même et la corriger et envoyer à la maison son propre avis de taxation
-allumer les lumières de la ville et les éteindres
-construire ses propres routes
-payer chaque professeur d'école
-payer les pompiers à chaque intervention (en espérant que votre argent ne soit pas dans votre logement)
-se soigner soit même
Dans ce cas je pense qu'il y a un truc plus simple, ne plus payer ses impôts et faire la grève suite à cette gestion desastreuse qui est au crédit de tous les politiciens qui ont laissé faire et ils sont autant à droite qu'à gauche! Car il semblerait que les impôt servent juste à payer des incapables!
Le vrai appel civique se serait qu'effectivement que les espagnols passent un coup de balai dans leur paysage politique afin de s'assurer de la propreté de leur politicien!   

12:54 Publié dans Humour | Tags : espagne, économie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook