20/02/2017

Il y a 22 ans, c'était aussi une campagne présidentielle

Il y a 22 ans, la France était en pleine élection! Bien que je dois avouer qu'à cette époque l'europe était moins raciste qu'aujourd'hui (je parle au niveau de la politique et des médias et autres réactions du net).

Nous sommes le 21 février 1995, Ibrahim Ali 17 ans, deux ans de plus que j'avais à l'époque ; il est sur le point de passer un CAP de menuiserie et à coté, ce jeune à une passion, le hip hop! Et comme la majorité des gens de ce mouvement, il est tourné vers son prochain. Ce soir là, il répète avec ses amis, du collectif B-Vice, pour un concert en faveur de Solidarité enfants Sida.

Il est tard, ils sortent et décident de courrir pour ne pas rater leur correspondance. Sur leur chemin, il y a trois colleurs d'affiches du FN : Robert Lagier, 63 ans, Mario d'Ambrosio, 41 ans, et Pierre Giglio, 33 ans. Aucun mot n'est échangé entre les parties mais Ibrahim Ali recevra trois balles dans le dos sans raison.

Robert finira par décéder en prison lors de sa peine de 15 ans de réclusions. Mario 10 ans et Pierre 2 ans dont un avec sursis!

Les faits sont là! Voter pour ce parti c'est cotoyer des personnes qui sont restés au siècle dernier. Un pavé de plus dans la mare de la république ; un pavé de plus qui ne permet pas un rapprochement culturel mais toujours de la division de la haine pour déboucher sur la création occidentale : le racisme.

16/04/2015

Communisme, Mossad et FN

Toutes ces informations pourraient faire une bon polar dans les sphère de la politique!

Tout commence par une condamnation du journal l'Express dans un tribunal face à la petite Marion Maréchal le Pen. Je me disais encore, c'est dommage cette petite blonde elle pourrait être plus mais elle a pas eu de chance en naissant dans ce milieu. Encore que je dirai qu'au petit journal de canal + elle était plutot sympa.

Mais là elle est moins sympa. La raison de la condamnation est que le journal a révélé qui en était le père. Bon ca a fait tout un remous. Entre droit pas le droit de le faire...vie privée blabla...de l'argent dépendé par le contribuable pour en faite pas grand chose.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/04/16/97002-2015041...

Mais en lisant qui était son père, je la plainds un peu avec tous ces courants de pensées différents.

Roger Auque  : Fils d'un père assureur de Roubaix gaulliste de gauche et ancien d'Indochine et d'une mère communiste, il s'inscrit à Paris en faculté d'anglais et de langues orientales, pour apprendre l'arabe. Il se rend au Liban où il se rapproche des chrétiens et des phalangistes[1] : « Je me suis retrouvé à combattre du côté chrétien, avec une myriade de jeunes de mon âge, dit-il, des Libanais mais aussi des Américains et des Français un peu fascisants qui combattaient les musulmans progressistes »[2].

[...] Dans ses Mémoires posthumes entamés quelques mois avant sa mort, Au service secret de la République (chez Fayard), il déclare notamment : « J'ai été rémunéré par les services secrets israéliens pour effectuer des opérations en Syrie, sous couvert de reportage ». Il a également offert ses services à la DGSE française, avant de devenir un objet d'intérêt pour la CIA[17].

http://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Auque

Donc le grand-père paternel était gaulliste de gauche et une grand-mère communiste. Le père a bossé pour le Mossad et les services secrets français! Dur dur aujourd'hui d'avoir un autre grand-père qui nie les chambres à gaz!

Au fait en parlant du divorce et de la polémique du FN...c'est juste du philipipeau (oui j'essaie des jeux de mots) de communication. On a eu le coup du chat et du chien et maintenant cela. Ben disons qu'il y en a bcp qui tombe dans le panneau.