12/06/2017

La culture rapporte plus à Genève que son Horlogerie !

Bonjour,

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pondu quelques lignes. Les événements actuelles étant ce qu'ils sont, c'est à dire, il ne se passe pas grand-chose.

Mais que dire de cet article http://www.tdg.ch/culture/La-culture-poids-lourd-de-l-eco...

Oui vous avez bien lu la culture génère 4,6 milliards de valeur ajoutée et 6% des emplois du canton, ce qui place le domaine de la culture devant l'Horlogerie mais derrière la finance. Et pourtant la droite n'arrête pas de dire que c'est du gaspillage!

Alors oui je suis déjà désolé d'entendre ce type d'argument venant de la droite, sachant que nos gouvernants de gauche ne sont pas mieux : tout simplement identique dans l'immobilisme.

Du gaspillage ? Vous voulez un exemple de gaspillage ? Cela s'appelait fêtes de Genève ! On s'est dit qu'au lieu de laisser des civils s'organiser en comité pour faire un événement de cet ampleur, on a préféré laisser une personne extérieur et beaucoup trop loin de la réalité de la vie et des gens. Moralité on a faut un festival pour riches touristes qui ne sont jamais sortis de l'usine à riche. Résultat : 3,2 millions, soit 60% de plus que les 2 millions de déficit http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Les-Fetes-de-Gene....

Il serait temps d'avoir enfin de la bonne foi. Les 250 millions alloués à la culture rapporte plus que vos pseudos événements dont vous êtes incapables de d'organiser. Mais il y a des gens qui pensent que nos politiciens sont bons, et que c'est qu'une question de bord politique. C'est totalement faux, une bonne personne l'est uniquement si elle veut faire les choses biens, son bord politique n'a rien à voir. Utiliser cet argument est totalement hors sujet, il sert à simplifier. Il a pour but de s'inscrire dans l'immobilisme de la génération précédente.

Moi qui suis taxé de gauchiste, je peux tout à fait de parler de création de richesse, c'est bien ce que je fais, sans pour autant avoir sponsorisé une société mafieuse, ou vendu des produits toxiques ou autres. En réalité être honnête n'est pas un intérêt partagé par tous le monde. En attendant, c'est grâce à l'intervention de pleins d'associations et autres lieux festifs alternatifs toute l'année, que les genevois ont la chance d'avoir accès à la culture. L'Etat au final n'étant qu'une personne morale qui sponsorise, tout en râlant des millions injectés (un conseil, arrêtez de tous mettre dans le grand théâtre), mais qui rapportent plus que sa propre horlogerie, sachant que les horlogers ont leur histoire et avait leur quartier déjà au 18ème siècle : un coup du sort!

Donc mon conseil à nos politiciens de gauche comme de droite confondu, qui se confondent dans leur conformisme, interrogez-vous, aller vous interesser au tissu culturel genevois au lieu d'avoir des pseudo visions ultra libéral, qui consiste à faire quelque chose de clinclant, en espérant que l'affluence soit au rendez-vous. Si vous obter pour cette façon de faire, je préfère avoir madame soleil comme ministre de la culture.

Donc mon conseil à nos politiciens de gauche comme de droite, confondu avec leur conformisme, interessez-vous au tissu culturel local, interessez-vous aux associations existantes qui connaissent bien leur travail, analysez mieux ou injecter l'argent, plutot que faire des événements clincant ou l'on va espérer que des gens fortunés vont venir. La république de Genève n'est pas au mains de madame soleil, mais c'est tout comme!

30/03/2017

La police et ses privilèges : et bien dansez maintenant !

Ce billet n'est pas un coup de gueule! Ce billet n'est pas non plus un règlement de compte ; mais presque.

Il y a de cela 3 ans, un simple oubli d'abonnement de bus à la maison m'avait conduit à un controle d'identité avec une patrouille de police (ce que je trouvais tout à fait normal). Cependant, le contrôle avait été mal effectué ; un problème de procédure je dirai même. Ce banal controle d'identité c'était transformé en fouille, ce qui m'avait fortement étonné. Etais-je en état d'arrestation ? non. Alors pourquoi ? Et surtout pourquoi l'agent m'a demandé de vider mes poches dans un ordre préordonné "veuillez vider vos poches, drogues, clés etc." Lui ayant posé la question poliment sur la raison de la fouille corporel, alors que j'avais simplement oublié mon abonnement de bus, je pense que ma couleur, malheureusement, avait pris le dessus. De plus le policier en question avait ajouter que la fouille était nécessaire car c'est comme ça que certain policier ne rentre pas chez eux le soir. Donc en résumé, moi tout seul, face à 4 contrôleurs TPG et 4 flics j'étais potentiellement dangereux, pour un simple controle d'identité (alors que j'avais coopéré calmement).

Je vous passe les détails de l'échange que nous avons eu. Mais sentant que je maitrisais plutot bien mes droits civiques, le policier en question a essayé d'utiliser un arme qui n'a aucun effet sur moi : la peur. "On peut finir au poste monsieur" chose à quoi je lui ai répondu "oui on peut et cela n'aboutira sur rien je n'ai rien à me reprocher et j'ai collaboré. D'ailleurs je me demande sur quel critère vous pensez que je suis dangereux". Ma seule erreur a été d'avoir oublier de prendre les matricules des incompétents en face de moi. Le lundi, je vais au commissariat dans l'espoir de l'obtenir. Bien entendu le collègue au commissariat a tenu les coudes de ces potes en me mentant ouvertement (oui un officier qui a prêté serment qui ment) "il n'y avait jamais eu de controle à cette heure là". Il avait d'ailleurs ajouté (avec un petit sourire) que si je voulais aller plus loin il fallait que je m'adresse à Mme Bonfanti.

En lisant ce petit article du matin et les déclarations des syndicats de police sur leurs problèmes, je n'ai eu aucune empathie car leurs problèmes sont les problèmes de beaucoup d'autres personnes. C'est juste qu'ils sont les derniers à avoir pu conserver des PRIVILEGES, comme la noblesse sous Louis XVI. Maintenant c'est terminé! Et puis c'est un autre arguement dans mon sens : il faut revoir la formation policière et peut être leur apprendre à faire des vraies phrases, avoir du bon sens, et de l'entregent! Je ne vais pas vous plaindre et je vous recommanderai maintenant de danser.

http://www.lematin.ch/suisse/maudet-police-desamour/story...

 

11:16 Publié dans Humeur | Tags : police, maudet, genève | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

21/12/2015

A tout ceux qui font des amalgames : vous avez encore perdu une occasion de vous taire !

 

Les médias, les politiciens, les responsables de certain partis ou de lobbys ou monsieur tout le monde ainsi que certain bloggeurs passent leur temps à fair de l'amalgames! Ces amalgames sont souvent issus d'un manque de réfléxion ajouté à un manque de pensée critique. On préfère parler arguementer attaquer, sans jamais réfléchir. Pour ma part je me remets en question après chaque chose.

Mon premier missile ira pour un monsieur dont je connais plus le nom (S. GOWRIE ?). Il se vante d'être syrien d'être chrétien d'orient. Il crache sur les musulmans en passant.

Bon sachez déjà que chrétien d'orient me fait toujours rire. C'est oublier les massacres que les chrétiens ont fait lors des croisades. Ensuite quand on parle de l'ISLAM et précisément de ce que les combattants de l'EI revendiquent, c'est purement du salafisme. C'est comme donné du crédit aux catholique intégristes d'Ecône en disant que ces derniers représentent tous les chrétiens. De plus, j'ai vu un excellent reportage très récemment sur un homme qui s'appelle PIERRE VOGEL. A première vu, Pierre est occidental, il est blanc et n'est pas de confession musulmanne de base, il s'est converti par la suite. Et bien cet homme est la voix du salafisme en Allemagne! Cet homme n'est pas issu de l'immigration terroriste comme on a pu le raconter dans les contes pour européens.http://lesobservateurs.ch/2015/01/29/islam-en-allemagne-q...

Cet homme s'est même fait remettre à l'ordre lors d'un meeting par un musulman. Bien entendu ni politiciens de gauche ou de droite n'ont osé participer ou dire quoi que se soit. Normal, tout ceux qui pensent avoir attributs masculin, sont clairement derrière leur PC à faire des amalgames. D'ailleurs vous ne faite jamais d'amalgame avec des groupuscule d'extrême droite. L'arme de Monsieur Coulibaly venait d'ailleurs plutot de chez eux http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/05/04/01016-...

 

Enfin, l'amalgame de Genève, celui de confondre culture alternative et casseur. D'avoir saccagé Genève s'est se tirer une balle dans le pied. Maintenant, je vous dirai que je ne m'y attarderai pas pour une raison simple. La droite a pris ses responsabilités en pensant qu'enlever de l'argent des petites structures (telles que les maisons de quartier par exemple), qui sont malheureusement vitales pour le canton. La cohésion et l'intégration passent par là. La vie n'est pas qu'une suite de nombre. Ces structures sociales ont définitive plus de raison d'être que beaucoup d'élus ou beaucoup d'idées. Les médias ont conforté l'amalgame de la coupe budgétaire au niveau des professeurs d'école alors que ce qui est demandé est autrement plus urgent. La masse de personne concernée est tellement importante que je crois que tous les soutiens de droite n'ont pas encore compris. Saccager ne va pas nous aider. Les saccages sont la suite logique de quoi ? de décisions sans réflexion. Alors avant de pleurer sur les dégats de la ville pleurer sur les dégats de la politique genevois. Des millions que l'on pait pour des politiciens qui déstabilisent un canton et se croient au dessus des lois. (voir annulation de la décision de géler les subventions).

Enfin, pour ceux qui pensent que je parle tout seul, j'ai été très agréablement surpris de voir que les étudiantes de l'HETS avait repris l'un de mes arguements à propos de l'augmentation des jeton de présence des députés du Grand Conseil. Comme quoi l'information continue à faire le tour et que mon arme la plus grande n'est pas entre ces lignes mais sur le terrain.