11/07/2016

Mercato d'été : Goldman Sachs se paie Barroso

Alors que l'Euro a pris fin hier, enfin, le monde va redevenir normal. Nous cesserons d'entendre des phrases absurdes, tel que "'c'est une page d'Histoire" ; auant le dire, la médiocrité de notre siècle voit des pages d'histoire dans tous et n'importe quoi.

Le portugais le plus mal-aimé du week end n'est pourtant pas Cristiano, mais Monsieur Manuel Barroso, que j'ai déjà tant décrié par le passé. Il faut croire qu'il a tellement rendu de service à l'ultra-capitalisme qu'il ne pouvait finir sa vie que dans établissement plus que PAS recommandable : Goldman Sachs!

Goldman Sachs qu'on oublie etre un des rouages de la crise financière que nous vivons encore. Goldman Sachs la banque qui a planqué les dettes grecques (facile de dire que le peupl grec a fait ceci ou cela).

Oui cette banque a engagé ce monsieur pour les bons loyaux services rendus à l'établissement. Show must go on! Un preuve de plus que le capital actuel a plus a gagner en soutenant le communisme et toutes idéologies proches! C'est meilleurs pour les affaires! Et dire que tout une frange de la population croit encore et encore que les banques et toutes ces institutions vont nous aider... you keep dreaming

 

 

16/07/2015

Comment la Grèce s'est endettée...

"C'est la faute des grecs! Ils auraient jamais dû être dans l'Euro! Ils travaillent mal, ils sont corrompus!"

Alors que certaines personnes préfèrent retourner dans le passer pour dire de telles choses, ils est comme d'habitude beaucoup plus facile de critiquer plusieurs années après. Mais ces mêmes personnes, toujours incapable de tirer des conclusions en regardant le passeé, saluent le nouveau traité de Versailles que l'on a forcé la Grèce de signer. Alors que l'on me disait encore hier que le plus grand danger, c'est le communisme, aucun de mes détracteurs n'a été capable de décrire ce que le nouveau parti grec avait pris comme mesure dites "communistes". Aucune nationalisation, aucun goulag...

Je pense que vous connaissez cette petite phrase qui dit : "au royaume des aveugles, les borgnes sont rois" Oui il faut parler des borgnes, ceux qui sont incapables de voir que cette décision européenne de mettre la Grèce à genou a renforcé un ennemi bien pire : l'extrème droite, à savoir "aube dorée"

Le vrai danger est là. Mais pourquoi et sur la base de quoi peut on tirer se paralèlle ? Tout simplement parce que l'Allemagne à la fin de la 1ère guerre a reçu toutes les bonnes raisons d'en vouloir au reste de l'Europe. La sagesse humaine aurait dû prendre en compte cette réalité historique.

J'en profiterai de donner un lien que monsieur Dumitrescu avait partagé sur l'implication de la banque Goldman sachs (oui encore et toujours celle-là) sur l'endettement de la Grèce.

http://www.wikistrike.com/article-goldman-sachs-a-camoufl...