28/07/2015

On dépense de l'argent pour faire le travail des autres!

Il y a deux semaines c'était le branle-bas de combat !

Devant prendre un vol pour la Crète, je me rends à l'aéroport de Cointrin. Muni de billet électronique je fais la queue pour l'enregistrement de mes bagages. Sauf que tout ne se passe pas comme prévu pour moi et pour les centaines d'autres passagers aglutinés derrière moi. Il faut enregistrer soi-même son billet avant de le donner à l'hotesse au sol pour enregistrer ses bagages!

Arrivé au controle de douane je m'étonne que ce ne sont pas les propres voyageurs qui se vérifient eux-même. Ben quoi ? Ben tenez prenez la banque ; vous avez remarquez aussi que si vous faites un virement il vous coute de l'argent mais il est gratuit si vous le faite depuis internet ? D'ailleurs en gérant tout depuis internet pourquoi je paierai des frais de dossiers dans une banque ? Qui plus est c'est nous qui leur prêtons de l'argent!

Les régies font un peu pareilles! Si on paie son loyer par la poste on est surtaxé, si on paie par internet c'est gratuit. Cette discrimination financière est tellement belle pour les plus agés ou pour tout simplement ceux qui ne veulent pas être connecté à la toile. Toile qui était si belle et libre à la fin des années 90 devenue progressivement payantes dans les années 2000. On devrait nous payer pour y aller à force de cliquer sur des pubs qui nous dérangent. On zappait déjà les pubs à la télé, on a trouvé le moyen de nos emmerder encore avec ces foutus pubs...(qui d'ailleurs ne sont plus aussi créative que des les années 80-90).

Enfin, si on en regarde la nouvelle du jour, la police américaine brille plus ces derniers temps par ses interventions musclées (sans raison) ou raciste que par sa force de résoudre des crimes. Heather, escort girl de métier, a tout simplement abattu un serial killer qui était venu la tuer chez elle. Mais que fait la police...ben rien, c'est connu, la cavalerie arrive toujours après. http://www.20min.ch/ro/news/faits_divers/story/Une-prosti...

Ahhh il est beau ce monde ou l'on arrête pas de payer pour finir par faire le travail demander. L'idée du futur, vu qu'acheter une maison est trop cher, sera d'acheter des bouts de maison chaque semaine dans un magazine. Dans le numero 1 vous aurez votre premier bout de carelage pour la salle de bain. Bien entendu écrit en tout petit... il faudra plus de 500 000 numéros pour finir la maison. Tiens note pour plus tard léguer mon abonnement à ce magazine à mes enfants pour qu'ils finissent la maison. Ce monde est fou!