31/03/2015

Monde de pleutre, monde en manque de c...

Oui c'est un monde de pleutre! Les gens assument difficilement leur choix!

A gauche on temporise en faisant croire que tout ira mieux et que la faute c'est la droite.

A droite on temporise en faisant croire que tout ira mieux et que la faute c'est la gauche.

 

A la vue de mes derniers discussions, ou j'ai prouvé maintes fois que les tentatives de faire de socialisme avaient été totalement ratées. Il n'y a qu'à voir son organisation. On est à des lieux des idées les plus simples. Victor Hugo disait qu'entre gens de gauche et de droite le débat sur l'humain doit avoir lieu, mais pour la production elles doivent être similaires!

Venant de la bouche d'un célèbre socialiste, la phrase n'aucun sens à notre époque tant les deux formations n'ont plus rien à voir avec ce que le débat politique était. Je rajouterai que Victor Hugo a fini par claquer la porte du parti socialiste! Etonnant pour certain, normal pour les anarchistes. Ce parti n'a jamais défendu ceux qu'ils doivent défendre.

En conclusion, le socialisme n'a pas marché. Pire je vais plus loin, la pratique et la théorie ne se sont jamais rejoint. La faute à quoi ? l'Etat! L'anarchiste est contre l'Etat tout comme le libéral. Le libéral, tel qu'il se présente dira toujours, il n'y a pas assez de libéralisme dans l'économie. Le libéral vote à droite mais ne reconnait jamais son candidat de droite comme étant son porte-parole. Il assume que très rarement. Le discours qu'il aura, sera malgré tout, trop proche d'une extrème droite grandissante. Mais jamais il n'assumera son choix extrême.

Le libéral est monsieur tout le monde. Il mange, il boit il consomme. Il pense que ce produit est bon parce que l'on lui a dit. Si tu prétends que telle société fabrique des aliments empoisonnés, il minimisera. Y a qu'à voir Monsanto.

Monsanto, avec le temps j'ai fini par me rendre compte que cette société à des idées bizarres. Je m'explique. Ils fabriquent des graines à semer. une fois la plante récoltée, ses propres graines ne pourront pas repousser. Parce que la graine est devenu un produit déposer. Donc on fabrique des graines (pour quelles raisons ?) on fabrique le pesticide qui va avec (parce que l'un sans l'autre ne fonctionne pas). Enfin, pour dissuader le petit paysan américain qui vit du nettoyage de graine, on lui envoit 12 avocats et on lui fait un procès. La personne en question a arrêté son activité. Vive le pays de liberté. Et vive le pays des libertés deux fois ! Opra Winfrey a malencontreusement critiqué une société (je ne sais plus laquelle, mais un leader mondial), une amende (30000$ je crois ) lui a été infligée parce que dans cet état il est interdit de dire du mal de la société. Et bonne nouvelle, Monsanto s'est attaché les services de la société qui change plus de vite de nom que de conscience. Black water devenue Xe en 2009 et Academi en 2011. Bien que le groupe soit en démentellement, ses membres, des mercenaires, sont en quêtes de travail. En voilà une société de pleutre!

La gauche et la droite sont devenues tout simplement deux forces soi-disantes alternatives qui se complètent pour mieux noyer les gens dans la confusion. Au final, le monde n'est pas assez libéral pour les uns et pas assez socialistes pour les autres. Les croyants du paradigme de ce système préfèrent simplement se jeter la faute. Les notes et commentaires virulant vont dans ce sens. Enfin de compte, nous sommes bien des pleutres qui n'osont jamais se révolter.

Et pour ceux, qui sont gêné par mes propos, ben je vous laisse réflechir sur votre QUESTION EXISTENTIELLE, changer l'hymne national! A la belle blague !

 

 

08/02/2012

Le Liberalisme en 54 secondes

Oh il semblerait qu'un blogueur bien connu fasse des affirmations proches de celles des hommes politiques.

Ce blogueur d'ailleurs a juré qu'il ne censurait pas les commentaires. Et pourtant une preuve de plus, après la non-validation d'un commentaire de ma part dans le sujet et sans aucune insulte n'a pas pris part au fil de la discussion. Mais sachez que cela ne me dérange pas car cela veut dire que je dérange et ça j'adooooooore!

Aller je vous laisse une vision de sa propagande libéral qu'il ne comprend même pas. D'ailleurs sa schyzophrénie le pousse a critique des partis de gauche qui ont une vision toute aussi libéral. "Prison et attentisme" ? Ah non tu as changé les mots...

Le libéralisment en 54 secondes suffit.

 



 

 

01/08/2011

Bon 1er août

Nous y voilà à commémorer une date symbolique : le 1er août

Je ne ferai pas d'anti-patriotisme car la Suisse, en tant que région, je l'aime! De ces coteaux du Laveau, à son goût rafiné pour le fromage, on peut le dire, je suis tombé dedans tout petit. Me voilà prêt à le prouver, demain mardi, me voilà parti pour quatre semaines de cours de répétition.

Surprise pour certains qui me connaissent. Je vous rassure mes convictions sont intactes. Ne voyez pas l'art de la guerre, car il faut le dire, nous sommes que des pions qui se retrouvent chaque années pour participer à quelque chose qui n'a aucun sens. Pas pour notre pays je l'entends, mais pour le monde. Car pour qu'il y ait des guerres il faut des armées!

L'armée milicienne de la Suisse actuelle loin de la grandeur de l'armée Suisse par le passé, n'est plus qu'une vieille dame entretenue par une bande de bras cassés, dont je fais parti. Notre implication générale roule plutôt loin des zélés et autres individus sympas malheureusement lobotmisés par une droite radicale. On retrouve avec plaisirs des amis avec lesquels on a partagé des souvenirs agréables. Nous échangerons et partagerons nos pensées, nos vins, saucisses et fromage. La Suisse, est-celà ? Des hommes qui se rencontrent avec leur patrimoine régional ?

Mais le spectre de Marignan plane toujours depuis cette bataille. Alors on doit être prêt ! Les hauts fonctionnaires sont dans l'obligation d'être à la hauteur de leur paie et de leur avantages conséquents. (Assurance maladie, voiture, essence, logement et j'en passe). Alors pour cela on met des règles! Ces dernières apparaissent à mes yeux comme la voix dans un "real tv" de TF1.

"Ici la voix! Ce matin vous allez vous déplacer par section en véhicule jusqu'au stand de tir! Les instrcutions vous serons donnés là-bas! à 1200 vous recevrez votre lunch que vous mangerez dans le terrain (il faut savoir qu'à l'armée on dit "dans le terrain").
Puis instructions sanitaire l'après-midi et exercice de garde! Aujourd'hui il fait beau alors profitez de vous mettre en condition optimale puisque le temps le permet! Bonne journée! C'est tout pour le moment!


A part le "ici la voix" et "c'est tout pour le moment" le discourt est le même. Facile de dire cela ? C'est vrai...en même temps ce qui diffère de l'émission au "cours de répét" c'est que dans le premier il faut rester jusqu'au bout si tu veux gagner! Dans le second tout le monde veut se barrer. D'ailleurs on ne sort pas grâce au sms mais grâce aux excuses administrative et des fois médicales.

Je suggère que le département militaire se mette à prendre de l'argent chez les consentants de ce genre de show. Un Army stors, premier real tv en trois langues. Les candidats seraient des volontaires, ceux cités plus haut et les pauvres! Ces derniers n'ayant plus d'espoir prennent la porte de la survie, aussi appelée "porte du job alimentaire". Les gens voteraient chaque semaine par sms pour sauver un des nominés. Les caisses seraient renflouées et certains seraient content de ne plus avoir des armes sur les mains.

Soyons sérieux! L'art de guerre ne doit pas être une propagande! La Suisse ancienne grande puissance militaire, est enseignée à l'école. N'y avait-il pourtant pas un désir de liberté face aux Habsbourg ? La réponse est oui. Après s'être fait vassaux de ces gens, des rêveurs de liberté se sont unis pour vivre loin de l'oppression. Leur désir de liberté était plus grande que l'acceptation de leur prison quotidienne relevée à la sauce de condition humaine. C'est cette union puis le pacte 1291 qui a donné naissance à cette nation.

Ne l'oublions pas! La liberté est le plus sacré des désirs d'un suisse. Menacée de toute part et ici aussi, elle a trouvé de nouveaux adversaires : Le système financier dirigé par des écoles de pensées économiques. Le libéralisme utilise faussement la bannière de la liberté. Si seulement il donnait plus de pouvoir à l'individu qu'à son système devenu religieux! Le libéralisme aurait dû aider les gens qui veulent être libre économiquent. Au lieu de cela les charges administratives et la non prise de risques de banques nous poussent à chercher la sécurité. Normal!

L'école autrichienne, comme les Habsbourg, donna le ton dans cette vision inhumaine. John Stuar Mill y apporta la dernière pierre à ce mur nous séparant de las liberté. La maximisation du bonheur du plus grand nombre, "l'utilitarisme" . Cette idéologie vieille historiquement de l'Antiquité a fait son chemin. Et nous qui nous nous croyons évolués! Pourtant l'idée de départ est bonne mais combinée avec une importance religieuse de consommer toujours plus, on devient une démocratie régie par l'offre et la demande .

Dès lors, il important en ce jour de penser à notre liberté, principe même de ce qui nous rassemble, en laissant de côté ce qui nous divise.