12/03/2014

Tu ne tueras pas

Il sera très difficile de trouver un système qui n'a pas fait ses morts !


La guerre de Cent Ans



 

"La guerre de Cent Ans est un conflit, entrecoupé de trêves plus ou moins longues, opposant de 1337 à1453 la dynastie des Plantagenêts à celle des Valois, et à travers elles le royaume de France et celui d'Angleterre.

Au début du xive siècle, trois axes de tensions favorisent son émergence : la "grande dépression médiévale", théorisée par Guy Bois (crise démographique conjuguée à une stagnation économique du fait de l'alourdissement de la pression fiscale seigneuriale), les constants affrontements entre Plantagenêts etCapétiens pour la souveraineté et le contrôle des fiefs de Guyenne et, enfin, le conflit dynastique pour la couronne de France qui naît en 1328 à la mort de Charles IV, dernier fils de Philippe IV."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_Cent_Ans

 

Une guerre qui a fait plus de 100'000 hommes il semblerait. Notez que l'époque il y avait des problèmes économique lié à la pression fiscale imposée par les seigneurs.

 

La traite négrière

 

 

"Selon les travaux récents de l’historien Olivier Pétré-Grenouilleau (Les traites négrières, Essai d’histoire globale, 2004), quelques 11 millions d’Africains auraient été vendus comme esclaves sur la côte Atlantique entre le XV° et le XIX° siècle, auxquels il faut ajouter les 17 millions d’esclaves africains vendus entre le VIII° et le XX° siècle dans le commerce transsaharien et la traite de l’océan indien. Soit au total, pour Pétré-Grenouilleau, 28 millions d’esclaves déportés de l’Afrique.

Des travaux plus anciens, comme ceux d’Henry Queneuil (De la traite des Noirs et de l’esclavage, 1907) estimaient à environ 80 millions le nombre d’Africains vendus hors du continent comme esclave entre le XV° siècle et le début du XX° siècle. Le différentiel est énorme entre cette estimation et celle de Pétré-Grenouilleau. Cette différence s'explique par l'absence ou le caractère partiel des statistiques disponibles à l'époque. Mais l'impact humain de la traite négrière ne peut se cantonner à répertorier le nombre d'esclaves vendus. Comme le précisait le théoricien américain panafricaniste W.E.B. Dubois, il importe de prendre en considération, au-delà des esclaves vendus et arrivés à destination, toutes les victimes collatérales de ce commerce, ceux qui sont morts plutôt que de se laisser capturer, ceux qui n’ont pas survécu aux conditions de détention et de transport, les enfants qui sont morts parce que leurs parents ont été capturés. Pris dans ce cadre large, W.E.B Dubois estime qu’il faut compter en moyenne 4 victimes collatérales pour 1 esclave vendu, soit près de 100 millions de personnes selon l’estimation intiale de Pétré-Grenouilleau, et plus de double si l’on s’appuie sur les chiffres de Queneuil. 100 millions de personnes, c’est la population totale du continent africain au début du XX° siècle…"

http://terangaweb.com/quel-est-le-bilan-humain-de-la-traite-negriere/


Près de 700 ans après la guerre de cent ans : la deuxième guerre mondiale

 

La Seconde Guerre mondiale fut le conflit militaire le plus meurtrier de l'histoire. Plus 60 millions de personnes ont été tuées, ce qui représentait plus de 2,5% de la population mondiale à l'époque. Cet article tente de dresser un bilan humain et matériel de cette guerre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bilan_de_la_Seconde_Guerre_mondiale

 

Ce chiffre ne prend en compte les morts par le communisme chinois en temps de paix 70 millions.

 

Je n'avais pas a débattre sur la question. 3 exemples simples suffisent pour condenser les systèmes mis en place par l'être humain. Chaque système exploite, affame et fini par être renversé par les asservis. Qui à leur tour prennent la place du roi et continuent. On le voit à l'UMP en ce moment. Le PS ayant eu son lot il y a quelques temps. Les rois se succèdent et on les excusent toujours. On tente de vous noyer le poisson avec des explications. Mais cependant même aujourd'hui dans un pays développé si on a peu d'argent, on restreint son accès aux soins, on se saigne pour payer un loyer et on paie cher pour de la nourriture moins savoureuse, moins couteuse mais empoisonnée si on en consomme tout les jours pendant 30 ans. Il n'y a pas que la guerre qui tue. On l'a vu dans le communisme. Sous le capitalisme c'est plus subtile. On meurt en étant bien marginalisé avant.