25/02/2015

L'assistanat politique et l'assistanat social

Il est dit qu'empecher quelqu'un d'avoir accès au savoir c'est criminel. Je suis de cet avis. Que serions-nous sans éducation. Aucun de nous ne serait la personne qu'il est aujourd'hui. Au même titre les grèves du passés ne sont pas celles d'aujourd'hui qui a bien changé.

Que l'on crache sur les syndicats, j'acquiese, ils ont bifurqué sur le chemin afin de se rapprocher du capital. Chaque année certain touche leur chèque et ensuite petites apparition pour dire que ca va pas! Niveau combat et créativité : 0 elle rejoint la même créativité du parti socialiste ainsi que de tout les partis existants sur l'échiquier. Oui je sais, c'est de la simplification. Mais en attendant, les choses vont mal et personne n'a encore réussi à faire quelque chose. Les seules personnes qui se bougent se sont ceux que l'on ne voit pas. Toutes les associations par exemple subventionnée, parfois, et les autres, celles qui vivent en autogestion. L'autogestion, si proche à l'anarchie mais si difficile à mettre en place par manque d'éducation. Que l'on se le dise notre société a qu'un seul but celui de l'assistanat!

Vous avez l'assistanat social : ceux sur qui on crache à longueur de temps (requérants d'asile, chomeurs, retraité, bénéficiaire de l'AI). Selon les libéraux, c'est eux qui volent et profitent du système le plus.

Puis vous avez l'assistanat politique : celui qui est normal pour tous le monde. Un sketch des guignols va plus loin. On y voit l'ancien président cracher sur les pauvres et leur cout et qu'il faut arrêter l'assistanat. Sauf qu'à la fin du sketch on se rend compte que Nicolas Sarkozy coute 1,68 Millions d'euros par an!

Je ne peux m'empêcher de penser à l'un des précedents billets concernant les origines de la révolution française. La royauté a ruiné la France dans l'assistanat de ses nobles afin d'éviter les complots. Aujourd'hui elle fait exactement la même chose ! S'il y avait des libéraux pragmatiques ca se saurait. Aucun n'a essayé de faire des économies sur ces privilèges imérités. Nous sommes guère étonné car libéraux de gauche ou de droite, profitez tous de l'assistanat!

Si après vous y croyez encore, libre à vous. Permettez moi juste de rire sur le plan fiscal de faire descendre le centime additionnel de 5ct! Ca me rappelle mon premier patron notaire qui gagnait plus d'un million par année. "je pensais t'augmenter de 80.-" Depuis ce monsieur a été fortement rattrappé par la justice.

En conclusion, assisté tous nous le sommes et pas plus qu'un autre. Sauf qu'il y en a (coté social et politique) qui en profite encore pour détourner de l'argent supplémentaire. Mais je préfère m'arrêter là, je vais encore etre taxé de gaucho par ceux qui manquent de vocabulaire.

 

 

 

04/04/2012

Casse toi pauvre con

L'abondance de changements positifs dans ma vie m'ont retenu un peu loin de ce blog que j'aime et partage. L'actualité a été tellement dense qu'il fallait prendre du recul afin de mieux l'analyser. Mon athéisme politique me le permet. Je salue néanmoins tout ceux qui réflchissent.

 

Nicolas Sarkozy a fait une rencontre intéressante : celle de mes frères. Ces frères faisant parti de  ce "continent qui n'est pas une grande civilisation". Se serait oublier la richesse et la pauvreté musicale que la musique noire "importée d'afrique" a crée et développée. Mais il est vrait que votre femme fait une pseudo folk. Même Joplin a envie d'arrêter de boire en l'entendant chanter. Oui Sarkozy tu me saoules. Mais tu n'est pas le seul. Tu es juste le numéro un. Tous les autres sont derrière toi avec un certain ordre.

Alors comme l'on dit mes frères : Casse toi pauvre con!

 


Sarkozy se fait traiter de "Pauvre con" à la... par Spi0n

01/02/2012

Les réformes de Sarkozy contre le chômage

Le petit président des intérêts financiers de la république française, alias Nicolas Sarkozy a annoncé différentes promessses (encore et encore et encore) pour lutter contre le chômage.

Je suis étonné de voir des naïfs croirent encore à ses promesses. Oui il faut croire que le président est rentré en campagne en douceur. Il caresse le terrain car il a peur. Il voit que son rival du PS est en tête des sondages. Alors que les libéraux penseraient que je suis heureux, loin de là. Voilà bien longtemps que j'ai compris comme la France fonctionne.

Tout d'abord trop fonctionnaire! Oui et je propose d'ailleurs de remplacer ou de diminuer le salaire de tout les députés qui ne participe pas aux débats de l'assemblée nationale. Je ne vois guère de différence entre ce type de profiteur et un fraudeur de l'ANPE, ou de Pôle Emploi. A méditer.

En parlant du Pôle Emploi voilà quelle nouvelle on peut voir dans la Tribune de Genève de ce jour :

Une éducatrice spécialisée de 53 ans recherchant du travail a reçu une offre d'emploi comme effeuilleuse dans une boîte de nuit. La proposition venait de l'organisme chargé d'accompagner les chômeurs.

«Pas de critère moral»

Si Danielle Casadamont a reçu une telle offre, c'est qu'elle s'était inscrite en acceptant de recevoir toute proposition dans un rayon de 30 kilomètres autour de chez elle, dans le département de l'Hérault.

Apportant cette explication, le chargé de communication de Pôle Emploi précise encore que l'organisme «ne fait pas de discrimination. Dès qu'une entreprise est légale et que son activité l'est aussi, nous avons le devoir en tant que service public de recueillir toutes les offres d'emploi. Il n'y a pas de critère moral». (Newsnet)

http://www.tdg.ch/monde/europe/Le-chomage-lui-propose-un-...

Mais je trouve que c'est une excellente mesure. Des gestionnaires à pôle emploi qui n'ont même plus le temps de regarder le dossier de leurs bénéficiaires et prêt à leur proposer n'importe quel emploi. Il n'est pas question de dire que le travail de strip-teaseuse est dégradant, il est question surtout de se demander combien de temps les chômeurs pourront refuser certains emplois. Dans ce genre de cas il est compréhensible que pas tous le monde soit d'accord de se déshabiller. En Angleterre la question a déjà été élucidée les chômeurs qui refusent un certain nombre d'emplois seront pénalisés par la suspension de leur indemnité. La mesure est bien pour éviter les abus mais dans des cas particuliers comme celui-là je pense qu'il est nécessaire de bien faire les choses!

Cela dit, Sarkozy a promis devant des milliers de français que s'il était élu, il n'y aurait plus de SDF dans les rues. Ayant échoué dans cette simple promesse, autant se dire que toutes promesses qui émergera de ce sinistre personnage n'est que du vent. Libre à vous de voter ou pas pour lui ou pour le pantouflard en face qui ne vaut pas mieux. Une recommandation pour Nicolas S. Après avoir pris un socialiste dans son gouvernement et d'avoir appuyé la candidature de DSK au FMI, je lui conseillerai de reprendre DSK pour le ministère de l'emploi. Verrons-nous peut être le marché de l'emploi aller vers la baisse avec l'ouverture de maison de passe ou autre. Elle était facile je vous l'accorde mais pas si loin de la réalité.