18/08/2016

ISLAMISME un problème ? CIA premier sponsor

Comme souvent je le dis, l'horloge fait tic tac. Nous sommes dans une ère de révélation. On apprend de plus en plus de choses car ce monde va vite et surtout la diffusion d'informations est bien plus grande à l'heure actuelle.

Il est amusant de constater que la plus part des pays du sud, considérés comme inférieur aux des autres, sont depuis des années au courant de certains secrets de polichinelles. Ainsi, ne sont frappés de stupeur que ceux qui soutiennent à fond les politiques et régimes qu'ils ont choisis. Un staliniste (donc un citoyen russe ayans vécu un communisme stalinien), ne pouvait pas voir dans quelle gabegie il se trouvait. C'est pareil pour tous les citoyens du monde! Tous soutiendront leur gouvernement et iront jusqu'à etre naïf sur des actions extérieures.

Mais allons au coeur du sujet ! Je précise encore une fois, pour ceux qui n'ont toujours pas compris, que lorsque je critique les USA, je parle bien de la politique du gouvernement et de son establishment si immobile ou la différence entre démocrate et républicain se résume à des numéros de compte différents.

Dans ce vieil article du point (http://www.lepoint.fr/monde/quand-la-cia-financait-les-freres-musulmans-06-12-2011-1404368_24.php) qui date de 2011, on remet l'église au milieu du village ou devrais-je dire la Mosquée! Que dire ? quoi répondre ? je pense que beaucoup vont se taire. Le père de Tariq Ramadan est un ancien "agent d'informations" des anglais et américains. D'ailleurs meme notre cher pays sachant sa proximité avec ces agences de renseignement, lui ont conféré protection.

Depuis 1953, il s'est écoulé 63 ans. Pendant ces 63 ans les islamistes ont été sponsorisé par :

  • La CIA
  • L'Arabie Saoudite (amie de l'occident et sponsor des démocraties occidentales en bankroute)
  • La France ; elle décerné la légion d'honneur à un prince il n'y a pas si longtemps. Que se soit Hollande ne change rien cela aurait pu être Sarkozy ou un autre. De toutes manière le CV d'un homme politique ne doit pas etre regardé sur son orientation politique (puisque ceci est un conte médiatique pour tout ceux qui ne connaissent pas Machiavel).

 

Je pense que d'autre ne sont pas cités. Cependant, il faut se rappeler que le terrorisme a besoin de fond et qu'il faut bien des mécènes. Etre terroriste est un nouvelle activité artisique aujourd'hui. Je pense qu'on s'en sort beaucoup mieux financièrement que d'autres voies artistiques. La question à se poser au final c'est : Est-ce que vous aimez payer et payer encore ? Il semblerait que non vous gueuler envers les migrants (qui devaient etre 1 millions à la fin de l'année selon les sources imaginaires de certain bloggeurs et qui pour finir sont bien moins, comme je l'avais annoncé, désolé d'etre un professionnel).

Cela fait 63 ans que vos gouvernements sponsorise le terrorisme et aujourd'hui vous payer encore pour lutter contre quand vous ne le payer pas de votre vie. Mais continuez seulement à aller dans le sens que l'on veut que vous alliez, vous ne vous en sortirez pas.

Je vous fais grace aujourd'hui de la responsabilité des américains en Iran avec la révolution islamique...et si...

 

 

13/03/2016

Top gear teste la liberté d'expression en Alabama

Vous aussi vous avez osé dire, ne serait-ce une pensée sur les USA et vous vous êtes fait brimer par les défenseurs d'oncle SAM ?

La dernière en date, venait de "Eastwood" qui me demandait si j'y avais été. Nul besoin d'y aller avais-je répondu quand on fait partie d'une énorme communauté artistique qu'est le Hip Hop. L'album de NWA vendu à plus de 10 millions d'exemplaires, sans marketing, révélait une réalité d'époque. D'ailleurs Hollywood n'a rien trouvé de mieux que d'en faire un film. Mais tout ceci n'est pas le cœur de mon billet ; si des preuves il faut, prouvant un problème de mentalité aux USA, l'émission Top Gear nous l'a prouvé.

Pour ceux qui ne connaissent pas Top Gear, c'est une émission sur les voitures produites à la base en Angleterre. Le flegme british, des trois présentateurs Jeremy Clarkson, James May et Richard Hammond (de 2002 à 2015) a donné une originalité dans ce type d'émission. N'étant pas fan d'automobile, je suis par contre très fan de ce divertissement. Le succès de cette émission a mené à ce que plusieurs pays (dont les USA, la France et la Corée du Sud) rachètent le programme et le fassent à leur sauce.

Mais quel est le rapport ? On y arrive. A chaque fois que les trois compères se retrouvent pour tester des voitures dans des lieux toujours différents sur la planète, ils en profitent pour se faire des blagues (genre trafiquer la clé de contact avec la radio pour qu'à chaque démarrage une chanson horrible sort des enceintes de l'un deux). Autant le dire, c'est bonne enfant. Dans un des nombreux épisodes, ils se retrouvent en Alabama. La production leur impose un défi : réussir à sortir de l'Etat d'Alabama sans se faire tirer dessus. A priori aucun problème, nous ne sommes pas dans un pays en guerre. Sauf que la production leur demande de décorer leur véhicule avec certaines phrases, du genre "le stock-car ca craint", "la country c'est horrible", "vive les gays". Bref des questions pas existentiels là-bas

Très rapidement, le petit test sur la liberté d'expression accouche d'une femme qui leur demande de partir et qu'elle ne veut pas qu'ils se ravitaillent sur place du simple fait de leur homosexualité. D'autres interviennent ensuite. Les présentateurs se mettent très rapidement en mouvement en direction de leur véhicule avec la ferme intention de partir quand des pierres se mettent à pleuvoir sur leur voiture. Ni une, ni deux, ils partent en trombe et s'arrêtent un peu tard, dans un endroit discret pour effacer les inscriptions blasphématoires. Une simple blague qui aurait pu mal tourné et qui, si elle était arrivée, aurait démontrer le niveau de prétention à la liberté d'expression de ce pays. Sur ce sujet, qui je le conçois met en avant une mentalité dans un état du sud, on ne peut oublier la scène finale d' "Easy Rider" ou justement ce même type de "redneck", shoot ces deux motards en pleine course, pour simple raison, on le devine, qu'ils n'aiment pas les cheveux longs. Mais bien que le geste soit impardonnable dans le film, cette mentalité est un reflet des années 60. Le tout n'est pas de tirer une conclusion générale d'un pays mais de mettre en avant un exemple que la simple utilisation d'internet en choquera plus d'un.


21/09/2015

Ahmed Mohamed, 14 ans et terroriste où comment le 11 septembre a fait perdre le bon sens

Plus jamais de 11 septembre pouvions-nous lire! Oui il serait préférable que ce type d'évènement ne se reproduise pas mais pourtant j'ai la certitude que ceci continuera quoi qu'il arrive. La peur de l'autre ayant pris le dessus, il est clair que les extrêmistes (religieux ou patriotistes) continueront leur bonhomme de chemin avec la haine que l'on cultive à la chaine!

Cependant, en y réfléchissant bien, depuis 14 ans le nombre de morts aux USA, et même dernièrement, est plus dues à ses propres citoyens. Qu'ils soient policiers ou journalistes le constat est là le patriot act nuit toujours plus à la santé des américains.

Je ferai l'impasse sur ces enfants de 6 ou 7 ans qui se retrouve sur des listes noirs (on peut être terroriste à cet age aus USA) et de l'abandon du bon sens dans ce pays qui l'a perdu le 12 septembre 2001.

La dernière histoire est celle du petit Ahmed Mohamed de 14 ans. Les parents de ce derniers sont inconscient de lui avoir donné un nom pareil car automatiquement il fait peur. Il fait tellement peur que ce dernier présente lundi de la semaine dernière à l'école avec un réveil, qu'il a fabriqué de ses propres mains. L'objet se retrouvera confisqué, et l'enfant interrogé dans une salle avec 5 policiers, puis fouillé, empreintes relevées et même un sympathique shooting photo. Heureusement que la fabrication de réveil matin n'est pas punissable par la loi, car on peut imaginer que l'endant aurait pu finir dans un établissement spécialisé. Ce dernier avait eu l'interdiction de téléphoner à ses parents (vive les droits!) pendant son inerrogatoire. Je me demande combien de parents auraient accepté cette situation.

La moralité est belle! Devant cette incohérance et dans la volonté de ne perdre la face, l'enfant finira par être exclus quand même 3 jours de l'étalbissement.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/etat...

Pour les révendicateurs de liberté, ce type d'événement est un anecdote qui dénote un problème dans ce concept. Le nombre de personnes criant liberté a toujours été supérieur à celui du nombre de ceux qui ont compris ce que c'est et l'histoire continue!